• Chroniques

     

     

  • Chronique Princes russes de Jennie Lucas

    Prix : 7,80 E

    Pages : 345

    Editeur : Harlequin

    Chronique Princes russes de Jennie Lucas

    Résumé :

     

    L’amant de Saint-Pétersbourg

    « Si je gagne, tu seras à moi. » En entendant les paroles de Vladimir Xendzov, l’homme qu’elle a follement aimé et qu’elle a trahi pour sortir sa famille de la misère, Breanna sent un frisson la parcourir. Voilà qu’à présent il lui propose un marché : si elle gagne la partie de cartes qui les oppose, il remboursera ses dettes. Mais si elle perd… non ! Breanna préfère ne pas songer à ce qui arrivera…

     

    Un délicieux contrat

    Le prince Kasimir Xendzov, un homme dangereux, impitoyable… et le seul à pouvoir l’aider. Depuis que sa sœur a été kidnappée, Josie a tout fait pour tenter de la sauver. En vain. Aujourd’hui, elle joue sa dernière carte. Car Kasimir ne s’impliquera que si elle accepte sa proposition. Alors, pour sauver sa sœur, Josie sait ce qu’il lui reste à faire : épouser le redoutable – et irrésistible – prince russe.

     

    Mon avis : 4/5

     

    Je tiens à remercier Mélanie ainsi que la maison d'édition Harlequin pour l'envoi de ce livre en service presse pour Les Livres en Folies.

     

    Une couverture plutôt simple avec la présence de la neige qui peut nous rappeler la Russie. Concernant les résumés, je dois avouer avoir été intrigué par ces derniers et j'avais hâte de découvrir les histoires de Breanna et de Josie.

     

    S'il y a bien une chose que je n'avais pas remarqué, c'est que le tome 1 concerne Breanna et Vladimir tandis que le tome 2 est basé sur la soeur de Breanna : Josie et sur le frère de Vladimir : Kasimir. C'est d'ailleurs lorsque je m'en suis rendue compte qu'une certaine euphorie s'est emparée de moi. J'avais vraiment envie de découvrir les deux histoires différentes.

    J'ai pris beaucoup de plaisir à plonger au coeur de ces deux histoires notamment grace à la plume de l'auteure que j'ia trouvé vraiment captivante. En effet, elle nous plonge directement dans son univers et il m'a été impossible de ne pas reposer le livre après l'avoir terminé. Une fois la première histoire terminée, je me suis jetté sur la suivante puisque j'avais hâte de découvrir l'histoire de Josie, la soeur de Breanna !

    Les deux tomes sont très proches dans le temps, pour la simple et bonne raison que, dans le tome 2, Josie tente par tous les moyens pour venir en aide à sa soeur. Les deux récits sont étroitement liés pour le meilleur et pour le pire !

     

    L'amant de Saint-Pétersbourg

     

    Lorsque sa soeur, Josie entre paniquée dans la chambre de Breanna, cette dernière est loin de se douter que sa petite protégée vient de perdre une grosse somme d'argent au poker. Breanna qui a toujours pris soin de sa soeur décide de prendre les choses en main et se précipite dans la salle de jeu. Le problème, c'est qu'elle n'a rien à miser et c'est pourquoi elle n'hésite pas à proposer son corps au poker. Ce que ses concurrents ignorent, c'est que Breanna est vraiment douée au poker. Malheureusement pour elle, Breanna ne s'est jamais aperçue que Vladimir Xendzov était présent dans la salle et lorsqu'il lui propose une mise qu'elle ne peut pas refuser, Breanna accepte sa proposition : si elle gagne, elle repart beaucoup plus riche qu'à son arrivée et dans le cas contraire, elle lui appartient pour une durée indéterminée.

     

    Breanna a vraiment un objectif en tête, prendre soin de sa jeune soeur et c'est la raison pour laquelle elle est prête à mettre sa propre vie en danger pour l'empêcher de faire des bêtises. On ne peut qu'apprécier cette jeune femme qui se sacrifie pour celle qu'elle aime plus que tout au monde.

    Concernant Vladimir, on ne peut également que comprendre sa colère vis-à-vis de la jeune femme. Le problème, c'est qu'il est aveuglé par cette dernière et qu'il ne prend pas le temps de réfléchir aux conséquences de ses actes. Malgré tout, c'est un personnage que j'ai apprécié !

     

    En résumé un premier opus qui nous donne le ton et que j'ai apprécié lire. Il me tardait de découvrir l'histoire de Josie et de Kasimir !

     

    Un délicieux contrat

     

    Josie est prête à tout pour venir en aide à sa soeur qui n'a pas hésité à se sacrifier pour elle. C'est la raison pour laquelle elle n'hésite pas à se rapprocher de Kasimir Xendzov, le frère du kidnappeur de Breanna. Kasimir accepte de l'aider à une seule solution, que Josie se marie avec lui et lui rende la terre qu'il convoite depuis de longues années. Aux abois, Josie n'a pas d'autre solution qu'accepter cette proposition. Heureusement, elle n'aura pas longtemps à attendre, car dès qu'il aura mis la main sur les terres de Josie, Kasimir lui rendra sa liberté.

     

    Dans le premier tome, Josie nous est présentée comme une jeune femme fragile incapable de prendre des solutions. Heureusement, dans cet opus le lecteur l'observe prendre son envol et quitter ce carcan pour notre plus grand plaisir.

    Concernant Kasimir, c'est un homme qui peut paraître froid mais il a des circonstances atténuantes. Heureusement d'ailleurs qu'elles nous sont expliquées dans le tome car dans le cas précis, on ne pourrait que le détester !

     

    En résumé un second tome à la hauteur du premier opus et je ne regrette pas une seule seconde de l'avoir lu !

     

    En résumé deux tomes que je ne peux que vous conseiller de découvrir ! Deux belles romances agréables à lire !


    votre commentaire
  • Chronique Retour dans le Mississippi de Rosemary Rogers

    Prix : 8,50 E

    Pages : 537

    Editeur : Harlequin

    Chronique Retour dans le Mississippi de Rosemary Rogers

    Résumé :

     

    Six ans après lui avoir brisé le cœur, à l’aube de la guerre de Sécession, le capitaine Logan est de retour… Et, si Cameron n’a pas oublié l’affront subi autrefois, elle ne peut contenir le trouble que ces retrouvailles éveillent en elle. Pourtant Jackson, lui, ne daigne pas lui accorder la moindre attention et semble davantage préoccupé par le mystérieux message qu’il est venu transmettre au sénateur Campbell. Un message qui, Cameron l’apprend bientôt, la contraint au pire : placer son destin et celui de la plantation d’Elmwood entre les mains de l’homme qui l’a trahie…

     

    Mon avis : 4/5

     

    Je tiens à remercier Mélanie ainsi que la maison d'édition Harlequin pour l'envoi de ce livre en service presse pour Les Livres en Folies.

     

    Une couverture vraiment semblable à celle du premier tome et s'agissant d'une suite avec les mêmes personnages, j'ai trouvé ça très bien ! Concernant le résumé, je ne l'ai pas lu, j'étais vraiment curieuse de savoir ce qui allait se dérouler ce tome et surtout, ce qui allait se passer pour les protagonistes.

     

    J'ai retrouvé avec grand plaisir la plume de Rosemary Rogers pour ce nouveau roman historique. Il m'est impossible de ne pas le mentionner ici : fait rare dans une romance historique, les personnages principaux de ce tome sont exactement les mêmes que ceux du premier opus ! Dans mes souvenirs, cela n'arrive que très rarement avec les romances de ce style.

    J'ai un très gros problème avec ce tome... Les personnages qui ont appris à se connaître réellement dans le tome 1 se déchirent dans celui-ci et surtout, la personnalité de certains protagonistes changent dans le tome 2. Attention, je ne dis pas que je n'ai pas apprécié les personnages comme Taye, Cameron, Jackson ou encore Thomas mais juste que le sort de l'un d'entre eux m'a réellement détruite au point que j'ai même fondu en larmes...

    De plus, j'ai trouvé que l'aspect historique avait été quand même mis à côté à l'inverse du premier tome. En effet, on nous parle très peu de ce qui s'est passé après cette guerre. La seule chose qu'on remarque, c'est que le Sud est détruit et que certains n'acceptent pas du tout le fait d'avoir perdu la guerre. Concernant le Nord, certains sont quand même condescendant et surtout, je n'avais pas vraiment l'impression qu'ils faisaient preuves de respects envers les anciens esclaves.

    Malgré tout, il m'est bien forcé d'avouer que ce livre ne possède aucun temps mort. En effet, il se passe toujours quelque chose qui nous force à retenir notre souffle. De plus, comme je l'indique plus haut, on passe par plusieurs émotions ce qui n'est pas de tout repos, que ce soit pour les personnages ou encore pour nous. J'ai vraiment été surprise par les annonces qui nous sont faites dans cet opus et je pense que c'est une bonne idée de la part de l'auteure.

    Encore un livre que j'ai dévoré jusqu'à la dernière page malgré les petits points négatifs que j'ai soulevé plus haut. J'ai passé un très bon moment en compagnie des personnages et je suis un peu triste de devoir les quitter de la sorte. Je trouve également que ce tome boucle à merveille la vie de Jackson et de Cameron !

     

    Cette fois-ci, nous sommes dans le Mississippi après la guerre qui a été gagné par l'Union. Cameron n'a qu'un seul objectif en tête, retourner dans le Mississippi pour aller rejoindre Elmwood, le domaine qui l'a vu grandir. Le problème, c'est que son mari, le capitaine Jackson Logan n'accepte pas cette idée. Qu'à cela ne tienne, Cameron attend que Jackson soit occupé ailleurs pour partir dans le Sud en compagnie de sa soeur, Taye. Malheureusement pour elle, Jackson n'exagérait pas lorsqu'il lui annonçait que le Sud était complètement détruits et Cameron va de désillusion en désillusion au fil de son retour dans le Mississippi.

     

    S'il y a bien une chose qu'il faut remarquer concernant Cameron, c'est le fait qu'elle a gardé exactement le même comportement. Elle ne prend pas en compte les conseils et les ordres de Jackson. Cependant, je suis un peu d'accord avec elle. Jackson aurait dû prendre un peu plus de temps à lui accorder, surtout pour lui expliquer les derniers événements qui se déroulent dans le Sud.

    Jackson m'a tapé sur les nerfs dans cet opus. On le voit beaucoup plus dans ce tome que dans le précédent, mais malheureusement pour lui, je n'étais pas d'accord avec certaines de ses actions et j'aurai bien aimé le frapper à plusieurs reprises. Heureusement pour lui, il finit par se ressaisir !

     

    En résumé un dernier tome que j'ai pris plaisir à découvrir malgré certains points négatifs. J'ai adoré découvrir la fin de l'histoire de Cameron et de Jackson mais également celle de Taye qui méritait elle aussi d'avoir son quart d'heure de gloire !


    votre commentaire
  • Chronique Le Consentement de Vanessa Springora

    Prix : 18 E

    Editeur : Grasset

    Chronique Le Consentement de Vanessa Springora

    Résumé :

     

    Au milieu des années 80, élevée par une mère divorcée, V. comble par la lecture le vide laissé par un père aux abonnés absents. À treize ans, dans un dîner, elle rencontre G., un écrivain dont elle ignore la réputation sulfureuse. Dès le premier regard, elle est happée par le charisme de cet homme de cinquante ans aux faux airs de bonze, par ses œillades énamourées et l’attention qu’il lui porte. Plus tard, elle reçoit une lettre où il lui déclare son besoin «  impérieux  » de la revoir. Omniprésent, passionné, G. parvient à la rassurer : il l’aime et ne lui fera aucun mal. Alors qu’elle vient d’avoir quatorze ans, V. s’offre à lui corps et âme. Les menaces de la brigade des mineurs renforcent cette idylle dangereusement romanesque. Mais la désillusion est terrible quand V. comprend que G. collectionne depuis toujours les amours avec des adolescentes, et pratique le tourisme sexuel dans des pays où les mineurs sont vulnérables. Derrière les apparences flatteuses de l’homme de lettres, se cache un prédateur, couvert par une partie du milieu littéraire. V. tente de s’arracher à l’emprise qu’il exerce sur elle, tandis qu’il s’apprête à raconter leur histoire dans un roman. Après leur rupture, le calvaire continue, car l’écrivain ne cesse de réactiver la souffrance de V. à coup de publications et de harcèlement.
    «  Depuis tant d’années, mes rêves sont peuplés de meurtres et de vengeance. Jusqu’au jour où la solution se présente enfin, là, sous mes yeux, comme une évidence  : prendre le chasseur à son propre piège, l’enfermer dans un livre  », écrit-elle en préambule de ce récit libérateur.

    Plus de trente ans après les faits, Vanessa Springora livre ce texte fulgurant, d’une sidérante lucidité, écrit dans une langue remarquable. Elle y dépeint un processus de manipulation psychique implacable et l’ambiguïté effrayante dans laquelle est placée la victime consentante, amoureuse. Mais au-delà de son histoire individuelle, elle questionne aussi les dérives d’une époque, et la complaisance d’un milieu aveuglé par le talent et la célébrité.

     

    Mon avis :

     

    Intriguée par l'actualité autour de ce livre, je n'ai pas pu faire autrement que de découvrir cet ouvrage !

     

    Ce livre est un témoignage alors, il faut avoir le coeur bien accroché car ce qui est écrit dans le roman, reflète la vie de Vanessa Springora et, s'il y a bien une chose à dire, c'est ce que n'est pas tout rose.

    S'il y a une chose qu'il faut soulever, c'est qu'il a fallut énormément de courage à l'auteure pour mettre sa vie sur papier car, en agissant de la sorte, elle s'expose aux critiques qui ne sont pas toujours tendre.

     

    J'ai eu le coeur serré durant ma lecture et je pense qu'il a manqué à cet enfant un soutien car non, un enfant de 14 ans n'est pas assez mûr pour prendre ce genre de décision. On remarque une certaine présence de la mère, mais j'ai trouvé que cette dernière avait abandonné beaucoup trop rapidement le combat. Je pense qu'elle aurait dû insister auprès de sa vie. Par contre, je préfère ne pas parler du père parce que franchement, ce dernier laisse à désirer. De plus, il ne mérite pas le terme de père, mais uniquement celui de géniteur !

    J'ai eu l'impression que les adultes ont tous tourné le dos à cet enfant et je ne peux pas concevoir que des adultes aient osé laisser une telle chose se produire. Où étaient les autorités compétentes lorsqu'on en a besoin ? C'est bien beau de délivrer des avertissements aux enfants sur la dangerosité des pédophiles, mais il faut s'assurer d'être présent lorsque des signalements sont déposés et surtout, enquêter sur l'entourage de la personne signalée ! Malheureusement, je n'ai pas eu l'impression que cette chose a été faite autour de cette affaire...

     

    Vanessa Springora expose dans cet ouvrage l'enfer qu'elle a passé aux côtés de M., un écrivain célèbre qui n'a jamais caché son attirance pour les enfants. Elle nous raconte sa descente aux enfers : du plaisir qu'elle ressentait aux côtés de M., et à l'idée qu'il l'aimait pour qui elle était jusqu'au moment où elle s'aperçoit que la relation qu'ils avaient été amoral !

     

    En résumé un témoignage qui m'a retourné, mais surtout bouleversée. Un livre qui nous fait prendre conscience que le monde de la littérature n'est pas tout rose. Surtout, si vous voyez un enfant sous le joug d'un pédophile, venez lui en aide et allez porter plainte pour faire bouger les choses !


    votre commentaire
  • Chronique La belle du Mississippi de Rosemary Rogers

    Prix : 8,50 E

    Pages : 536

    Editeur : Harlequin

    Chronique La belle du Mississippi de Rosemary Rogers

    Résumé :

     

    Six ans après lui avoir brisé le cœur, à l’aube de la Guerre de Sécession, le capitaine Logan est de retour… Et si Cameron n’a pas oublié l’affront subi autrefois, elle ne peut contenir le trouble que ces retrouvailles éveillent en elle. Pourtant Jackson, lui, ne daigne pas lui accorder la moindre attention, et semble davantage préoccupé par le mystérieux message qu’il est venu transmettre au sénateur Campbell. Un message qui, Cameron l’apprend bientôt, la contraint au pire : placer son destin et celui de la plantation d’Elmwood entre les mains de l’homme qui l’a trahie…

     

    Mon avis : 5/5

     

    Je tiens à remercier Mélanie ainsi que la maison d'édition Harlequin pour l'envoi de ce livre en service presse pour Les Livres en Folies.

     

    Une couverture plutôt simple et en parfaite adéquation avec le thème même du roman. Je dois avouer qu'il me tardait d'en savoir plus sur la vie des deux personnages durant la Guerre de Sécession alors c'est avec impatience que j'ai débuté ce roman.

     

    Il y a pas mal de choses à dire au sujet de ce roman. Tout d'abord, j'ai passé un très bon moment en compagnie de cet ouvrage et j'ai adoré en découvrir un peu plus concernant la Guerre de Sécession, et tout particulièrement, le début de cette horrible guerre. Pour rappel, cette dernière sépare les gens du Sud, qui sont pour l'esclavage, et les gens du Nord, mené par le Président Lincoln qui sont contre l'esclavage, persuadé que les personnes de couleurs sont des êtes humains et non pas des simples esclaves.

    Le lecteur assiste à travers ce premier tome à la déclaration de la guerre et nous faisons la connaissance de la famille de Cameron. Si cette dernière et son père, sont contre l'esclavage, il en va autrement pour Grant, le frère de la jeune femme. Cette première entrée en matière nous montre déjà les séparations entre les familles, comme ce fut le cas durant cette guerre.

    Ce livre est vraiment très bien écrit et j'ai pris beaucoup de plaisir à voyager dans cette époque à travers la vie de Cameron et du capitaine Logan. Cependant, je regrette le fait qu'on ne voit pas souvent nos deux héros ensemble. C'est vraiment dommage, surtout que le lecteur suit principalement l'histoire de Cameron, et j'ai trouvé que celle de Logan était laissée en arrière plan. J'aurai beaucoup apprécié en savoir plus sur la bataille qu'il menait dans l'ombre mais malheureusement, ce ne fut pas le cas.

    Malgré tout, j'ai quand même apprécié ma lecture, et c'est largement prouvé par le fait qu'il m'a été quasiment impossible de reposer le livre. À chaque fois que je finissais un chapitre, je m'apprêtais à reposer le livre sur ma table de chevet pour aller me coucher, mais il m'était impossible de le faire. J'avais vraiment envie de savoir comment Cameron allait bien pouvoir permettre aux esclavages de sa plantation d'être libérés.

     

    Lorsque Cameron apprend que le capitaine Logan est de retour, elle est folle de rage, mais surtout, elle ne sait absolument pas comment réagir surtout qu'elle était tombée follement amoureuse de ce dernier, avant qu'il ne la quitte brusquement sans plus lui donner d'informations. Ce qu'elle ignore, c'est que, si Jackson est présent à cet instant, c'est parce qu'il est porteur d'un message important pour son père, le sénateur Campbell. En effet, une guerre est sur le point d'éclater, séparant de ce fait les gens du Sud et ceux du Nord. Il est grand temps pour la famille de Cameron de prendre les décisions qui s'imposent. Doivent-ils soutenir le Sud, dans lequel ils vivent et où se trouvent leurs amis, ou doivent-ils partir dans le Nord, pour lutter l'esclavage, comme leur dicte leur coeur. Jackson quant-à-lui n'hésite pas à proposer son aide à cette famille qu'il connait depuis de nombreuses années mais Cameron n'est pas certaine de pouvoir lui faire confiance.

     

    Concernant Cameron, s'il y a bien une chose qu'il faut remarquer sur cette jeune femme, c'est qu'elle n'a pas froid aux yeux et qu'elle est prête à mettre sa vie en danger pour venir en aide à ses amis. Cameron est une femme au grand coeur et elle n'hésite pas non plus à se mettre des personnes à dos pour venir en aide aux esclaves.

    Je n'ai malheureusement pas grand chose à dire au sujet de Logan, tout simplement parce qu'il ne fait que quelques apparitions dans l'ouvrage. C'est vraiment dommage, comme je l'indiquais plus haut, car il m'a été impossible de m'y attacher. Cependant, s'il y a bien une chose qu'il faut remarquer, c'est que lui non plus n'hésite pas à mettre sa vie en danger pour venir en aide au Nord, ce qui nous le rend quand même sympathique.

     

    En résumé un premier tome que j'ai pris plaisir à découvrir. Il me tarde réellement de plonger au coeur du deuxième opus car j'ai vraiment envie de retrouver les personnages présentés dans le livre 1. Si vous aimez l'histoire, n'hésitez pas à plonger au coeur de ce récit palpitant !


    votre commentaire
  • Chronique Dark Obsession de Penelope Douglas

    Prix : 17,90 E

    Pages : 360

    Editeur : Harlequin

    Chronique Dark Obsession de Penelope Douglas

    Résumé :

     

    Damon Torrance. Ce simple nom fait trembler Winter. Depuis qu'elle l'a dénoncé à la police et envoyé tout droit en prison, Winter est hantée chaque jour et chaque nuit par le beau visage de Damon. Bientôt, il va être libéré. Bientôt, il va avoir tout le loisir de se venger de celle qui l'a privé de sa liberté. Et les rumeurs racontent qu'il est encore plus fort et plus dangereux qu'auparavant...

     

    Mon avis :

     

    Je tiens à remercier Mélanie ainsi que la maison d'édition Harlequin pour l'envoi de ce livre en service presse pour Les Livres en Folies.

     

    Une couverture semblable aux deux premières et que j'ai trouvé vraiment intéressante. Je dois avouer que j'avais tellement hâte de découvrir l'histoire de Damon, que je n'ai pas pris le temps de lire le résumé, me plongeant directement dans ma lecture.

     

    J'attendais ce tome avec une grande impatience, et c'est pourquoi je n'ai pas pu m'empêcher de sauter de joie lorsque j'ai enfin pu le tenir entre mes mains !

    J'ai retrouvé avec grand plaisir la plume de Penelope Douglas qui m'a régalé avec ce troisième opus. Je suis passée par de nombreuses émotions. J'ai frissonné de plaisir, mais j'ai également ressentie de la colère vis-à-vis de certains personnages. Il y a même un moment où je ne savais plus quoi penser des événements.

    Une chose qui est certain, c'est qu'on vit l'histoire en même temps que les personnages. On mène ici un voyage des sens et l'auteure nous prouve que, même si l'un d'eux nous manque, rien n'est impossible.

    Cependant, petit bémol, s'agissant du récit de Damon, et vue la manière dont il est décrit dans les autres opus, je m'attendais à ce que l'histoire soit légèrement plus sombre, surtout lorsqu'on était dans un chapitre décrivant les événements du présent. Damon, devant se venger de Winter pour le mal qu'elle lui a fait.

    Malgré ce petit point négatif, j'ai passé un très bon moment de lecture et je n'ai même pas vu le temps s'écouler. La seule chose que je regrette, c'est d'être déjà parvenue à la fin du troisième tome.

     

    Damon n'a qu'une seule idée en tête, se venger de Winter, la fille qu'il aimait et qui l'a envoyé en prison. Il se met alors à détruire l'environnement de la jeune femme, jusqu'à ce qu'elle soit obligée d'accepter sa présence à ses côtés. En tout cas, une chose est sûre, ce ne sont pas ses anciens amis qui pourraient l'arrêter car il ne les laissera pas faire !

    Winter de son côté ne parvient pas à réguler la peur et le dégoût qui l'habitent lorsqu'on fait mention de Damon. Ce dernier lui a détruit sa vie et ses espoirs quant elle n'était qu'une enfant et elle le déteste pour ça. En tout cas, une chose est certaine, elle ne compte pas rester là sans rien faire et Damon a bien du soucis à se faire car elle n'a plus rien à perdre.

     

    J'ai pris beaucoup de plaisir avec le personnage de Winter, car même si elle a un handicap, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds. On trouve en elle une très grande sensiblerie que ce soit dans le passé ou dans le présent. Un personnage attachant !

    Damon est LE personnage qui me plaît le plus. J'ai beaucoup apprécié les révélations à son sujet qui nous sont faites et ça nous permet de mieux le cibler. On se rend également compte qu'il ressent des regrets par rapport à certaines de ses actions qu'il a faites et on ne l'en aime que davantage.

     

    En résumé un livre réussit et que j'ai aimé lire. Une romance pas comme les autres, mais qui vaut le détour. Maintenant, il me tarde de découvrir le tome sur Will !


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique