•  Chronique Fascinée par le vicomte de Julia Justiss 

    Prix : 6,60 E

    Pages : 320

    Editeur : Harlequin 

    Chronique Fascinée par le vicomte de Julia Justiss

     

    Résumé :

    Ils voulaient changer le monde, une femme va bouleverser le leur.

     

    Londres, 1831

    Lady Margaret est troublée depuis que Giles Hadley l’a sauvée d’un mouvement de foule, lors d’un rassemblement politique. Même si elle milite pour le parti adverse, comment pourrait-elle ne pas être fascinée par le panache de ce vicomte, l’étoile montante du parti radical, qui rejette les privilèges de son rang ? À en croire sa réputation, il serait aussi très libéral au niveau des mœurs – non qu’une jeune veuve respectable comme elle soit intéressée, mais, en politique, mieux vaut connaître ses adversaires. Hélas, s’il semble ressentir la même attirance qu’elle, c’est son demi-frère, un politicien arrogant et opportuniste, qui la presse d’accepter sa demande en mariage…

     

    Mon avis : 

     

    Yo salut les fifous, c’est Peter en direct des LIVRES EN FOLIES pour une sympathique chronique de l’historique intitulé FASCINEE PAR LE VICOMTE et qui se trouve être le premier tome de la saga « les gentlemen rebelles ». Je renouvelle mes remerciements à la maison d’éditions Harlequin pour leur confiance et surtout à Mélanie.

     

    Humm, la couverture est chaude, attirante et les regards que s’échangent les deux protagonistes nous donnent envie d’être à leur place, le résumé ne m’attirait pas plus que ça, surtout que nous allions plonger dans l’aspect politique de Londres dans les années 1830, mais j’étais suffisamment intrigué pour commencer ma lecture.

     

    Et je dois dire que je ne l’ai pas regretté. Lady Margaret milite pour le parti inverse de Giles Hadley, contre qui on l’a mis en garde, mais lorsqu’elle se retrouve séparé de son « clan politique » lors d’un mouvement de foule et ne doit qu’à l’intervention de ce dernier de ne pas être blessée et même si leurs idées diffèrent, un tendre sentiment se noue entre eux…

     

    L’auteur nous entraîne facilement dans son monde et on prend plaisir à suivre les différents personnages et moi qui appréhendais un peu ma lecture à cause de l’aspect politique, je me suis pris au jeu, cherchant même sur internet, des renseignements sur les différents partis de l’époque.

     

    La plume de l’auteur est douce, mais surtout addictive, et je ne regrette absolument pas ma lecture.  

     

    En conclusion, le premier tome d’une saga à découvrir d’urgence et j’ai hâte d’avoir la suite à me mettre sous la main.

     

    Ma note 4/5  


    votre commentaire
  • Chronique Au nom de mon fils de Kay Thomas

    Pages : 208

    Editeur : Harlequin 

    Résumé :

     

     Pour sauver Harris, son fils de trois ans, Cally est prête à tout. Même à braquer un casino, comme le lui ordonnent les criminels qui se sont installés chez elle contre sa volonté et qui retiennent son petit garçon captif. Et même, s’il le faut, à se donner à Marcus North – le plus dangereux d’entre eux – qui semble la trouver très à son goût… En d’autres circonstances, elle aurait pu juger Marcus séduisant, avec son regard envoûtant et sa carrure athlétique. Mais pas là, pas maintenant, alors qu’il tient entre ses mains la vie de l’être qui lui est le plus cher au monde. Mais, soudain, la situation bascule. Car Marcus lui souffle au creux de l’oreille qu’il est un policier infiltré, et que, si elle veut que son fils s’en sorte vivant, elle va devoir lui obéir…

      

    Mon avis : 

    Salut les fifous, c’est Peter, en direct des livres en folies avec aujourd’hui la chronique du roman réédité et classé en hors-série dans la collection Black Rose... Il s’agit de « Au nom de mon fils » de Kay Thomas…. Merci aux éditions Harlequin et à Mélanie pour l’envoi de ce roman en service presse pour les livres en folies.

     

    Tout d’abord, la couverture de ce tome est toute simple, le visage d’un enfant qui fixe un point non précis… le résumé quant à lui semblait intrigant alors je me suis plongé dans ma lecture.

     

    Une fois de plus, Harlequin a fait un choix judicieux en choisissant ce thriller pour réédition car celui-ci est une petite merveille. L’intrigue est très présente dans le roman et s’allie parfaitement à la romance.

     

    Dans ce tome, nous suivons l’histoire de Cally, qui loue des chambres de sa maison. Mais elle ne s’attendait pas à ce que ses locataires soient des criminels qui préparent un mauvais coup, pire que Marcus, par qui elle est attiré et qui loue lui aussi une de ses chambres est dans le coup, mais lorsque les gangsters décident de prendre le fils de Cally en otage afin de l’obliger à les aider à voler l’argent du casino, elle sait qu’elle ne pourra compter que sur Marcus pour lui venir en aide…

     

    Aucun temps mort dans ce roman, des rebondissements, des retournements de situation, une histoire d’amour, mais qui laisse une grande part à l’intrigue policière…

     

    En conclusion un tome que j’ai pris plaisir à lire et que je recommande aux amateurs de thriller policier.

     

    Ma note 4.5 /5   


    1 commentaire
  • Chronique La rebelle écossaise de Margaret Moore

    Prix : 7,90 E

    Pages : 432

    Editeur : Harlequin 

    Chronique La rebelle écossaise de Margaret Moore

     

    Résumé : 

    Frères d'armes TOME 2

     

    En récompense de ses loyaux services, sir Nicolas, un chevalier normand, se voit offrir par le roi un château en Écosse. Un cadeau empoisonné, car sir Nicolas, à court d’argent, n’a pas les moyens de l’entretenir. N’ayant d’autre solution pour se renflouer que de faire un riche mariage, il convie au château toutes les demoiselles nobles des environs, parmi lesquelles il fera son choix. Neuf prétendantes se présentent, dont Riona Mac Gordon, une jeune Écossaise au tempérament volcanique…

     

    Mon avis :

     

    Je tiens à remercier la maison d'édition Harlequin ainsi que Mélanie pour l'envoi de ce livre en service presse pour Les Livres en Folies.

      

    Une couverture plutôt simple mais qui convient parfaitement au récit, je n'ai donc pas grand chose à y redire. J'avais déjà eu l'occasion de lire ce roman il y a plusieurs années et j'avais beaucoup apprécié, c'est donc sans lire le résumé (que je connaissais déjà), que je me suis replongée dans ma lecture.

     

    J'ai adoré redécouvrir ce tome que m'avait déjà fait beaucoup rire la première fois que je l'avais lu. Ma relecture m'a laissé exactement les mêmes sensations que lors de ma première lecture et pour moi, c'est une réussite. J'ai une nouvelle fois ri aux éclats (dans le train, je dois vous avouer qu'on m'a regardé un peu étrangement) et j'ai savouré la moindre petite miette de lecture.

    L'histoire en elle-même est vraiment bien trouvée et l'auteure a su garder sa ligne de conduite. En effet, elle n'a jamais dévié du chemin qu'elle s'était tracée et si vous avez l'impression qu'elle le fait durant votre lecture, vous avez tout faux. En effet, chaque action va avoir sa répercussion dans la suite du récit pour notre plus grand plaisir. 

    Autre chose que j'ai apprécié, c'est le fait que le personnage de Riona ne se laisse pas faire et qu'elle n'hésite pas à tenir tête aux autres. C'est une excellente idée de la part de l'auteure d'avoir rendu son personnage féminin ainsi car cela nous change de certaines lectures et nous pouvons nous identifier à elle vraiment facilement.

     

    Afin d'entretenir son château, Sir Nicolas a une idée. Il va inviter dans ce dernier toutes les femmes qui désirent trouver un mari. Il n y 'a qu'une seule condition qu'il va prendre en compte, la dot de la jeune femme. En effet, cette dernière doit être conséquente afin de l'aider à surmonter les épreuves. Cependant, personne ne doit être au courant de ce stratagème. Lorsque l'oncle de Riona apprend cette nouvelle, il est certain que sa nièce sera sélectionnée surtout que c'est une beauté et qu'elle sait parfaitement gérer un château. Très rapidement les deux jeunes gens tombent sous le charme l'un de l'autre. Malheureusement, Riona n'est pas riche et n'a pas la moindre dot à proposer, tout semble donc impossible entre les deux.

     

    J'ai beaucoup apprécié le personnage de Riona, elle ne se fait pas de fausse idée et elle est sincère dans ses démarches. Elle est réellement prête à aider sa nouvelle amie, Eléonore et c'est tout simplement admirable car elle est ainsi prête à mettre son bonheur de côté pour aider son amie. Riona est une jeune femme douce et intéressante mais elle est également prête à se battre pour sa famille et pour ses amis.

    Que dire sur Sir Nicolas... J'ai pris beaucoup de plaisir à suivre ses recherches pour sa future compagne. Il m'a souvent fait rire et j'ai adoré redécouvrir certaine de ses réactions face à ses prétendantes. Alors que dans le premier tome, je ne parvenais pas à l'apprécier, j'ai changé d'avis avec ce second récit et maintenant, je dois avouer que j'ai hâte d'avoir l'histoire d'Henry à me mettre sous la dent.

     

    En résumé même après une relecture, j'aime toujours autant ce second tome. Pour le moment, c'est le meilleur des deux et j'ai adoré plonger dans cet Ecosse en 1240. Je ne peux que vous recommander cette série qui va savoir faire parler d'elle sans trop de difficulté.

     


    1 commentaire
  •  Chronique Bibi Scott Détective à rollers tome 1 : Chasse au scoop de Clémentine Beauvais

     Prix : 12,50 E

     Pages : 219

     Editeur : Rageot 

    Chronique Bibi Scott Détective à rollers tome 1 : Chasse au scoop de Clémentine Beauvais

     

    Résumé :

     

    Nom : Scott. Bibi Scott

    Âge : 11 ans

    Particularité : J'enquête rollers aux pieds

    Mes assistants : Jemma et Tobby deux copains d'école.

    Seul obstacle à mes investigations : mes parents

    La mission que j'ai acceptée malgré eux : retrouver Jenna Jenkins, une étudiante disparue !

    Principal indice : Jenna Jenkins publie un magazine à scandale...

    Lieu du crime : Cambridge, la ville la plus paisible d'Angleterre.

     

    Mon avis : 5/5

     

    Je tiens à remercier Benoît ainsi que la maison d'édition Rageot pour l'envoi de ce livre en service presse pour Les Livres en Folies.

     

    Une couverture réellement intriguante et pour tout vous avouer, je ne vois pas d'autre couverture que celle-ci pour ce livre, je trouve qu'elle correspond parfaitement au thème du livre. En ce qui concerne le résumé, ce dernier est présenté d'une façon originale et c'est également ce qui m'a poussé à débuter ma lecture.

     

    Une chose que j'ai tout particulièrement apprécié avec ce livre, c'est l'humour qui prend une très grande place et qui nous permet de passer un bon moment de lecture. J'ai beaucoup apprécié le personnage de Bibi et sa manière de réagir dans la vie de tous les jours. J'ai également adoré suivre les aventures de Bibi et la suivre dans ses investigations.

     

    Il y a de nombreuses illustrations dans ce roman pour jeunesse et j'ai trouvé qu'elles étaient très bien réalisées. Selon moi, elles représentent à merveille les protagonistes mais également plusieurs petites scènes présentes au fil des pages. Le personnage de Bibi est particulièrement bien représenté.

     

    L'histoire en elle-même est très bien menée et nous nous demandons jusqu'au bout ce qui est arrivé à Jenna Jenkins. D'ailleurs, heureusement que Bibi est présente pour avancer dans l'enquête sinon, je peux vous assurer que nous ne serions pas sortis de l'auberge. L'histoire est très bien écrite et l'auteure distille au compte-goutte les informations que nous avons besoin pour avancer dans l'enquête.

     

    Bibi Scott est une jeune fille de 11 ans qui n'a qu'une seule envie, devenir enquêtrice. C'est pourquoi elle n'hésite pas un seul instant à se jeter à corps perdu dans la recherche d'une jeune étudiante qui a disparu. Aidée de ses amis, Bibi n'aura de cesse de chercher des réponses à ses questions quitte à se mettre dans des situations incroyables pour y parvenir.

     

    J'ai beaucoup apprécié le personnage de Bibi, c'est une jeune fille courageuse et qui sait ce qu'elle veut. Elle n'hésite d'ailleurs pas à faire tout son possible pour enquêter sur cette étrange disparition. Elle possède un humour qui ne pourra pas vous laisser indifférent et je suis certaine que tout comme moi, vous allez l'adorer !

     

    En résumé un livre rafraîchissant que j'ai adoré lire. J'ai passé un très bon moment en compagnie de Bibi Scott et de ses amis et je dois avouer être tombée sous le charme de cette héroïne pas comme les autres.


    1 commentaire
  • Chronique Avant qu'il soit : Le Judas de Satan de Karima Azzaoui

    Prix : 21,90E

    Pages : 452

    Editeur : 7écrit 

    Chronique Avant qu'il soit : Le Judas de Satan de Karima Azzaoui

     

    Résumé :

     

    Que diriez-vous de traverser le temps en compagnie du grand Lucien Miller? 

    Parcourez ces quelques centaines d'années avec les yeux de celui qui n'aura laissé personne indifférent.

    Pénétrez l'histoire à ses côtés, de sa naissance, en 1666, jusqu'à son arrivée dans la petite ville de Rochefort.

    Ouvrez les yeux sur ce qu'était réellement Lucien et accompagnez-le au fil des jours. Vivez à ses côtés des rencontres improbables.

    Franchissez les époques... Rêvez... Evadez-vous!

    Laissez-vous aller à travers les siècles et emboitez le pas de celui qui deviendra "le judas de Satan".

     

    Mon avis :

     

    Je tiens à remercier Karima pour l'envoi de son livre en service presse pour Les Livres en Folies.

     

    La couverture est toujours aussi magnifique et le résumé m’a une nouvelle fois intriguée. Bien sûr, j’ai hâte de me plonger dans ma lecture et savoir comme Karima parviendrait à nous expliquer les origines du Judas de Satan.

      

    J'ai pris beaucoup de plaisir à retrouver la plume de Karima Azzaoui et j'ai beaucoup aimé ce tome. En effet, Karima nous explique enfin comment Lucien Miller est devenu le Judas de Satan et je dois avouer que c'est une très bonne idée. En effet, cela nous permet de mieux comprendre certaines de ses réactions dans les autres tomes.

     

    J'avais à peine commencé ce livre que je n'ai pas eu le courage de reposer le bouquin. En effet, j'étais tellement prise dans ma lecture et je désirais tellement avoir les réponses à mes questions au sujet de Lucien que je n'ai pas pu faire autrement que de lire ce roman d'une seule traite. L'intrigue de Karima est une nouvelle fois bien développée et j'ai pris plaisir à suivre les aventures de Lucien à travers le temps.

     

    Une chose que j'ai beaucoup appréciée avec ce tome, c'est le fait que nous faisons la connaissance de nombreux autres personnages qui ont eu un réel impact dans la vie réelle comme par exemple Jack L'Eventreur, les frères Grimm.... L'auteure n'a rien laissé au hasard et nous remarquons ainsi que Karima Azzaoui a pris le temps de faire de nombreuses recherches pour coller au plus près de son récit et de l'histoire.

     

    Julien Miller n'a qu'une seule envie, trouver l'Elue et c'est pourquoi il voyage à travers les siècles jusqu'à arriver dans la petite ville de Rochefort, là où commence le premier tome du Judas de Satan.

     

    J'ai pris beaucoup de plaisir à redécouvrir le personnage de Lucien au fil de ses pages et je salue l'auteure qui a eu la très bonne idée d'écrire ce tome uniquement basé sur son personnage.

     

    En résumé un tome que j'ai adoré lire, je ne remercierai jamais assez Karima Azzaoui pour m'avoir permis de plonger au sein de cet univers vraiment complet.


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique