• Chronique Nous deux à l'infini de Fleur Hana

    Prix : 14.90 E

    Pages : 324

    Editeur : Harlequin

    Chronique Nous deux à l'infini de Fleur Hana

    Résumé :

     

    Elle est incapable d’aimer un autre homme que lui.

    Il est incapable d’aimer tout court.

     

    Lola aime Dante. C’est une vérité universelle depuis qu’elle a croisé son regard, treize ans plus tôt, alors qu’ils étaient encore adolescents et que Dante sortait avec sa grande sœur. Aujourd’hui, elle décide de tenter le tout pour le tout  : elle va le séduire, quitte à se faire passer pour une femme qu’elle n’est pas vraiment, une femme que Dante laissera entrer dans ses nuits.

    Dante n’aime que lui. C’est une vérité indiscutable depuis la trahison qui a fait voler sa vie rêvée en éclats. L’homme qu’il était a disparu  ; désormais, il enchaîne les coups d’un soir et est devenu ce que la vie a fait de lui  : un sale type. Mais, lorsque Lola déboule au milieu de la nuit, il lui ouvre, même s’ils ne se sont pas parlé depuis huit ans. Cette fille est toujours la gamine insupportable, capricieuse et envahissante de ses souvenirs, mais elle a ce truc indéfinissable qui le touche. Alors, quand elle lui demande de l’héberger, il accepte.

     

     

    Mon avis :

     

    Bonjour les fifous, Je vous présente aujourd’hui, grâce aux éditions harlequin et Mélanie, le tome nous deux à l’infini Fleur Hana reçu en service presse pour les livres en folies.

     

    Tout d’abord, la couverture est étrange… Un homme et une femme en reflet… le résumé me semblait plus prometteur alors j’ai commencé ma lecture.

     

    Je dois avouer que j’étais un peu mitigé en commençant ce livre. Ce qui me gêne, c’est que l’âge des personnages n’est pas vraiment représentatif de leur façon d’être.  Je m’explique lorsque nous faisons la connaissance de Lola au début du livre, elle me semblait si «évaporée » que pour moi, elle avait une petite vingtaine… Hors, on apprend quelques pages plus loin qu’elle en a vingt-huit. Et hop, pareil pour Dante qui a plus de trente ans et qui se comporte… comme un gamin immature. 

     

    Bon j’ai poursuivi ma lecture et j’ai trouvé que le roman était pas mal, même s’il n’y avait aucune surprise, que le thème abordé en romance n’avait rien d’exceptionnel.

     

    Nous suivons l’histoire de Lola qui est amoureuse de Dante depuis de nombreuses années, mais celui-ci ne crois plus en l’amour et est devenu un « mauvais garçon » pour se venger…  

     

    J’ai donc été un peu déçue par la façon dont Fleur Hana a abordé son thème…ou plutôt  du comportement des protagonistes… 

     

    Mais ça ne gêne en rien la lecture qui s’est révélé pour finir si addictive, qu’il m’a été impossible de refermer le livre sans en connaître la fin.

     

    En conclusion, un roman que j’ai eu du mal à commencer, pour finalement le lire avec intérêt

     

    Ma note 3/5 

     


    1 commentaire
  • Chronique Good Girl love Bad boys de Alana scott

    Prix : 15.90 E

    Pages : 594

    Editeur : Harlequin

    Chronique Good Girl love Bad boys de Alana scott

    Résumé :

     

    Élodie est une fille bien, une fille sage. Une fille intelligente  qui, dès son premier jour au lycée de Saint-Louis, comprend que, si elle veut survivre, elle va devoir s’endurcir. Car son nouvel environnement est à mille lieues de l’établissement londonien dans lequel elle étudiait avant la mutation de son père : la violence et les trafics de drogue sont monnaie courante dans cette zone de non-droit régie par la loi du plus fort. Elle le sait, elle a intérêt à faire profil bas et à éviter qu’on la remarque. Surtout, elle doit rester loin de Zach Menser, celui que tout le monde craint et qui aurait fait de la prison. Mais, quand le destin la contraint à fréquenter de très près Zach, Élodie comprend que le plus dangereux chez ce garçon, ce n’est pas son passé trouble et violent, mais peut-être son sourire…

     

    Mon avis :

     

     

     

    Coucou les fifous, dans une phase romance, je vais vous présenter aujourd’hui le roman d’Alana Scott, good girls love bad boys,  et je remercie infiniment les éditions Harlequin et tout spécialement Mélanie   pour l’envoi de ce livre en service presse pour les livres en folies.

     

    Tout d’abord sachez que l’auteur a été repérée sur la plateforme Wattpad et que ce roman est le premier paru dans la collection &H ;

     

    Sachez que je kiffe la couverture qui ne fait pas trop « féminine »…. Elle attire l’œil sur le personnage masculin et j’avoue que je suis intrigué.  Le résumé quant à lui me semblait plus accrocheur, même si sachant que c’était une romance, je me doutais de la façon dont allait se dérouler les événements.

     

    Nous suivons l’histoire d’Elodie, une fille sage, bien sous tout rapport, intelligente qui se retrouve propulsée dans un univers dont elle n’a pas du tout l’habitude car elle arrive dans un lycée « de banlieue ». 

    Pourtant malgré tout, son regard est aussitôt attiré par celui de Zach, mais qui est-il, pourquoi tout le monde semble le craindre ? 

    Entre la fille sage et le bad boys le torchon brûle, ni l’un ni l’autre ne se supportant… tout au moins… au début.

     

    Je dois dire que je ressors satisfait de ma lecture…  la sauce prends à merveille et le nombre de page, la taille des caractères font que l’on prend son temps pour déguster ce roman avec plaisir et qu’il  nous faut plus de quelques heures pour s’immerger dans l’histoire

     

    En conclusion, un roman que j’ai beaucoup apprécié et j’ai hâte de découvrir les prochains titres de l’auteur.

     

    Ma note 4.5/5  

     


    1 commentaire
  • Chronique Clash tome 3 : Passion dévorante de Jay Crownover

    Prix : 15.90 E

    Pages : 320

    Editeur : Harlequin

    Chronique Clash tome 3 : Passion dévorante de Jay Crownover

    Résumé :

     

    Le seul homme qu’elle désire. Le seul qu’elle devrait fuir.

     

    La façon dont elle le regarde, le rouge sur ses joues quand ils se croisent… Church n’a aucun doute  sur l’attirance que Dixie éprouve pour lui. Avec n’importe quelle autre femme, il en aurait profité depuis longtemps. Mais Dixie Carmichael est la jeune femme la plus lumineuse et bienveillante qu’il ait jamais rencontrée, aussi s’est-il juré de ne pas lui faire de mal. Voilà pourquoi il l’a toujours maintenue à distance. Seulement aujourd’hui Dixie est la seule à pouvoir les aider, lui et sa famille. Alors si pour cela il doit la manipuler, tant pis…

     

    Mon avis :

     

     Yo les fifous, c’est Peter en direct des livres en folies. Je vais vous présenter aujourd’hui Clash, le tome 3 de Jay Crownover et je remercie sincèrement et la maison d’éditions Harlequin pour l’envoi de ce roman en service presse pour les livres en folies.

     

    La couverture du roman est toujours dans la lignée du premier tome et j’avoue que c’est quelque chose qui me plaît...

     

    Nous suivons donc dans ce tome  l’histoire de Dixie, dont nous avons fait la connaissance dans la série  MARKED MEN de Jay Crownover et que l’on voit également dans les tomes précédents de la saga Clash, et de Church, qui travaille avec elle dans le bar d’Asa. 

     

    J’adore les personnages et j’adore aussi la façon dont Jay Crownover s’y est prise pour les faire interagir…   Leur histoire ne s’annonce pas sous les meilleurs hospices et pour cause, d’un côté nous avons Dixie, qui est persuadée pouvoir reconnaître l’homme de sa vie au premier coup d’œil et lorsque c’est le cas, elle réalise alors que c’est nul autre que Church, qui lui ne  semble pas du tout intéressée par elle, tout au moins pas de la manière dont elle voudrait.  

    Aussi, lorsqu’il lui propose de faire semblant d’être sa petite amie pendant quelques jours, accepte-t-elle. 

     

    J’ai de nouveau été entraîné par la plume de l’auteur, retrouvé avec plaisir les personnages de la série Marked men, et découvert de nouveaux personnages qui auront peut-être un rôle plus important dans la suite de la série.

     

    Jay Crownover est une valeur sûre et ses personnages sont tous impressionnants de par leur force de caractère, mais aussi par leur personnalité, leur physique…

    Dans ce  second opus, je dois dire que je suis tombé sous le charme de Dixie, c’est une jeune femme adorable, qui a le cœur sur la main, mais ce n’est pas pour ça qu’elle se laisse marcher sur les pieds. J’ai eu un peu plus de mal avec Church, mais ainsi que le dit Dixie, c’est parfait parce qu’il était fait pour elle.

     

    En conclusion, un nouveau roman de Jay Crownover que j’ai pris plaisir à lire et qui est à mes yeux, un véritable coup de cœur

     

    Ma note 5/5


    1 commentaire
  • Chronique À bout de souffle tome 1 : Sacrifice de Céline D.H

    Prix : 11.50 E

    Pages : 205

    Editeur : Auto-édition

     

    Chronique À bout de souffle tome 1 : Sacrifice de Céline D.H

    Résumé :

     

    Cynthia, jeune femme timide, toujours en retrait et très discrète va se retrouver dans l'une des pires situations d'horreur qu'on puisse imaginer. Comment en est-elle arrivée là ? Pendant les premières semaines qui suivent son arrivée à l'Université, elle va secrètement tomber sous le charme de Zeke mais à sa plus grande déception il ne semble pas du tout la remarquer, du moins jusqu'à ce soir-là, lors d'une fête arrosée où sa coloc a réussi non sans mal à la traîner. Malheureusement pour elle, cette soirée s'associe aussi au début de son cauchemar éveillé.

     

    Mon avis : 4/5

                    Je tiens à remercier Céline D.H pour l’envoi de son livre en service presse pour Les Livres en Folies.

     

                    Une couverture qui vous plonge directement dans l’ambiance et c’est quelque chose que j’apprécie. D’ailleurs, c’est suite à cette dernière que je me suis lancée dans la lecture du résumé qui m’a donné envie de le lire.

     

                    C’est le premier livre de l’auteure que je découvrais et je dois avouer que j’ai été admirablement surprise. Il faut savoir que j’adore la dark romance alors je suis exigeante dans mes lectures. J’avais un peu peur avant de débuter ma lecture que ce livre ne me plaise pas mais au contraire.

                    Tout d’abord, le thème de la dark romance est bien respectée et l’auteure a su y injecter un petit plus que je ne peux pas me permettre de dévoiler ici. Sachez juste que je ne m’y attendais absolument pas et que je suis tombée des nus ! C’est d’ailleurs l’une des raisons qui fait que j’ai apprécié ma lecture.

                    La plume de l’auteure est vraiment agréable à lire et elle parvient rapidement à nous entraîner dans son univers. En ce qui me concerne, je suis conquise par cette lecture qui m’a fait passer un bon moment et surtout, passer par de nombreux sentiments.

     

                    Cynthia est une jeune femme vraiment timide et qui n’ose pas avouer à Zeke qu’il lui plait. C’est la raison pour laquelle elle accepte de suivre sa colocataire à une soirée où Zeke est présent. Cependant, très rapidement cette soirée se transforme en cauchemar et Cynthia est enlevée par un homme du nom de Léon. Que lui veut-il ?

     

                    Comme indiquée dans le résumé, le personnage de Cynthia est assez transparent. C’est le genre de jeune femme que personne ne remarque et qui est généralement toute seule. C’est quelqu’un d’assez fragile qui ne sait pas vraiment comment faire pour obtenir ce qu’elle veut.

                    Zeke au contraire est un garçon populaire que tous aiment. Ce que Cynthia ignore, c’est que Zeke n’est pas insensible à son charme.

                    En ce qui concerne Léon, c’est un vrai sadique, un psychopathe. Il prend plaisir à faire souffrir les autres. C’est un petit jeu pour lui.

     

                    En résumé un premier tome qui donne le ton du livre. Il me tarde d’en apprendre un peu plus sur les personnages.


    1 commentaire
  • Chronique Un printemps à San Francisco de Nora Roberts

    Prix : 4,99 E

    Pages : 250

    Editeur : Harlequin

    Chronique Un printemps à San Francisco de Nora Roberts

    Résumé :

     

    Au cours d’une promenade sur les quais de San Francisco, Cassidy a la surprise de se voir aborder par un homme très séduisant : Colin Sullivan, le célèbre peintre… Celui-ci lui propose bientôt de poser pour lui pendant deux mois. Une offre inespérée pour Cassidy, qui pourrait ainsi gagner sa vie tout en se consacrant à sa passion, l’écriture. Mais elle ne tarde pas à se rendre compte qu’elle a peut-être commis une erreur en acceptant. D’abord parce qu’il va lui falloir supporter la présence de l’associée de Colin, une femme jalouse et antipathique. Ensuite, parce qu’elle n’est pas sûre de pouvoir résister au désir que Colin lui inspire… Tout en sachant qu’elle ne sera pour lui qu’une conquête de plus…

     

    Mon avis :

     

                Je tiens à remercier Mélanie ainsi que la maison d'édition Harlequin pour l'envoi de ce livre en service presse pour Les Livres en Folies.

     

                Une couverture très jolie qui représente une très belle rue et qui donne envie d'aller s'y promener.  En ce qui concerne le résumé, je n'ai pas pris le temps de le lire puisqu'il s'agissait d'un roman de Nora Roberts qui est une auteure que j'adore.

     

                Plus besoin de convaincre le lectorat qui connaît la plume de Nora Robert pour qualifier cette dernière d’addictive. La preuve, à peine commencé ma lecture que j’étais happé par l’histoire et j'ai de suite accrochée au personnage de Cassidy. Une chose qui revient également souvent dans l'univers de Nora Roberts et c'est également le cas ici, c'est la présence de peintres dans le récit. D'ailleurs, le personnage masculin principal en est un pour ne pas changer.

                C'est un livre court qui se lit rapidement et le lecteur ne peut pas faire autrement que d'être pris dans l'histoire et d'enchaîner les pages très rapidement. C'est une histoire bien sympathique même s'il ne se passe pas grand chose dans ce récit.

     

                Alors qu'elle se promène à San Francisco, le chemin de Cassidy croise celui du célèbre peintre Colin Sullivan. Ce dernier lui propose de poser pour lui pendant deux mois et Cassidy accepte sans la moindre hésitation. Elle ne s'attendait pas à tomber sous le charme du peintre mais elle est bien décidée à lui résister car elle sait qu'elle risque de n'être qu'une conquête de plus pour lui, cependant, ce qu'elle souhaite, c'est une relation plus stable.

     

                J'ai beaucoup apprécié le personnage de Cassidy même si, à sa place, je ne pense pas que j'aurai accepté aussi facilement la proposition du peintre. Je comprends cependant parfaitement son besoin, surtout qu'elle s'est retrouvée au chômage et qu'elle avait besoin d'argent.

                En ce qui concerne Colin, je n'ai pas eu de surprise par rapport à ce dernier, il est exactement de la manière dont je me le suis imaginée. Il y a de fortes chances pour qu'il parvienne à plaire à de nombreuses personnes, hommes et femmes confondus.

     

                En résumé une histoire courte mais qui se lit rapidement. À dévorer sans la moindre hésitation surtout pour les fans de la plume de Nora Roberts.


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique