• Chronique Les insurgés tome 1 : Conquête d’Elle Kennedy 

    Prix : 17 E

    Pages : 334

    Editeur : Hugo et Roman

    Chronique Les insurgés tome 1 : Conquête d’Elle Kennedy

     

    Résumé :

     

     

    Le premier titre de la série Les Insurgés nous transporte dans un monde lointain et imaginaire dans lequel deux groupes s'affrontent.

     

    Hudson Lane est la demi-soeur du leader des Souverains qui ont pris le pouvoir et instauré la loi martiale. Son frère a décidé de la marier à son second, ce qu'elle ne veut même pas envisager. Elle s'enfuit et risque la mort pour cette désertion.

    Dans sa fuite effrénée, elle croise le chemin de Connor Mackenzie qui a pris la tête des Insurgés. Elle ne peut lui révéler sa véritable identité.

    Entre ces deux-là naît une attirance immédiate, mais Connor n'est pas tout à fait prêt à accueillir une inconnue dans son groupe et Hudson va devoir lutter pour se faire accepter.

    Elle découvre ce que c'est que de vivre avec les Insurgés, les difficultés et les dangers du quotidien.

    Elle découvre aussi les histoires terribles qu'ont vécues ses nouveaux compagnons à cause des Souverains, en particulier celle de Connor et de sa famille.

    Mais son terrible secret va finir par être découvert, sa situation au sein des Insurgés est devenue plus que précaire. Connor va-t-il accepter qu'elle reste parmi eux ?  

     

    Mon avis :

     

     Je vous présente aujourd’hui, un nouveau venu chez Hugo et Roman, puisqu’il s’agit du tome 1 de la saga les Insurgés d’ELLE Kennedy et je peux vous assure que le premier tome CONQUETE envoie du lourd et je remercie Déborah la maison d’éditions HUGO et ROMAN pour l’envoi de ce roman en service presse pour les livres en folies. 

     

    Tout d’abord la couverture est tout simplement sublime et on ne peut qu’ être intrigué à la fois par le personnage, mais aussi par le paysage qu’on distingue en toile de fond. Quant au résumé, je dois avouer m’être demandé s’il s’agissait d’une dystopie…

     

    Alors la réponse est oui, cher lecteur ! Les insurgés est bien un roman dystopique et je dois avouer que l’univers mis en place par l’auteur m’a tout simplement enchanté…  Nous retrouvons tous les ingrédients mettant en scène ce genre de roman… une catastrophe ayant chamboulé le monde tel que nous le connaissons, des paysages apocalyptiques… un pouvoir mis en place qui reste une simple utopie et des résistants qui tentent tant bien que mal de survivre et de s’opposer au régime mis en place… Voilà pour le fond de l’histoire.

      

    Passons aux personnages à présent… Bien sûr  nous avons L’HOMME par excellence… fort, intransigeant, qui ne fait montre d’aucune faiblesse, qui ordonne, qui dirige…   un dominateur pur et dur… voilà qui est Connor Mac Kenzie…

      

    Il y a également de nombreux autres personnages mais je vous laisse la surprise de les découvrir.

     

    Un livre à lire absolument !


    votre commentaire
  •  Chronique Ma maîtresse a des ennuis de Pamela Butchart

     Prix : 9,95 E

     Pages : 159

     Editeur : Poulpe Fiction 

    Chronique La maîtresse a des ennuis de Pamela Butchart

     

    Résumé :

     

    Sauve qui peut : des aliens ont envahi l'école !

    Isa et ses amis sont vraiment surpris quand Mme Loterie, leur maîtresse, devient tout à coup très gentille avec eux. Elle, qui est d'habitude si sévère, leur passe tout, annule la leçon de mathématiques pour leur montrer un film et les appelle même par de petits noms ! Et pourquoi est-ce qu'il y a un nounours sur son bureau avec marqué " Tu es extra ! " sur le ventre ? Mme Loterie n'est pas vraiment du genre à aimer les nounours, et elle est même du genre à détester les chiots et à trouver les chatons hideux !

    Isa doit faire face à la vérité vraie : la maîtresse est sûrement contrôlée par des aliens ! Sauve qui peut !

      

    Mon avis :

     

    Je tiens à remercier Clélie ainsi que la maison d'édition Poulpe Fiction pour l'envoi de ce livre en service presse pour Les Livres en Folies.

     

    Une couverture vraiment originale et qui vaut le coup d'œil, elle parviendra sans aucun problème à retenir l'attention des jeunes lecteurs qui ne pourront pas s'empêcher d'aller lire le résumé. En ce qui me concerne, j'ai trouvé ce dernier plutôt drôle et c'est ce qui m'a convaincue de le découvrir.

      

    Il y a beaucoup d'humour au sein de ce livre et je dois avouer que c'est une histoire vraiment rafraîchissante et qui vaut le coup d'œil. Les enfants ont une imagination vraiment débordante mais dans un sens, nous ne pouvons qu'être d'accord avec eux, la maîtresse est de plus en plus louche.

    L'intrigue est vraiment bien trouvée et je tire mon chapeau à Pamela Butchart qui a su me faire passer un très bon moment de lecture, j'ai souvent ri avec ce texte surtout en imaginant les personnages dans ma tête. Une autre chose que je trouve très bien avec cette nouvelle maison d'édition, c'est le fait qu'il y a des illustrations à l'intérieur du livre pour permettre aux enfants de s'y retrouver.

    Il y a plusieurs mots qui sont mis en majuscule et je trouve que c'est un procédé vraiment intéressant, cela permet aux lecteurs les plus jeunes de voir les mots les plus importants surtout qu'ils ont un impact à chaque fois avec la suite du récit.

     

    Mme Loterie, la maîtresse d'Isa est ses amis est crainte par les élèves, c'est une femme sévère qui n'hésite pas à crier sur ses élèves. Cependant, du jour au lendemain, son comportement change. Elle est de plus en plus gentille et n'hésite pas à supprimer certains cours pour passer des films. Isa est persuadée qu'il y a quelque chose de louche et elle pense de plus en plus que la maîtresse est contrôlée par des aliens.

     

    J'ai beaucoup apprécié la petite bande d'Isa, ils sont jeunes mais n'hésitent pas à se serrer les coudes pour connaître le fin mot de l'histoire. Le petit groupe est vraiment curieux et je dois avouer les avoir trouvé trop choux. Ils se sont lancés dans une enquête sans filet et c'est intéressant à voir la manière dont ils la gèrent.

     

    En résumé La maîtresse a des ennuis est un livre qui a de fortes chances pour plaire aux petits et aux grands, n'hésitez pas découvrir ce récit sans plus tarder. 


    2 commentaires
  • Chronique La fierté des Sabbatini de Mélanie Milburne

     Prix : 7,90 E

     Pages : 408

     Editeur : Harlequin 

    Chronique La fierté des Sabbatini de Mélanie Milburne

    Résumé :

     

    Une héritière pour les Sabbatini

    « Bonjour Bronte. » À ces mots, Bronte sent son cœur s'emballer dans sa poitrine. Car l'homme qui les a prononcés n'est autre que Luca Sabbatini, celui qu'elle a tant aimé deux ans plus tôt, avant qu'il ne la quitte brutalement. Et aujourd'hui, Bronte est terrifiée à l'idée que Luca découvre l'existence de sa petite fille, dont il est le père... 

     

    Un délicieux secret

    Sur le point de divorcer, Maya cède une nuit – la dernière, se jure-t-elle – au désir qu'elle éprouve toujours pour Giorgio, son mari. Car en dépit de tout ce qui les sépare désormais, elle n'a jamais cessé d'éprouver pour lui un désir intense. Mais quelques semaines plus tard, Maya, stupéfaite découvre qu’elle attend un enfant…

     

    La mariée du lac de Côme

    Pour hériter de son grand-père, Jade n'a pas le choix : elle doit respecter les volontés du vieil homme et épouser Nic Sabbatini, l'homme qu'elle déteste le plus au monde. Aussi, tout en se demandant comment elle trouvera la force de supporter celui qui l'a humiliée alors qu'elle n'était qu'une jeune fille, Jade se prépare-t-elle, la mort dans l'âme, à devenir madame Sabbatini...

     

    Mon avis : 4,5/5

     

    Je tiens à remercier Mélanie ainsi que la maison d'édition Harlequin pour l'envoi de ce livre en service presse pour Les Livres en Folies.

     

    Une couverture que je trouve très belle, elle m'a donné à elle seule l'envie de découvrir ce récit. J'ai quand même pris le temps de lire les résumés et ces derniers m'ont semblé vraiment intéressants, je n'avais donc plus la moindre excuse pour retarder ma lecture.

     

    Une héritière pour les Sabbatini

     

    Alors que Bronte a eu beaucoup de difficultés à se remettre de sa séparation avec Luca Sabbatini, elle tombe sous le choc en le découvrir juste à ses côtés. Ce dernier n'a qu'une seule envie, la reconquérir. Malheureusement, Bronte cache un terrible secret à Luca. En effet, ils ont une petite fille et Luca l'ignore. 

    J'ai beaucoup apprécié le personnage de Bronte, elle a dû très rapidement trouver des solutions pour s'occuper de son bébé sans la présence du papa. C'est une battante et heureusement sinon, je ne sais pas du tout comment elle aurait pu s'en sortir surtout après sa rupture avec Luca.

    J'ai eu plus de difficulté avec Luca, c'est un homme qui n'a pas peur de montrer ses émotions mais il cache beaucoup trop de secrets à mon avis. Je pense qu'il aurait mieux fait de parler avec Bronte plutôt que de la quitter sans un mot, ce n'est pas vraiment sympa pour Bronte.

    En résumé un premier tome qui nous donne déjà le ton de cette saga, je n'ai plus qu'une seule envie, me jeter sur le tome deux.

     

    Un délicieux secret

     

     Maya est sur le point de divorcer de Giorgio Sabbatini, cependant, lors du mariage du frère de son futur ex-mari, prise de faiblesse mais surtout, toujours amoureuse de son mari, elle couche une dernière fois avec Giorgio. Lorsqu'elle se rend compte qu'elle est enceinte quelques semaines plus tard, Maya ne sait pas quoi faire surtout que Giorgio est venu lui proposer un bien étrange marché. 

    J'ai beaucoup apprécié le personnage de Maya et je comprends parfaitement ses craintes au sujet de son enfant, surtout après ce qui lui est arrivé. Maya est une jeune femme qui a déjà beaucoup souffert et qui mérite d'être enfin heureuse. Maya est une héroïne plus qu'attachante.

    En ce qui concerne Giorgio, même s'il ne le montre par, il nous est facile de deviner qu'il est encore amoureux de sa femme même s'il lui cache. Tout comme pour Maya, je ne peux que comprendre ses craintes et j'avoue que j'aurai bien aimé être présente pour réconforter le couple et les aider à se retrouver.

    En résumé un second tome à la hauteur du premier, j'ai pris beaucoup de plaisir à suivre la reconstruction du couple Maya/Giorgio. Plus qu'un seul membre de la famille à découvrir !

     

    La mariée du lac de Côme

    Si elle désire obtenir l'héritage de son grand-père, Jade n'a pas d'autre choix que d'épouser Nic Sabbatini. Malheureusement, cet homme avait la mauvaise manie de l'humilier à chacune de leur rencontre lorsqu'elle était plus jeune. Nic a toutes les cartes en mains et il compte bien en profiter. Cependant, ce qu'il ignore, c'est que Jade se cache derrière des apparences pour se protéger car elle cache un secret qui lui fait honte et dont elle n'a jamais parlé à personne. 

    Au début, j'avais un peu de mal à accrocher au personnage de Jade mais plus loin dans le récit, lorsque j'ai commencé à la connaître un peu plus, mon avis à son sujet a radicalement changé. Alors qu'au début, je la trouvais beaucoup trop superficielle, j'ai fini par la trouver vraiment courageuse.

    En ce qui concerne Nic, j'avais déjà de la difficulté à l'apprécier dans les autres tomes mais je trouve que celui-ci parvient à lui rendre justice. Même s'il reste toujours fidèle à lui-même, l'auteure a su le rendre un peu plus humain pour ma plus grande joie et j'ai fini par beaucoup aimer ce protagoniste qui sort un peu du lot de la famille Sabbatini.

     

    En résumé un intégral que j'ai dévoré, je regrette même d'être parvenue à la fin car j'ai pris beaucoup de plaisir à voyager en compagnie de la famille Sabbatini.

     


    votre commentaire
  •  Chronique L'épouse ennemie de Penny Watson Webb

     Prix : 7,90 E

     Pages : 376

     Editeur : Harlequin 

    Chronique L'épouse ennemie de Penny Watson Webb

     

    Résumé :

      

    Face à la reine de France, Brunhilde sent son cœur battre à tout rompre. La souveraine lui a accordé le droit de choisir son époux, et attend à présent sa réponse. Brunhilde sait que tout le monde souhaite qu’elle désigne, sur l’ordre de son frère, l’arrogant seigneur de Valcoudray, dont l’alliance renforcerait sa famille. Ce noble normand est même prêt à passer outre le baiser qu’il a surpris la veille entre elle et Conan de Ker Glenn, leur ennemi breton. Conan, l’homme à qui Brunhilde a caché son identité et qui lui lance aujourd’hui des regards noirs. Si c’est lui qu’elle choisit, il la méprisera, elle le sait, et la traitera comme une étrangère dans sa propre demeure. Mais la paix entre Bretons et Normands serait désormais actée. Consciente des regards qui pèsent sur elle, Brunhilde lève enfin les yeux, déterminée. Elle sait ce qui lui reste à faire. 

     

    Mon avis :

     

    Je tiens à remercier la maison d'édition Harlequin ainsi que Mélanie pour l'envoi de ce livre en service presse pour Les Livres en Folies.

      

    Une couverture vraiment très belle et qui illustre parfaitement l'idée que nous nous faisons de la jeune femme du roman. Je dois avouer ne pas avoir pris le temps de lire le résumé puisqu'il s'agit d'une auteure que j'apprécie tout particulièrement lire et je désirai garder un petit suspense.

      

    J'ai une nouvelle fois été totalement séduite par la magnifique plume de l'auteure qui m'a emmenée dans les années 1490. C'est d'ailleurs quelque chose que j'aime beaucoup avec Penny Watson Webb. En effet, à chaque fois que je débute l'un de ses romans, je me retrouve plongée au cœur d'un univers vraiment riche et il nous est impossible de ne pas remarquer que l'auteure connait très bien son sujet. Elle nous donne réellement l'impression d'être présents à l'époque qu'elle a sélectionnée pour son histoire. 

    Il y a absolument de tout dans ce roman, amour, amitié, haine, colère, action, tristesse et encore j'en passe car la liste serait beaucoup trop longue !! J'ai vraiment passé un excellent moment en compagnie de cette histoire même si j'ai eu les larmes aux yeux à certains moments et qu'elles ont même coulés vers la fin du roman. Je me doutais qu'il allait se passer une scène de ce genre mais je dois avouer avoir détesté l'auteure pour ce qu'elle a osé faire à l'un de mes personnages préférés.

    L'histoire en elle-même est vraiment très bien trouvée et je dois avouer ne pas avoir réussi à arrêter ma lecture avant d'être parvenue à la toute dernière page. Je n'avais qu'une seule envie : savoir ce qui allait arriver à Brunhilde, Conan, Pierre, Guillaume et aux autres personnages à qui nous nous attachons au fil de nos lectures.

     

    Ancienne dame de compagnie de la reine, Brunhilde se voir accorder par cette dernière de choisir son mari. Elle se retrouve donc devant un choix cornélien, épouser sur l'ordre de son frère le seigneur de Valcoudray qu'elle ne supporte pas ou Conan de Ker Glenn, l'ennemi breton de son frère mais qui attire profondément la jeune femme. Brunhilde sait donc parfaitement qui elle choisira, ne reste plus qu'à espérer que son frère lui pardonne son choix et que Conan de Ker Glenn accepte d'épouser la sœur de son ennemi de toujours.

     

    J'ai beaucoup apprécié le personnage de Brunhilde, c'est une jeune femme qui n'hésite pas à faire ses propres choix même si malheureusement ceux qui l'entourent n'accepte pas ces derniers. C'est une femme qui semble forte de l'extérieur mais qui cache au fond d'elle un sentiment d'insécurité.

    En ce qui concerne Conan, je dois avouer avoir eu envie à plusieurs reprises de le secouer un bon coup pour lui remettre les idées en place. C'est avec son frère qu'il a des problèmes, pas avec Brunhilde. Cependant, malgré tout, on s'attache quand même à ce jeune homme plus que de raison et on espère de tout notre cœur qu'il parviendra à pardonner à Brunhilde les agissements de son frère.

     

    En résumé un livre que j'ai dévoré même si l'auteure a réussi à me faire pleurer à la fin de son roman. J'ai vraiment hâte de découvrir la suite et j'espère de tout mon cœur qu'il sera sur Pierre !


    1 commentaire
  •  Chronique La captive du galois de Nicole Locke

     Prix : 6,95 E

     Pages : 310

     Editeur : Harlequin 

    Chronique La captive du galois de Nicole Locke

     Résumé :

     

    Pays de Galles, XIIIe siècle 

    Anwen a du mal à croire qu’entre tous les habitants du comté, ce soit le seigneur des lieux qui lui ait porté secours lorsqu’elle est tombée du haut d’un arbre. Voilà qu’elle se retrouve en convalescence dans le château du terrible Teague de Gwalchdu, le traître qui a rallié son peuple récalcitrant à la couronne d’Angleterre, brisant du même coup la famille d’Anwen. Même si elle lui doit désormais la vie, et qu’il se montre étrangement attentionné sous ses airs hostiles, elle n’a pas l’intention de baisser sa garde. Et pour cause : alors qu’elle commence à peine à se remettre, il fait poster des gardes à la porte de sa chambre…

     

    Mon avis :

     

    Je tiens à remercier Mélanie ainsi que la maison d'édition Harlequin pour l'envoi de ce livre en service presse pour Les Livres en Folies.

     

    Une couverture plutôt originale même si je trouve que le personnage féminin fait beaucoup trop sérieuse à mon goût, je devrais même dire qu'elle nous ferait presque peur. En ce qui concerne le résumé, je dois avouer ne pas avoir pris le temps de le lire pour la simple et bonne raison que j'aime beaucoup la plume de Nicole Locke.

     

    La plume de l'auteure est vraiment addictive et je dois avouer que j'ai à chaque fois hâte de débuter ses nouveaux romans, je sais déjà avant même de démarrer ma lecture que le livre me plaira et je dois avouer que mon instinct a une nouvelle fois eu raison.

    Je me suis rapidement retrouvée plongée dans l'ambiance de ce Pays de Galles du XIIIe siècle et j'ai pris beaucoup de plaisir à suivre notre jeune héroïne, Anwen mais j'ai également beaucoup apprécié suivre les recherches de Teague pour retrouver le responsable des menaces envers le château et lui-même.

    Je dois avouer que je n'ai pas vu le temps passer durant ma lecture, je me suis réellement prise au jeu et les événements s'enchaînaient tellement bien les uns aux autres que je n'ai eu aucun mal à comprendre où l'auteure voulait nous emmener. De plus, l'action est vraiment présente au fil des pages pour le plus grand plaisir des fans des romances historiques.

     

    Alors qu'Anwen est à la recherche d'un de ses autours, elle tombe d'un arbre et perd connaissance juste devant le seigneur du château, qu'elle déteste plus que tout au monde. Si Teague est surpris par cet étrange événement, il ne laisse rien paraître et l'emmène au château afin qu'on la soigne. De plus, il a des questions à lui poser. En effet, cela fait plusieurs semaines qu'il reçoit des menaces à son encontre et il est persuadé que la jeune femme a quelque chose à voir avec ces dernières.

      

    J'ai beaucoup apprécié le personnage d'Anwen pour la simple et bonne raison qu'elle ne se laisse pas faire et qu'elle n'hésite pas à expliquer son point de vu sans retenir ses mots. Je me suis rapidement attachée à cette jeune femme qui doit subir les conséquences des actes de Teague. C'est une personne qui ne se laisse pas abattre. 

    En ce qui concerne le personnage de Teague, c'est un personnage assez ambivalent, il est assez difficile à cerner mais on apprend à le connaître un peu plus au fil des pages et on se rend compte que les décisions qu'il a prises même si elles étaient maladroites, c'était pour aider son peuple. Finalement, on termine par s'attacher à Teague.

     

    En résumé un livre que j'ai pris plaisir à découvrir et que je ne peux que recommander pour les fans du genre.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique