• Chronique La trace du passé de Carol Ericson et Piégée par le destin de Jenna Keman
    Prix : 7,50 E
    Pages : 432
    Editeur : Harlequin

    Résumé :

    La trace du passé, Carol Ericson
    Les disparus de Timberline 1/4
    Où sont les enfants de Timberline ? Vingt-cinq ans après leur disparition, le mystère reste entier…
    Le ruban rose est posé, bien en évidence, au fond du tiroir vide… Bouleversée, Kendall retient un cri de terreur. Car ce ruban, c’est celui que portait sa sœur jumelle quand elle a été enlevée, vingt-cinq ans plus tôt, dans la vieille maison dont Kendall a hérité et qu’elle est en train de vider. Luttant contre ses souvenirs, elle poursuit sa tâche et fait bientôt d’autres découvertes : croix de bois plantées dans le jardin, poupée cachée dans le coffre de sa voiture… Partagée entre horreur et exaspération, elle confie son désarroi à Cooper Sloane, le shérif de la ville, un homme aussi séduisant que solitaire, qui lui révèle alors que deux autres enfants viennent d’être enlevés…
    Piégée par le destin, Jenna Kernan
    Lorsque ses supérieurs lui révèlent quelle sera sa prochaine mission, Cassidy Walker, agent du FBI, sent un mélange de colère et de crainte l’envahir. Comment se fait-il qu’on l’ait choisie, elle, pour assurer la protection de Clyne Cosen, le célèbre ― et très charismatique ― conseiller tribal, menacé sur ses terres par des trafiquants de drogue ? S’agit-il d’un hasard ou d’un subterfuge grossier, destiné à attirer Cassidy sur les terres de ceux qui cherchent à lui arracher Amanda, sa fille adoptive de douze ans, dont elle vient de découvrir qu’elle est la petite sœur de Clyne ?


    Mon avis :

     

     Salut les fifous, c’est Peter, en direct des livres en folies avec aujourd’hui les chroniques des deux romans qui constitue le  black rose 440 Merci aux éditions Harlequin pour l’envoi de ce roman en service presse pour les livres en folies, ainsi qu’à Mélanie.

     Tout d’abord, la couverture de ce tome attire l’attention sur une père de chaussure d’enfant abandonnée sur un chemin,  quant aux résumés, ils m’intéressaient beaucoup donc voici mes avis

     

    Chronique de : LA TRACE DU PASSÉ
                                         De  Carol Ericson.

    Je dois avouer que c’est avec plaisir que j’ai débuté ma lecture d’autant plus que l’auteur est une « habituée » des romans de la collection black rose et qu’en sa compagnie, je ne suis jamais déçu. Ce qui a encore été le cas cette fois.

    Nous suivons ici l’histoire de Kendall qui, alors qu’elle revient 25 ans plus tard dans la ville de son enfance, se retrouve plongée en plein dans le passé, d’autant plus qu’un kidnappeur sévit dans la ville, comme vingt-cinq ans plus tôt… Et ce dernier semble l’avoir prise pour cible. Heureusement, elle pourra  compter sur l’aide du shérif en charge de l’enquête…

    De rebondissements en frissons, ce thriller policier va vous entraîner dans une enquête alliant la passé et le présent et dont vous n’en ressortirez pas indemne

    En conclusion un tome  à lire absolument pour les amateurs de sensations fortes

    Ma note 5/5  

     

    Chronique de :  PIÉGÉE PAR LE DESTIN
       De Jenna Kernan.

    Alors mes fifous… toujours avec moi ??? Alors au tour de ce second roman d’être passé au crible mais….
    … je n’ai pas vraiment retrouvé le mode « policier » dans ce roman, l’accent étant plus appuyé sur le  côté romanesque avec l’histoire d’amour entre les deux protagonistes.

    Nous suivons ici l’histoire de  Cassidy, qui doit servir de garde-du-corps à Clyne Cosen… avec qui, elle a un sacré différent puisqu’il veut récupérer la garde d’Amanda, la fille adoptive de Cassidy et qui n’est autre que sa petite sœur …

    En conclusion,  comme je le disais, même s’il y a une « enquête » derrière ce titre, je trouve, qu’il a été laissé de côté pour laisser une grande part ( trop peut-être) au côté romance, dommage ! 
    Ma note 3/5

    Donc au sujet de ce black rose 440, une première histoire qui m’a emballé et la seconde qui m’a laissé sur ma faim
     

    Ma note 4/5


    1 commentaire
  • Chronique Calendar girls : Septembre d’Audrey Carlan 

    Prix : 9.95 E

    Pages : 149

    Editeur : Hugo et Roman

    Chronique Calendar girls : Septembre d’Audrey Carlan

     

    Résumé :

     

     

    Quand Pretty Woman rencontre Gossip Girl...

     

    Revenir à Vegas devrait être une joie pour Mia, et pourtant tout va mal.

    Elle n'a pas versé son dernier règlement à Blaine, elle doit de l'argent à son client précédent qu'elle ne peut pas rembourser pour l'instant, et l'état de son père ne s'améliore pas ! Pour couronner le tout, Wes a disparu depuis plus de trois semaines. Personne n'a eu de ses nouvelles.

    Mia est totalement dévastée.

    Elle va prendre la seule décision qui s'impose. Son ex, celui qui a envoyé son père à l'hôpital, va obtenir ce qu'il veut. En tout cas, c'est ce que Mia va lui laisser croire.

      

    Mon avis :

     

     

    Je vous propose de découvrir aujourd’hui, ma chronique sur le tome 9 de CALENDAR GIRLS paru aux éditions Hugo et Roman et je remercie Déborah et Olivia ainsi que Stéphanie,  pour l’envoi de ce roman en service presse pour les livres en folies.

     

     

     

    Tout d’abord, la couverture, identique à peu de choses près au tome est, est toujours aussi chouette. Je n’ai pas prêté attention au résumé puisque de toute façon, je savais qu’il s’agissait d’une suite mais là, pas de neuvième client pour Mia qui se retrouve au chevet de son père dont l’état s’est aggravé…

     

     

    Alors comme pour les précédents  tomes,

      

    Voici  les points positifs tout d’abord…

     L’histoire se lit très rapidement  L’écriture  est toujours aussi fluide, la lecture est rapide et on  prend plaisir à l’histoire. 

    Presque aucune scène  de sexe, à part un rêve d’une intensité incroyable mettant en scène notre pétillant Mia, et notre Wes sexy et adorable…

     

     

    On prend plaisir à « entrer » un peu  plus dans le mental de Mia, de sa sœur et de ceux qui gravitent autour d’elle

     

     

    Ouiiiii, Mia est enfin débarrassé de celui qui la tenait à la gorge…

     

    Au niveau des points négatifs,

     
    Bon sang, pauvre Wes, j’’espère que ce qu’il a vécu ne sera pas un frein dans l’avancée de sa relation avec Mia  ???

     

     

    En conclusion, un neuvième tome assez intense … On frémit, on trépigne, on veut la suite, et surtout… rendez-nous Wes !

     

     

    Ma note 4.5 /5

     

     


    votre commentaire
  • Chronique de Seduce me et Belive me de Gina Gordon.
    Prix : 14,90 E
    Editeur : Harlequin

    Résumé Seduce me :

    Les opposés s’attirent chez Gina Gordon.
    La vie d’Everly a été une suite ininterrompue d’obligations et de soirées révisions. Sur le point de terminer sa fac de droit, elle n’a toujours pas trouvé le temps d’accomplir ne serait-ce qu’une seule des « expériences incontournables » dont sa grand-mère lui a dressé la liste avant de mourir. Jusqu’au jour où elle rencontre Max Levin. Il est richissime et bien trop sûr de lui. Bref, pas son genre. Soit exactement l’homme parfait pour mener à bien la première expérience de sa liste : « sortir avec un homme auquel tu n’aurais même pas adressé la parole. »


    Résumé Belive me :

    Il n’est pas le prince charmant, il est celui qui la comprend
    Grace le jour, Jade la nuit. Pendant trois ans, Grace a mené une double vie, à la fois brillante étudiante en gestion et escort de luxe. Mais, aujourd’hui, cette existence est derrière elle : désormais à la tête de sa propre entreprise, Grace a tout ce dont elle rêvait. Il ne lui manque plus que l’amour. Car, oui, on peut avoir vu le pire aspect des hommes et croire encore au prince charmant. La seule difficulté, ça va être de se convaincre que Ben Lockwood ne peut pas être cet homme-là. Il est trop lié à son sulfureux passé, trop abîmé par la vie. Entre eux, il ne peut s’agir que de sexe – brûlant, bouleversant, tumultueux, mais rien d’autre que du sexe…


    Mes avis.


    Yo les fifous, C’est Peter !  Me voici avec les chroniques d’une série so caliente… puisqu’il s’agit de celle de Gina Gordon et qui se passe dans le milieu des films érotiques… je remercie les éditions HARLEQUIN pour ce partenariat et tout spécialement Mélanie pour l’envoi de cette saga en service presse pour les Livres en Folies.

    La couverture de cette saga est assez simple et toutes seront identiques, seules les couleurs de fond… changent.


    SEDUCE ME

     C’est intrigué que je me suis lancé dans le premier tome de cette saga, d’autant plus qu’elle se passe dans un univers encore assez tabou, puisqu’il s’agit de l’univers des films et des vidéos à caractères érotiques, voire même pornographique.
    J’avais un peu d’appréhension en me lançant dans ma lecture et j’avoue que j’ai été assez surpris en découvrant le roman au fil des pages.

    Max est le  directeur de White Lace Productions, une boîte de production de films érotiques. Mais alors qu’il est en repérages pour trouver de nouveaux rôles féminins, il se retrouve confronté à quelque chose qu’il n’avait jamais imaginé… il est troublé par une jeune femme qui se trouve à l’antipode de sa façon de vivre…
    Etudiante, ne vivant que dans le but d’obtenir son diplôme de droit, Everly a laissé un peu sa vie personnelle de côté pour se consacrer à ses études. Aussi quelle n’est pas sa surprise lorsqu’elle se retrouve face à face avec Max… Max qui la trouble et avec qui elle est prête à accomplir ses « expériences incontournables » que sa grand-mère a noté sur une liste.
    Et aucun d’eux ne s’attendait à ce que l’amour les enserre entre ses griffes….

    Max est le gars imbu de lui-même, à qui tout réussi, vie professionnelle, comme vie personnelle, qui a plus de femmes dans sa vie que de  paires de chaussettes dans ses tiroirs et dont tous les mecs jalousent en secret  (oui, moi aussi) et qui fait l’admiration de toute les femmes ( soupir ^^). Pourtant petit à petit, il va se dévoiler à Everly pour notre plus grand bonheur.

    J’avoue que l’auteur a réussi un coup de maître en me permettant d’apprécier un personnage tel que Max… Elle nous entraîne dans son monde, sans aucune vulgarité, tout en douceur, et nous permet de voir ce qui se passe…derrière la caméra.  Bien sûr, les scènes érotiques sont nombreuses… chaudes, et nous donne le frisson…

    En conclusion, un premier tome que j’ai beaucoup apprécié et grâce auquel je me précipite sans attendre sur le deux.
    Ma note : 5/5

     

    BELIVE ME


    Yo les fifous, toujours avec moi ? Comme promis voici ma chronique sur Believe me, de Gina Gordon et là encore, je me suis régalé….

     Ben est le réalisateur des films érotiques de la  White Lace Productions, mais suite à la défection de Max, il se retrouve propulsé à la place de vice-président mais n’apprécie pas du tout son nouveau grade… Il est un artiste, un réalisateur, pas un homme de bureau… Il commence à se lasser du domaine dans lequel il travaille et pour lequel il n’hésite pas à donner de sa personne au propre… comme au figuré.
    Grace quant à elle, après avoir obtenu son diplôme, est heureuse de mettre sa vie d’escort girl derrière-elle et, est à présent à la tête de son entreprise. Et même si elle n’est pas parvenue à oublier le moment de folie qu’elle a vécu avec Ben plusieurs mois plus tôt, elle est bien décidée à mener une vie rangée…
    Mais les passés des deux jeunes gens vont les pousser dans les bras l’un de l’autre, et une relation uniquement basée sur le sexe va se nouer entre eux… Mais n’est-ce vraiment que du sexe ?

    J’avoue que le personnage de Ben est assez complexe et les blessures qu’il cache nous font ressentir de l’empathie envers lui. Et il en va de même pour Grace qui elle a fait ce qu’il fallait pour survivre, mais que son passé continue de hanter… Et on se rend compte qu’il est très difficile de se réorienter après avoir mis un pied dans le milieu de la prostitution de luxe et de la pornographie.

     

    En conclusion, un tome que j’ai autant aimé que le premier, avec des personnages forts et faibles à la fois…
    Ma note : 5/5 coup de cœur.

     


    1 commentaire
  • Chronique Mission pour un garde du corps de Snell, Le Testament mystérieux de Herron et Une héritière sous surveillance de Kane
    Prix : 7,50
    Pages : 608
    Editeur : Harlequin

    Résumé :

    Mission pour un garde du corps, Tyler Anne Snell
    Depuis trois ans, Mark Tranton n’arrive pas à chasser de sa mémoire les terribles images de sa dernière mission : le chalet en flammes où a péri Victor, l’homme qu’il était censé protéger, et Kelli, sa femme enceinte, pleurant dans ses bras… Hanté par cette tragédie, Mark enquête jour après jour sur les circonstances de l’incendie et recherche l’inconnu qu’il est le seul à avoir aperçu sur les lieux du sinistre. Aussi, lorsque Kelli fait appel à lui, suite à une agression suspecte, accepte-t-il aussitôt de l’aider et de les protéger, elle et Grace, la fille de Victor, née après le drame…
    Le testament mystérieux, Rita Herron
    Qui êtes-vous ? Une des maîtresses de mon père ? En entendant l’agressivité contenue dans la voix de Ray McCullen, Scarlet n’a qu’une envie : se lever et fuir loin de cette famille à laquelle elle n’a jamais appartenu et n’appartiendra jamais… Pourtant elle retient ses larmes et se décide à tenir tête à Ray. Après tout, elle n’y est pour rien si Joe McCullen avait une double vie : une autre femme, un fils et elle, sa fille adoptive ! Prenant son courage à deux mains, elle tend alors à Ray la lettre que son père lui a envoyée avant de mourir. Cette lettre dans laquelle il lui révèle qu’il lui lègue une partie de ses terres…
    Une héritière sous surveillance, Mallory Kane
    Brody McQuade — un Texas Ranger fier et hautain qui déteste les riches héritières comme elle. Aussi Victoria ne sait-elle que penser quand, après le cambriolage de son appartement, survenu après plusieurs meurtres commis dans les environs, c’est précisément McQuade qui est chargé de la protéger nuit et jour. Mais alors qu’elle s’attendait à ce qu’il la traite en idiote superficielle, il se montre au contraire extrêmement attentif à sa sécurité. Au point d’insister pour qu’ils partagent la même chambre. Si bien que Victoria, sensible à ce changement d’attitude, sent l’angoisse monter : et si elle était réellement en danger de mort ?


    Mon avis :

     Salut les fifous, c’est Peter, en direct des livres en folies avec aujourd’hui les chroniques des deux romans qui constitue le  black rose 438 Merci aux éditions Harlequin pour l’envoi de ce roman en service presse pour les livres en folies, ainsi qu’à Mélanie.

     Tout d’abord, la couverture de ce tome attire l’attention sur une petite fille, dont une larme coule sur son nez, pelotonnée au creux d’une épaule visiblement masculine,  quant aux résumés, ils m’intéressaient beaucoup donc voici mes avis

     

    Chronique de : MISSION POUR UN GARDE DU CORPS
                                         De Tyler Anne Snell

     

    Ce roman m’a beaucoup plus aussi bien par l’action qui s’en dégage que par l’enquête policière mise en place par l’auteur et aussi l’histoire d’amour entre les protagonistes.

    Nous suivons l’histoire de Kely qui après avoir subi une agressions se retourner vers Mark afin qu’il lui vienne en aide… Mark qui n’a pas été capable de sauver le mari de Kely trois  ans plus tôt et qui s’en veut encore de son échec et qui cherche depuis l’inconnu qu’il a vu sur les lieux.

    Je dois avouer que j’ai été agréablement surpris par ma lecture. L’auteur ne laisse aucun temps mort dans son récit, l’action est menée à la perfection et ce fut un plaisir de suivre sa plume 

    En conclusion un tome  à lire absolument pour les amateurs d’enquêtes policières.

    Ma note 5/5  

     

    Chronique de :  LE TESTAMENT MYSTERIEUX
       De Rita Herron.

     

    Alors mes fifous… toujours avec moi ??? Alors au tour de ce second roman d’être passé au crible …

    De nouveau, comme pour la première histoire, j’ai été entraîné par l’intrigue et même si la relation entre les personnages prend une grande place dans ce roman, je dois dire que ce ne fut pas un problème, les pages s’enchaînant bien trop vite pour que je ne me focalise que sur ce point.

    Scarlet vient de prendre contact avec Ray Mc Cullen pour lui apprendre que son père avait une double vie et qu’il a non seulement un demi-frère, mais qu’elle en faisait également partie puisqu’il l’avait adoptée. Ray est furieux, il voudrait rejeter tout en bloc, mais il sait qu’elle dit vrai…

    L’auteur nous entraîne ici au cœur des secrets de famille, nous montre à quel point l’amour et la haine peuvent se confondre dès lors que des sommes d’argent sont en jeu.

    En conclusion : Comme je le notais un peu plus haut, on se laisse happer par l’histoire et ce fut un véritable bonheur que de suivre les aventures Scarlet et Ray, un roman à lire sans hésitation

    Ma note 5/5

     

    Chronique de : UNE HERITIERE SOUS SURVEILLANCE 
       De Mallory Kane.

     

    Allez mes fifous,  c’est au tour de ce roman réédité d’être passé sous crible… et même si je l’ai trouvé bien, ce ne fut pas pour moi une révélation, ni un coup de cœur.

    Brody déteste Victoria car elle a  permis de libérer celui qui a tué sa sœur lors d’un accident, mais lorsqu’une série de cambriolage sévit dans les beaux quartiers,   Brody accepte d’aider Victoria et de la protéger car il est sûr que toute cette affaire a à voir avec le meurtre de sa sœur.

    Dans ce tome, l’auteur distille ses informations au compte-goutte, ce qui est assez frustrant, même si j’ai pris plaisir à ma lecture.

    En conclusion, une réédition qui fait son petit effet, même si je n’ai rien trouvé de bien transcendant.
    Ma note 3.5/5

     


    Donc au sujet de ce black rose 438,  deux romans inédits que je vous recommande tout particulièrement et une réédition à découvrir ou à redécouvrir.

    Ma note 4/5


    votre commentaire
  • Chronique Poules, Renards, Vipères tome 1 : Albin de Paul Ivoire
    Prix : 9,95 E
    Pages : 157
    Editeur : Poulpe Fiction

    Chronique Poules, Renards, Vipères tome 1 : Albin de Paul Ivoire

    Résumé :

    Une trilogie d'aventures épiques à hauteur d'animaux !
    Dans un pays lointain, les poules, les renards et les vipères habitent côte à côte, chacun dans leur territoire. À la fois proies et prédateurs les uns des autres, ils vivent dans une paix fragile grâce au Pacte d'Aileforte. Mais lorsque la guerre menace, Albin découvre un terrible secret et l'équilibre du pays entier repose tout à coup sur ses ailes.

    Mon avis : 4/5

     

     Je tiens à remercier Clélie ainsi que la maison d'édition Poulpe Fiction pour l'envoi de ce livre en service presse pour Les Livres en Folies.

     

     Une couverture vraiment très jolie et qui captivera les enfants sans grande difficulté. Les couleurs sont vives et les animaux sont très bien représentés. Un résumé que j'ai trouvé intéressant et j'avais hâte de découvrir l'histoire de ces animaux pas comme les autres.

     

     Je tiens à remercier Paul Ivoire pour la petite dédicace présente dans le livre, j'ai pris beaucoup de plaisir à la découvrir et à la lire.


     Le premier tome de ce livre est basé sur Albin, le petit poussin et j'ai trouvé cette histoire très bien écrite. Je trouve que l'auteur a parfaitement sur prendre les lecteurs au pièges des émotions que ressentaient les protagonistes du livre. D'ailleurs, une chose que j'ai beaucoup aimée, c'est le fait que Paul Ivoire n'a pas changé la nature profonde des animaux, je pense notamment à l'une des scènes qui représente Zora mangeant l'une des méchantes poules.
     De plus, chaque tome se suit et il est donc logique de commencer par le premier. Les destins d'Albi, Célis et Zora sont liés les uns aux autres pour le meilleur et pour le pire mais tout particulièrement pour le meilleur car  eux seuls seront capables de venir à bout de la terrible menace qui plane sur l'île.
     Il y a de belles illustrations à l'intérieur de ce roman, je trouve qu'elles représentent parfaitement les différentes scènes décrites dans le récit. D'ailleurs, elles rajoutent un petit « plus » à cette histoire qui plaira de manière certaine aux enfants.

     

    Trois factions vivent sur une île et pour les empêcher de s’entretuer, des frontières ont été établies avec interdiction de les franchir. Cependant, une terrible guerre menace d'éclater entre les différentes factions risquant ainsi de briser le faible équilibre de l'île. Seule une poignée de personnes peuvent les arrêter.

     

     Je n'ai pas apprécié le personnage d'Albin autant que ça, c'est dommage car c'est le héros de ce tome mais j'ai trouvé qu'il ne servait pas à grand-chose et c'est bête car c'était son histoire et je pense qu'il y avait un moyen de le mettre un peu plus en avant.
     En ce qui concerne les deux autres membres du petit groupe, j'ai décidé de ne rien dire à leur sujet puisque je préfère parler de chaque personnage dans le tome qui le concerne.

     

     En résumé un premier tome intéressant à lire avec une histoire captivante et très bien écrite. Une histoire qui régalera les petits et les grands.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique