• Chronique L'épouse ennemie de Penny Watson Webb

     Chronique L'épouse ennemie de Penny Watson Webb

     Prix : 7,90 E

     Pages : 376

     Editeur : Harlequin 

    Chronique L'épouse ennemie de Penny Watson Webb

     

    Résumé :

      

    Face à la reine de France, Brunhilde sent son cœur battre à tout rompre. La souveraine lui a accordé le droit de choisir son époux, et attend à présent sa réponse. Brunhilde sait que tout le monde souhaite qu’elle désigne, sur l’ordre de son frère, l’arrogant seigneur de Valcoudray, dont l’alliance renforcerait sa famille. Ce noble normand est même prêt à passer outre le baiser qu’il a surpris la veille entre elle et Conan de Ker Glenn, leur ennemi breton. Conan, l’homme à qui Brunhilde a caché son identité et qui lui lance aujourd’hui des regards noirs. Si c’est lui qu’elle choisit, il la méprisera, elle le sait, et la traitera comme une étrangère dans sa propre demeure. Mais la paix entre Bretons et Normands serait désormais actée. Consciente des regards qui pèsent sur elle, Brunhilde lève enfin les yeux, déterminée. Elle sait ce qui lui reste à faire. 

     

    Mon avis :

     

    Je tiens à remercier la maison d'édition Harlequin ainsi que Mélanie pour l'envoi de ce livre en service presse pour Les Livres en Folies.

      

    Une couverture vraiment très belle et qui illustre parfaitement l'idée que nous nous faisons de la jeune femme du roman. Je dois avouer ne pas avoir pris le temps de lire le résumé puisqu'il s'agit d'une auteure que j'apprécie tout particulièrement lire et je désirai garder un petit suspense.

      

    J'ai une nouvelle fois été totalement séduite par la magnifique plume de l'auteure qui m'a emmenée dans les années 1490. C'est d'ailleurs quelque chose que j'aime beaucoup avec Penny Watson Webb. En effet, à chaque fois que je débute l'un de ses romans, je me retrouve plongée au cœur d'un univers vraiment riche et il nous est impossible de ne pas remarquer que l'auteure connait très bien son sujet. Elle nous donne réellement l'impression d'être présents à l'époque qu'elle a sélectionnée pour son histoire. 

    Il y a absolument de tout dans ce roman, amour, amitié, haine, colère, action, tristesse et encore j'en passe car la liste serait beaucoup trop longue !! J'ai vraiment passé un excellent moment en compagnie de cette histoire même si j'ai eu les larmes aux yeux à certains moments et qu'elles ont même coulés vers la fin du roman. Je me doutais qu'il allait se passer une scène de ce genre mais je dois avouer avoir détesté l'auteure pour ce qu'elle a osé faire à l'un de mes personnages préférés.

    L'histoire en elle-même est vraiment très bien trouvée et je dois avouer ne pas avoir réussi à arrêter ma lecture avant d'être parvenue à la toute dernière page. Je n'avais qu'une seule envie : savoir ce qui allait arriver à Brunhilde, Conan, Pierre, Guillaume et aux autres personnages à qui nous nous attachons au fil de nos lectures.

     

    Ancienne dame de compagnie de la reine, Brunhilde se voir accorder par cette dernière de choisir son mari. Elle se retrouve donc devant un choix cornélien, épouser sur l'ordre de son frère le seigneur de Valcoudray qu'elle ne supporte pas ou Conan de Ker Glenn, l'ennemi breton de son frère mais qui attire profondément la jeune femme. Brunhilde sait donc parfaitement qui elle choisira, ne reste plus qu'à espérer que son frère lui pardonne son choix et que Conan de Ker Glenn accepte d'épouser la sœur de son ennemi de toujours.

     

    J'ai beaucoup apprécié le personnage de Brunhilde, c'est une jeune femme qui n'hésite pas à faire ses propres choix même si malheureusement ceux qui l'entourent n'accepte pas ces derniers. C'est une femme qui semble forte de l'extérieur mais qui cache au fond d'elle un sentiment d'insécurité.

    En ce qui concerne Conan, je dois avouer avoir eu envie à plusieurs reprises de le secouer un bon coup pour lui remettre les idées en place. C'est avec son frère qu'il a des problèmes, pas avec Brunhilde. Cependant, malgré tout, on s'attache quand même à ce jeune homme plus que de raison et on espère de tout notre cœur qu'il parviendra à pardonner à Brunhilde les agissements de son frère.

     

    En résumé un livre que j'ai dévoré même si l'auteure a réussi à me faire pleurer à la fin de son roman. J'ai vraiment hâte de découvrir la suite et j'espère de tout mon cœur qu'il sera sur Pierre !

    « Chronique La captive du galois de Nicole LockeChronique La fierté des Sabbatini de Mélanie Milburne »

  • Commentaires

    1
    Vampilou
    Mercredi 27 Septembre à 17:08
    Malheureusement, ce n'est une fois de plus, pas ma tasse de thé...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :