• Chronique L'épée et le lys de Margaret Moore

    Chronique L'épée et le lys de Margaret Moore

    Prix : 7,90 E

    Pages : 374

    Editeur : Harlequin

     

    Résumé :

     

    Quand, au décès de son père, Lady Mathilde hérite du château d’Ecclesford, elle sait qu’elle vient de se faire un ennemi mortel. En effet, son cousin Roald de Sayres, auquel la lie un inavouable secret de famille, lui conteste la légitimité de cet héritage et menace d’assiéger la citadelle. Une fois maître en la place, il forcera les villageois à lui prêter allégeance, puis fera enfermer Mathilde au couvent et déshonorera sa sœur, la fragile Giselle. Pour éviter ce sort funeste, Mathilde sait qu’elle n’a pas le choix. Vite, très vite, il lui faut trouver un homme capable de défendre Ecclesford. Et, dans toute la région, il n’existe qu’un guerrier assez redoutable pour relever pareil défi : Sir Henry d’Alton, un chevalier normand sans terre que l’on dit aussi conquérant sur le champ de bataille que dans le lit des dames…

     

    Mon avis :

     

                Je tiens à remercier Mélanie ainsi que la maison d'édition Harlequin pour l'envoi de ce livre en service presse pour Les Livres en Folies.

     

                Une couverture plutôt simple mais qui peut parfaitement correspondre au texte alors de mon côté, je trouve que tout va bien. En ce qui concerne le résumé, je dois avouer que ce dernier m'a intrigué et aimant beaucoup les livres de Margaret Moore, je n'ai pas attendu le moindre instant avant de me jeter dessus.

     

                J'avais déjà lu des livres de Margaret Moore alors je savais à peu près à quoi m'attendre en débutant ce livre. La plume de l'auteure est agréable. Margaret Moore est une auteure de romance historique que je ne me lasse pas de découvrir, il est vraiment rare que je sois déçue par ses œuvres.

                L'histoire en elle-même est vraiment bien trouvée et l'auteure a su garder sa ligne de conduite. En effet, elle n'a jamais dévié du chemin qu'elle s'était tracée et si vous avez l'impression qu'elle le fait durant votre lecture, vous avez tout faux. En effet, chaque action va avoir sa répercussion dans la suite du récit pour notre plus grand plaisir.

                Ce roman va très vite à lire et vous pouvez en faire le tour en quelques petites heures surtout si vous vous prenez au jeu, ce qui n'est pas bien compliqué. Une fois que nous sommes entrés dans le texte, je peux vous assurer que tout s'enchaîne plutôt rapidement pour le meilleur et pour le pire.

     

                Lorsqu'elle apprend que son père est décédé, Lady Mathilde est sous le choc. En effet, elle vient par ce fait, d'hériter du château d'Ecclesford. Malheureusement, ce faisant, elle s'attire les foudres de son cousin qui est prêt à tout pour obtenir le château quitte à envoyer sa cousine au couvent et à déshonorer sa sœur. Mathilde n'a pas d'autre choix que de chercher quelqu'un pour protéger le château. Son dévolu se jette sur Sir Henry d'Alton, un chevalier normand assez effrayant et redoutable.

     

                J'ai beaucoup apprécié le personnage de Mathilde, c'est une jeune femme qui est prête à tout pour aider sa famille mais également pour aider ses gens. Je me suis rapidement attachée à elle et je dois avouer avoir pris du plaisir à m'imaginer à sa place. Une héroïne au top !

                En ce qui concerne Henry, je dois avouer être tombée sous son charme au point de rêver être à la place de Lady Mathilde. C'est un guerrier et cela se remarque rapidement. Cependant, il n'utilise pas que sa force et c'est quelque chose qui fait son charme.

     

     

                En résumé un livre que j'ai adoré lire et je dois avouer que j'ai hâte d'avoir d'autres romans de cette dernière à me mettre sous la dent. Margaret Moore est une auteure qu'il faut absolument lire sans hésitation.

    « Chronique Un château sous la neige de Stephanie LaurensChronique Mariée sous la contrainte de Jenni Fletcher »

  • Commentaires

    1
    Vampilou
    Vendredi 2 Février à 16:40
    Malheureusement, je ne suis toujours pas fan de l'historique...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :