• Chronique L'amour comme seul combat de Jennifer Ryan

    CHRONIQUE DE L’ AMOUR COMME SEUL COMBAT De Jennifer Ryan

    Prix : 6,95 E

    Pages :

    Editeur : Harlequin

    Chronique L'amour comme seul combat de Jennifer Ryan

    Résumé :

     

    Gabe, Blake, Dane : trois frères, trois cow-boys, trois hommes de passion. Et si l’amour venait à leur rencontre ?

     

    Associé du Three Peaks Ranch avec le vieux Bud, Blake mène sa vie de la manière la plus paisible qui soit. Alors quand il apprend que Gillian, la petite-fille de son vieil ami, s’est blessée alors qu’elle tentait d’échapper à son père violent, il est terriblement choqué. D’autant que la jeune femme arrive peu après au ranch, couverte de cicatrices. Le cœur de Blake s’emballe et, aussitôt, il se le promet : il protègera Gillian autant qu’il le peut et lui apportera toute la tendresse qu’elle n’a jamais eue…

     

     

    Mon avis :

     

     

    Yo les fifous, It’s me, Peter, en direct du Three Peaks Ranch, pour vous proposer la chronique de l’amour comme seul combat et je remercie la maison d’édition Harlequin pour l’envoi de ce livre en service Presse pour les livres en folies.

     

    Bon, c’est vrai, je ne suis pas le Montana, mais j’ai tellement adoré cette histoire, que j’avais l’impression d’être sur place avec les personnages principaux… mais n’allons pas trop vite, parlons d’abord de la couverture qui fait très far-west… Elle attire l’œil et le résumé m’a paru très accrocheur. De plus j’avais lu et chroniqué le tome 1 que j’avais beaucoup apprécié mais pas autant que celui-ci, je dois l’avouer…

     

    Nous suivons ici l’histoire de Gillian, une jeune femme d’une vingtaine d’années qui débarque au ranch de son grand-père après avoir subi des violences physiques et morales de la part de son père. Blake, l’associé du grand-père ressent tout de suite un certain attachement pour la jeune femme, mais cette dernière est comme un animal blessé et, est bien décidée à ne plus faire confiance à aucun homme..

     

    Que dire des personnages… Gillian… Oh, Gillian…. Mon tendre cœur s’est serré devant les drames qui ont jalonnés la vie de cette jeune femme et j’aurai bien voulu être à ses côtés à la place de Blake pour lui redonner le goût à la vie… Pourtant, malgré ce qu’elle a vécu, elle reste digne, fière, un véritable roc… même si au fond d’elle, elle est terrifiée…

    Blake, ah, là là mesdames, je suis certain, que vous aimeriez vous aussi qu’un homme tel que lui soit là pour vous épancher sur son épaule solide, pour qu’il vous prenne par la main ou tout simplement qu’il soit là à vos côtés jour après jour…

     

    L’auteur a une plume si fluide et si attirante qu’il ne m’a pas fallu longtemps pour être sur Place, dans le Montana… Si bien que j’étais Blake, je chevauchais des chevaux sauvage, j’étais un vrai cow-boy et surtout, je devais domestiquer la jolie pouliche qu’était Gillian afin qu’elle me fasse confiance et me trouve une place dans son avenir…

     

    En conclusion, vous l’aurez compris, ce roman est un roman coup de cœur pour moi et même s’il n’est basé que sur la romance, moi-même me suis laissé emporter par l’histoire.

     

    Ma note : 5/5 coup de cœur.

    « Chronique La fiancée du Highlander de Terri BrisbinChronique Consummatum est de F.H. Eiffel »

  • Commentaires

    1
    Vampilou
    Dimanche 1er Janvier à 16:56
    Eh bien, c'est un bel avis et même si je n'étais pas plus tentée à la base, tu m'as fait changer d'avis !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :