• Interview Lydie Lemaire Williams

    L.E.F = Livres en folies

    L.L.W = Lydie Lemaire William

     

    Interview Lydie Lemaire Williams

     

    L.E.F :-Pourriez-vous parler un petit peu de vous ? 


    L.L.W : Moi ? En fait, il est très difficile de parler de moi. Je pense que c'est la raison pour laquelle j'écris. Je vais tout de même essayer.
    Je suis mère et femme. L'humour est un de mes passe-temps favoris. Cela ne se fait pas réellement ressentir dans Regarde-moi ! cependant, c'est pourtant le cas.
    J'aime les bonnes choses de la vie. Je veux dire par là que j'aime profiter quand je le peux. Les soirées avec les amis qui me sont chers devant un verre de bordeaux et une cigarette sont de plus en plus rares, mais je les apprécie.
    Je suis une gaffeuse ! ou une tête en l'air ! Etant toujours dans mes pensées, j'oublie ce que je viens de faire. Un exemple ? Ok !
    Je me sert une tasse de café que je vais mettre dans le micro-onde, alors que j'en avais déjà une à l'intérieur. Voilà mon quotidien.

    L.E.F : -Depuis quand écrivez-vous ?


    L.L.W :Cela fait environ onze ans que j'écris réellement. Mon mari était musicien avant que je le rencontre. J'ai toujours aimé chanter, mais j'ai été contrainte de tout arrêter pour entrer dans la vie active. Donc, lorsque je me suis mise en ménage avec mon mari, il m'a redonné le gout de chanter.
    L'écrire est venue à ce moment. Tout d'abord par des textes de chansons, puis Regarde-moi ! 

    L.E.F :-Combien de livres allez-vous écrire sur la lancé de Regarde-moi ?


    L.L.W : Le second roman sortira en fin d'année, j'espère un peu après la rentrée. Ce sera un thriller. Si les lecteurs me le permettent, un troisième prendra le relais l'an prochain.

    L.E.F : -Est-il facile de trouver un éditeur ?


    L.L.W : Oui, lorsqu'on se prénomme DE ! Vous avez autant de chance de trouver une moyenne ou grande maison d'édition que de toucher le jackpot aux jeux ! C'est la raison pour laquelle je suis aujourd'hui à compte d'auteur. Je ne désespère pourtant pas, je relance les grandes maisons de temps en temps, car comment gagner si on ne joue pas ?

    L.E.F : -Comment avez-vous créés vos personnages ? 


    L.L.W : Comme tous les auteurs je pense, en observant...
    Les rencontres, les amis et ma famille font partie de mes personnages. Une petite partie de toutes ces personnes se retrouve dans les caractères et les descriptions.

    L.E.F : -Combien de temps mettez-vous pour écrire un livre ?


    L.L.W : Regarde-moi ! fut très long. 9 ans ! Il est resté en sommeil durant quelques années avant que je le ressorte poussiéreux de son tiroir pour le terminer.
    Le second n'est pas encore achevé, mais je dirais un an et demi. Les recherches prennent également beaucoup de temps, il faut donc les inclure dans l'écriture.

    L.E.F : -Pourquoi avoir commencé à écrire ?


    L.L.W : Le besoin de m'exprimer. J'ai toujours été très timide, malgré ce que mon entourage pourrait vous dire. Il est plus facile d'écrire vos souffrances, vos doutes ou votre ressenti que de les dite à voix haute. C'est pour cela que j'ai commencé par la chanson.

    L.E.F : -Combien de livre avez-vous déjà écrit ?

    L.L.W : Un livre trois quart !

    L.E.F : -Vivez-vous uniquement de votre carrière d'écrivaine ?


    L.L.W : Est ce que vous me demandez si je suis encore en plein rêve ? Il est en ce moment même 8H51. Je suis bien réveillée, alors non.

    L.E.F : -Avez vous des auteurs préférés ?


    L.L.W : Je ne rate jamais la sortie d'un roman de Guillaume Musso, et Harlan Coben, parmi tant d'autre, a bercé quelques unes de mes nuits.

    L.E.F : -Comment s'est passé le parcours de l'écriture à l'édition ? 


    L.L.W : J'ai la grande chance de travailler avec une femme formidable qui se trouve être mon éditrice. Elle est toujours là, dans l'ombre, mais bien là. Dès les premiers jours elle a trouvé les mots pour me guider et me mettre en confiance.
    La période recherche fut très difficile ! J'avoue qu'à certains moments, l'envie de baisser les bras était bien plus forte que de continuer. Dans ces passages douloureux de refus, il me suffisait d'un parler à un très bon ami qui débarquait à la maison pour me mettre un coup de pied au cul ! 

     

     

    L.E.F : -Avez-vous un mot à dire aux lecteurs ?

    L.L.W : Non ! j'en ai plusieurs !
    Je voudrais tout d'abord les remercier d'avoir acheter Regarde-moi ! 
    Ensuite, un grand merci pour l'avoir aimé ! 
    J'aimerais les remercier également pour tout le soutien qu'ils m'apportent grâce à leurs messages remplis de compliments aussi beaux les uns que les autres. 
    Merci pour tous ces témoignages qui font connaitre le roman, ils sont indispensables, et sans eux, Regarde-moi ! n'aurait jamais eu son petit succès.
    Un autre remerciement particulier à tous les lecteurs qui tiennent un blog et je sais qu'ils se reconnaitront. Toutes ces magnifiques critiques me touchent énormément ! 
    Alors merci ! merci pour toutes vos lettres et cartes, merci pour vos attentes concernant la sortie de De fil en aiguille, merci d'être là !

     

     

    « Dévoile-moi tome 1Interview Yvan Godbout »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :