• Interview de Gala de Spax

    Bonjour,

    Merci d'avoir pris le temps de répondre à cette interview.

    C’est avec plaisir. Merci à toi.

    Interview de Gala de Spax

     

    1. Pouvez-vous vous présenter un petit peu ?

    Je m’appelle Gala, j’ai 36 ans et je vis dans le Sud de la France avec mes deux petits anges de 12 et 8 ans. Je travaille actuellement dans un collège et j’écris des livres publiés aux éditions Sharon Kena.

     

    1. Avez vous toujours voulu devenir écrivain ? Pourquoi ?

    Oh non !! En fait, je n’ai jamais voulu devenir écrivain. J’ai commencé à écrire très tôt (vers 10 ou 11 ans) car c’est une passion, un besoin. Mais je n’ai jamais voulu en faire mon métier. En fait, c’est ma soeur qui m’a, en quelque sorte, poussée à envoyer mon premier manuscrit dans un maison d’édition. J’ai cédé à sa requête pour qu’elle me laisse tranquille avec cette histoire mais j’étais certaine que cela n’aboutirais jamais...

     

    1. Comment s'est déroulé votre recherche de maison d'édition ?

    Etant donné que je n’y connaissais absolument rien, j’ai cherché des noms de maisons d’édition sur le net et j’ai envoyé quelques exemplaires au hasard. Très vite, Sharon Kena m’a contactée pour signer un contrat. Au début, ce fut un choc parce que je ne m’y attendais pas du tout, je crois que je n’étais pas prête à partager mon jardin secret avec des lecteurs. Mais je dois avouer que ma soeur a eu raison de me pousser car j’ai désormais l’impression de vivre un rêve éveillé. Les courriers de mes lecteurs, leur fidélité et leur amour n’a pas de prix. Même si ce métier est quelquefois ingrat (piratage de mes bouquins, critiques non justifiées, jalousie malsaine, méchanceté gratuite, mépris des médias pour les petits auteurs et j’en passe...), je serre les dents et je ne profite que des avantages que me procure l’écriture de mes livres et la lecture des témoignages de lecteurs. Je me nourris de tout ça pour avancer dans ce monde de requins et, croyez-moi, il en faut de la nourriture pour ne pas se noyer.

     

    1. Avez-vous un auteur favoris ? Vous inspirez-vous de ce dernier ?

    J’adore la plume extraordinaire de Bernard Werber. Je l’ai rencontré au salon du livre de Paris en mars 2014. J’avais l’impression d’être une gamine devant le père Noël. Ce moment restera à jamais gravé dans ma mémoire.

    Ce qui m’inspire chez Bernard Werber, ce ne sont pas ses livres mais sa façon d’être. Il est gentil, proche des gens et, surtout, il ne s’encombre pas de la méchanceté des autres. Au début, lorsqu’on me critiquait dédaigneusement, il m’arrivait de pleurer et de poser des questions à la personne concernée pour essayer de comprendre son point de vue. Maintenant, tout comme Mr Werber, je relativise et je ne fais plus attention aux avis négatifs qui n’apportent rien. Après tout, chacun ses goûts...

    C’est en cela qu’il m’inspire. En l’observant faire, j’ai appris à ʺdevenirʺ écrivain.

     

    1. Pouvez vous nous présenter un de vos livres ?

    Je vais vous présenter le prochain qui sort le 12 août 2014. Sang-froid ni loi est un mélange de roman policier, de bit-lit et de romance. Pas facile de classer ça dans une catégorie !! C’est une jeune policière qui va quitter sa France natale pour mener une enquête en Roumanie où elle va rencontrer d’étranges créatures...

     

     

    1. Comment se déroule votre journée lorsque vous écrivez ?

    Je n’ai pas de journée type. J’écris lorsque j’en ai envie, je ne me force jamais car c’est un loisir avant tout. Donc, quand j’ai besoin d’écrire, je m’installe sur mon lit avec mon ordinateur portable et je tape. L’histoire s’écrit toute seule, sans plan ni fiche de préparation.

     

    1. Utilisez-vous votre entourage ou même les paysages que vous voyez dans vos romans ?

    J’ai utilisé quelques paysages, en effet, pour écrire mes livres. Les plages dans Native 1 sont celles de Fréjus, le cimetière de Native 5 est un parc de mon village, la jungle de Jungle Shadow vient d’un reportage que j’avais vu à la télévision sur Sumatra.

    Par contre, je n’utilise pas mon entourage pour mes personnages, ils se dessinent dans mon imagination avec leur propre physique et caractère.

     

    1. Avez vous un mot à dire à vos lecteurs ou futur lecteur ?

    Que dire à part MERCI. Merci pour votre amour, votre complicité et votre fidélité.

    Je vous aiiiiiiiime !

     

    « Top Ten Tuesday 21 OCtobre 2014Chronique Pistolet et talons hauts de Sylvie G »

  • Commentaires

    1
    Elodie
    Mercredi 22 Octobre 2014 à 10:14

    Une auteure adorable, douce, drôle :) Chacune de mes rencontres avec elle ont été géniales :)

    2
    Stéphanie Lebaillif
    Mercredi 22 Octobre 2014 à 14:36

    bonjour,

    interview très intéressante. une auteure simple.

    ravie de l'avoir lu yes

    3
    Sophie
    Mercredi 22 Octobre 2014 à 15:11

    Une auteur que j'apprécie énormément. J'ai presque tout lu il me manque que Sans froid ni loi et Jungle Shadow. Elle écrit bien, une jolie plume et surtout le plus important pour moi une imagination débordante. J'espère un jour pouvoir la voir pendant un salon du livre pour faire dédicacer mon livre préféré de l'auteur. 


    Je lui souhaite énormément de succès et surtout j'espère qu'elle continuera à nous faire rêver. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :