• Interview de Cyrille Amiel

    Voici pour vous une petite interview de l'auteur Cyrille Amiel 

    Interview de Cyrille Amiel

    Bonjour,

    Merci d’avoir pris le temps de répondre à cette interview.

    Bonjour, je vous remercie de m’avoir invité.

     

    1. Pouvez-vous vous présenter un petit peu ?

    Né en métropole, d’une famille d’artistes peintres, je vis depuis une vingtaine d’années à l’île de la Réunion. De formation luthier et professeur de saxophone, je suis passionné par l’art en général et par la littérature en particulier. Je suis tombé dans la science fiction et le fantastique lorsque j’étais petit et depuis, si j’ai élargi mon univers littéraire, je n’ai jamais abandonné ce genre.

     

    1. Avez-vous toujours voulu devenir écrivain et pourquoi ?

    L’envie de devenir écrivain est née lorsque j’ai découvert la lecture. Ma grand-mère travaillait dans une bibliothèque. Elle en avait les clefs et nous emmenait, le dimanche, emprunter des livres. Comme nous n’en n’avions évidemment pas le droit, l’expédition avait un délicieux goût de transgression. Sitôt la porte ouverte, ma grand-mère s’asseyait sur sa chaise, derrière sa table de travail et attendait notre retour. Elle notait scrupuleusement nos emprunts. Les jours suivants, nous échangions les livres, nous les commentions... Je pense que j’ai toujours eu envie de prolonger le plaisir de la lecture par l’écriture.

     

    1. Comment s’est déroulée votre recherche de maison d’éditions ?

    La recherche d’une maison d’éditions est sûrement l’une des phases les plus délicate pour qui veut se faire publier. L’attente semble parfois insensée et le temps apparaît alors toujours trop long. Néanmoins, j’estime avoir eu de la chance puisque ma recherche n’a duré qu’un an environ.  

     

    1. Avez-vous un auteur favori ? Vous inspirez-vous de ce dernier ?

    Oui, j’adore Ray Bradbury, Jack Vance, Clarke entre autres. Je crois qu’inconsciemment on s’inspire toujours de nos auteurs favoris. Dans le fond, nous n’inventons rien, nous revisitons ou plutôt nous rendons visite à ceux qui nous ont inspiré.

     

    1. Pouvez-vous nous présenter un de vos livres ?

     

    Je viens de publier aux éditions Amalthée, un roman qui s’intitule « Le crépuscule des anges ». J’étais animé par plusieurs envies.

    Je voulais d’abord me faire plaisir et me replonger dans mon passé en abordant les thèmes explorés pendant mon enfance et mon adolescence comme l’invasion extraterrestre ou les morts vivants ; et puis, j’avais besoin de donner du fond à mon récit. Pour cela j’évoque des problématiques comme les violences faites aux femmes, le racisme, avec une réflexion sur la question identitaire par exemple. Pour dénoncer les violences faites aux femmes, j’ai imaginé Olga, une tueuse en série qui tue tous les hommes qui tentent de la séduire. Il fallait que mon héroïne ne soit plus une victime potentielle mais un prédateur. Je trouvais intéressant d’inverser une tendance qui place habituellement les femmes dans une posture de victime. Dans mon roman, le méchant tombe sur plus fort que lui. Mais bien sûr, Olga n’est pas seulement une guerrière, c’est une femme qui a trouvé son âme sœur en la personne de Jean qui lui aussi a une relation particulière à la violence.

     Le couple est attiré à La Réunion par la première invasion extraterrestre de l’histoire. Ils vont découvrir l’île dans une ambiance de guerre et de fin du monde. Ils vont être confrontés à une loge maçonnique qui pratique des meurtres rituels.

    Pour accentuer l’effet dramatique, j’ai découpé mon récit en petites scènes qui font s’entrecroiser les personnages du roman. De cette façon, le lecteur a accès à l’ensemble des évènements presqu’en temps réel. Un peu comme dans la série 24 heures. Les vingt premières pages me permettent de lancer l’intrigue, de présenter les personnages et de planter le décor ; ensuite les personnages apparaissent les uns après les autres et font, avancer le récit à travers leurs aventures, jusqu’à ce que leur destin se croise.

    L’action est omniprésente, Le crépuscule des anges est un roman de combat qui aborde, je crois, frontalement des problématiques graves. Les scènes d’affrontement sont nombreuses, mon intention était de bousculer le lecteur en utilisant le rythme et le fond du récit.

    1. Comment se déroule votre journée lorsque vous écrivez ?

    J’écris quasiment tous les jours ou plutôt devrais-je dire toutes les nuits de deux heures du matin à cinq heures. Bien sûr, il m’arrive de relire et de revoir mes écrits pendant la journée en fonction de mon emploi du temps.

     

    1. Utilisez-vous votre entourage ou même les paysages que vous voyez dans votre roman ?

    Oui, bien sûr. Mon récit se déroule à La Réunion et en particulier dans les rues de la ville de Saint Denis. Lors de mes déambulations, j’imaginais ici une attaque, là, l’immense pyramide d’où les extraterrestres émergent pour attaquer l’armée française. Pour les personnages, j’ai bien entendu observé mon entourage.

    1. Avez-vous un mot à dire à vos lecteurs ou futur lecteurs ?

    Tout d’abord, merci à ceux qui ont lu le livre. J’ai découvert que rencontrer un lecteur c’est faire la connaissance d’un ami que l’on ne soupçonnait pas. Pour mes futurs lecteurs, je leur exprime ma hâte et ma joie d’échanger avec eux.

     

    « Mots Manquants n°15Jeu concours n°6 (20 Juillet) »

  • Commentaires

    1
    Samedi 19 Juillet 2014 à 13:07

    Oua !! Merci beaucoup pour cette interview ! Invasion extra terrestres et mort-vivant ! ça me parle :)
    Bonne continuation à cet auteur :)

    2
    Samedi 19 Juillet 2014 à 13:18

    Merci. Contente de découvrir mieux Cyrille et son roman , tu me rends encore plus curieuse qu'avant.

    3
    Samedi 19 Juillet 2014 à 13:24

    Franchement son livre à l'air super intéressant !

    4
    Samedi 19 Juillet 2014 à 21:39

    Son livre me tente énormément !!

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    5
    Cyrille Amiel
    Dimanche 20 Juillet 2014 à 06:47

    Bonjour et merci Aurélie pour cette interview. :-)

     

    6
    Khris Anthelme
    Dimanche 20 Juillet 2014 à 09:54

    Félicitations à l'auteur, un livre qui je suis sûr, va se lire avec grand intérêt.

     

    7
    Dimanche 20 Juillet 2014 à 10:46

    J'en suis certaine aussi et Cyrille avec plaisir ;)

    8
    Dimanche 20 Juillet 2014 à 16:51

    J'ai découvert ce romancier via Facebook. J'ai reçu une notification  et vais acheter le livre qui me tente énormément. Ce roman va me parler : violences faites aux femmes, le racisme et la réflexion identitaire. Ces thèmes me sont chers ! J'ai l'intuition que ce bouquin va susciter de nombreuses réactions et beaucoup d'intérêt.

     

     

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :