•  

     

                                            CHRONIQUE DE PARLE-MOI D’AMOUR

     

    TU ME FAIS REVER D’ANNA STARK

     

    Prix : 16e

     

    Pages : 156

     

    Editeur : Rebelle 

     

     

     

    Résumé : « Se retrouver célibataire à presque trente ans, je ne l'ai pas du tout vu venir ! Mais ce que j'imaginais encore moins, serait le long parcours du combattant pour trouver le Prince Charmant. Mais je ne suis pas du genre à me laisser abattre ! En quelques clics, je me suis mise en quête de mon roudoudou en sucre d'orge que j'attends depuis si longtemps. Sauf que moi, Sacha, je me retrouve avec une marmite pleine de crapauds en tous genres mais aucun prince charmant à l'horizon ! Finalement, je me demande si je n’aurais pas dû lui refiler directement mes coordonnées GPS... Ils m'ont parlé d'amour... Mais ils ont oublié l’essentiel... me faire rêver ! »

     

     

      

    Mon avis : 4/5 : A peine reçu, à peine ingéré ! Eh oui, je viens de recevoir ce roman de la part des éditions Rebelle que je remercie encore et je n’ai pas pu m’empêcher de plonger dedans. Alors qu’en dire ? Parlons d’abord de la couverture : très mignonne, très …ROSE. Donc, à première vue, un livre romantique, limite fleur bleue… Ensuite, j’imagine (au vue d’un crapaud et  d’une couronne sur un coussin) une dose d’humour. Au niveau du résumé, là aussi, j’imagine beaucoup d’humour. Comme rien ne m’arrête…

     

     

    Le livre se décompose en plusieurs « histoires ». Dans chacune d’elles, L’auteure nous raconte avec humour ses rendez-vous avec des hommes qu’elle rencontre sur internet. Rencontres désopilantes, amusantes, effrayantes de réalisme.

     

    A la recherche de son grand amour, l’héroïne va se retrouver dans des situations incroyables. Juste pour vous tenter : Une partie de bowling … intéressante, un Tarzan avec une liane assez impressionnante et un pompier … en feu ! !

     

     

    Toutes ces rencontres vont plonger notre héroïne dans la détresse, le chagrin, la colère mais elles vont nous transporter dans un monde plein d’humour et de rigolade…

      

    Anna Stark écrit avec un style fluide et dans un langage familier. Il ne m’a fallu qu’une heure pour en venir à bout. Une heure de détente, de franche rigolade et on ne peut s’empêcher quand même de se trouver certains points communs avec l’héroïne en quête de son prince charmant.

     

     

    Alors si vous-même avez envie de rire, de vous amuser, de vous détendre après une journée de travail et de découvrir les dangers de la drague sur internet, ce livre est pour vous sans aucun problème.

      

     

    Ma note : 4/5

     

    Mon avis : Un livre que je recommande, un petit bijou d’humour et d’amitié. Merci aux éditions Rebelle pour cette découverte.

     

    Afficher plus 

     

    Réduire

     


    1 commentaire
  •  

    Chronique Philippine Drich tome 1 de Jean-Jacques Dumonceau

     

    Prix : 2e 68

    Pages : 250

    Editeur : Éditions Islo

    Résumé :

     

    Philippine Drich est le genre de femme qui vit hors du temps, un peu maladroite et souvent dans la lune.
    Dans une région qu'elle ne connaît pas, avec une langue qu'elle ne maîtrise pas complètement, Philippine va être entraînée malgré elle dans une course pour sauver le produit de la société C'Tech.
    "Le Projet Phoenix"
    Mais qu'est donc ce projet?
    Pourquoi tant de personnes le convoitent-elles autant?
    Qu'est-ce qui pouse Philippine à risquer sa vie pour ce programme?

     

    Mon avis : 3,5/5

     

    J'ai lu ce roman par le biais du forum Have a Break Have a Book en partenariat avec l'auteur Jean Jacques Dumonceau.

     

    J'aime bien la couverture du livre mais je trouve qu'elle est beaucoup trop sombre ! Le résumé quand à lui, est accrocheur, j'avais envie de le lire afin de m'en faire une idée.

     

    L'auteur utilise plusieurs termes assez compliqués mais cela ne dérange pas beaucoup notre lecture ni notre compréhension du roman. Le livre va assez vite à lire et on s'attache plus ou moins aux personnages.

     

    Je trouve qu'il y a beaucoup trop de protagonistes et je me suis un peu perdue pendant ma lecture. Parmi tous les personnages, il y a celui de Philippine Drich. C' est une jeune femme plutôt maladroite. En effet dans le roman, à de très nombreuses reprises elle se retrouve par terre mais il ne lui arrive pas que ça ... J'ai beaucoup aimé son caractère. Elle est assez forte, et elle n'hésite pas à tenir tête avec brio à ceux se dressent contre elle et contre ceux qu'elle aime.

     

    Le suspense est totale et on se demande jusqu'à la révélation finale ce qu' est le "Projet Phoenix". Lorsque je l'ai su, je n'ai pas pu m' empêcher d'être surprise. En effet, je ne m'attendais pas du tout à cela !! Malheureusement, vous en dire plus reviendrais à vous dévoiler ce qui se passe dans le livre mais je m'y refuse ^^ Il va donc vous falloir lire le roman !! :D

     

    Je vous le conseille vraiment, vous n'allez pas le regretter !! :D

     

    Lien vers facebook :

     

    https://www.facebook.com/philippine.drich?fref=ts

     

     


    1 commentaire
  • Chronique : Boulet d'un jour, boulet toujours de Belinda Bloem

    Prix : 13 euros

    Pages : 180

    Editeur : Rebelle

    Chronique Boulet d'un jour, boulet toujours de Belinda Bloem

    Résumé :

     

    Il paraît que je suis une génialissime best friend forever, que je n’ai pas mon pareil pour écouter les autres. C’est une super qualité, mais j’en entends des vertes et des pas mûres. Les copines collectionnent les boulets comme moi le linge à repasser. Elles passent du rire aux larmes, entre grands bonheurs et catastrophes, et elles m’assomment ! Au moins, maintenant, je sais reconnaître le gars à éviter : le parfait crétin amoureux. Si par hasard ça vous intéresse, je peux vous raconter deux ou trois petites histoires. Après tout, on est entre filles, il faut bien s’entraider.

     

    Mon avis : 3/5

     

     

    C’est en partenariat avec Rebelle Editions que j’ai le plaisir aujourd’hui de vous présenter ma chronique sur boulet d’un jour, boulet toujours de Bélinda Bloem.

     

    Le résumé et la couverture m’ayant beaucoup plu, c’est avec plaisir que je me suis plongée dans la lecture. Lecture très rapide, je l’avoue car il ne m’a fallu que deux petites heures pour y arriver au bout.

     

    Le roman est composé de 18 chapitres relatant certaines histoires amoureuses des „ amies“ de l’auteure. Ces derniers étant très courts, la lecture en est facile et l’emploi de termes simples la rendent très fluide.

     

    L’auteure nous raconte avec humour certaines rencontres amoureuses et j’ai eu l’impression, en lisant le livre que tous les hommes étaient des crétins et que l’organe avec lequel ils pensent ne se trouvent, malheureusement pas dans leur crâne. Je crois que vous avez compris où je voulais en venir ^^.

    Les personnages sont décrits de telle façon qu’on les croirait réels. J’ai eu un coup de cœur pour l’une des jeunes femmes, Delphine, dont les mésaventures amoureuses nous la font prendre en pitié.

    J’ai beaucoup apprécié l’épilogue à la fin du roman qui nous permet de savoir ce que deviennent les personnages. Ça donne une vraie « finition » au livre et ça m’a beaucoup plu.

    Bien que le livre m’a un peu déroutée au début ( je m’attendais à un roman et non pas à plusieurs petites histoires), je dois avouer que j’ai fini par me prendre au jeu et apprécier le roman. L’humour est bien présent et j’ai souri à de nombreuses reprises. Un roman que je vous conseille fortement pour vous changer les idées, pour passer un bon moment et surtout pour se moquer des travers de nos homologues masculins ^^.

     

    Lien vers REBELLE EDITIONS

    http://rebelleeditions.com/SITE/?page_id=1553

     

     


    votre commentaire
  • Chronique La voleuse sans ombre de Emily Gee

    Pages : 401

    Prix : 19e

    Editeur : Bragelonne

    Chronique La voleuse sans ombre d'Emily Gee

    Résumé :

    Grâce à la magie qui coule dans ses veines, la jeune Melke sait se rendre invisible. Un don partagé par son frère Hantje et qui ferait d'eux des voleurs hors pair, s'ils n'avaient renoncé cet héritage et refusé de devenir de véritables " spectres " s'enrichissant grâce à des larcins faciles. Pourtant, un matin, Hantje a franchi l'interdit. Tandis qu'il dérobait les trésors des salamandres, cruelles créatures avides d'or et de pierreries, il s'est fait capturer. En échange de la liberté de son frère, Melke doit à son tour enfreindre sa promesse et voler pour le compte des salamandres un collier détenu par les descendants d'un famille autrefois fière et puissante. Mais ce faisant, elle déchaîne sur eu une horrible malédiction. Un insupportable dilemme commence alors pour Melke, tiraillée entre la vie de son frère et celle des gens qu'elle doit condamner pour le sauver...

     

     

    Mon avis : 5/5

     

    C'est en fouillant parmi les livres de Bragelonne que j'ai découvert cette petite perle. Le résumé ainsi que la couverture m'ont tout de suite séduite et je me suis donc jeté sur le livre sans plus tarder.

     

    L'oeuvre m'a tenu en haleine jusqu' à la fin. J'ai beaucoup aimé l'histoire entre les personnages. D'autant plus qu'ils ne s'entendent pas depuis le début. (Je dois vous avouer que c'est quelque chose que j'aime beaucoup car celà donne plus d'action entre les protagonistes, on les voit se rapprocher et apprendre à s'aimer :D ) J'ai beaucoup apprécié le personnage de Melke. C'est une jeune femme, (une jeune ombre), qui n'hésite pas à se sacrifier pour aider ceux qu'elle aime. Elle le fait une première fois pour son frère (elle accepte de dérober quelque chose pour récupérer son frère qui est gardé prisonnier) puis avec la famille qu'elle a volé . J'ai apprécié le fait qu'elle essaie de paraître forte alors qu'au fond d'elle-même elle est terrifiée par ce qui risque de lui arriver et bien entendu par ce qui lui arrive.

    On voit les opinions des personnages évoluer, on les voit se rapprocher les uns des autres. La plus grande évolution pour moi est celle de Bastien dont les sentiments changent au fur et à mesure du récit.

     

    Il y a de l'action tout le long du roman et on voit appraître des créatures fantastiques que l'on a pas l'habitude de voir. Je parle nottament des Ombres, des Salamandres mais également d'un psaaron. Pour savoir ce qu'est un psaaron, je vous recommance de lire ce livre car l'auteure le décrit très bien, on se l'imagine en face de nous.

     

    C'est vraiment un livre que j'ai adoré lire, il s'agit même d'un gros coup de coeur.

     

    Alors, si vous aimez la magie, les créatures fantastiques, les histoires d'amours quasi impossible, ce livre est fait pour vous ! Alors, n'hésitez pas, foncez lire ce livre et n'hésitez plus une seconde.

     

     


    1 commentaire
  • Chronique : Les chroniques de Gyeon tome 1 de Céline Mancellon

    Prix : 19,50 e

    Page : 306

    Editeur : Sharon Kena

    Chronique Les chroniques de Gyeon

    Résumé :

     

    Ère de Gyeon - Année du dragon rouge - Pays de Koro. Choisir le futur roi, voilà la responsabilité de la princesse Aijee. La jeune femme doit échanger sa liberté contre un époux afin d'assurer la pérennité du trône. Quatre candidats sélectionnés parmi les notables devront la conquérir même si un seul fait battre son cœur : cet homme ténébreux qui l'attire à en oublier la raison. Clans, combats, complots, guerres et amour. Ouvrez la porte du pays des pluies et vivez son histoire.

     

    Mon avis : 4/5

     

    Pour ce nouveau service presse, Marion des éditions Sharon Kena m'a proposé de lire "Les chroniques de Gyeon " de Céline Macellon. Je tiens à préciser que c'est la première fois que je lis un livre de cet auteure.

     

    La couverture est très élaborrée, elle représente deux jeunes personnes asiatiques, dont l’une armée d’un katana sur un fond rouge et on peut y apercevoir le dragon, l’un des symboles de l’Asie. Et même si je n'ai pas vraiment accroché avec cette dernière, le résumé lui m'a beaucoup plus interpelé. Enfin, surtout la phrase : "Clans, combats, guerres et amour " ^^

    Avant d‘entrer dans le vif du sujet, je tenais à vous préciser que je n'aime pas particulièrement les histoires qui parlent de japonais car j'ai beaucoup de mal avec les termes utilisés et c’est une des choses qui m’a dérangé dans ma lecture. Heureusement il y a un lexique à la fin du livre sur lequel j’ai pû m’appuyer ^^

    J'ai trouvé également qu'il y avait trop de personnages, j'ai eu des difficultés à tous les retenir et surtout leurs rôles dans le palais mais là, également, au début du roman, un répertoire est tenu avec les différents personnages du roman.

    Le lexique + le répertoire donne un petit plus au roman.

    On voit que Céline Mancellon a fait un travail de recherche énorme au niveau du vocabulaire et de la culture coréenne. C’est une des choses que j’ai apprécié : Le fait que l’auteure ne donne pas dans la facilité. De plus, elle nous permet de nous plonger dans un univers peu souvent exploré.

     

    C'est un roman qui se lit rapidement et qui m‘a permis de voyager. J’ai retrouvé dans ce romans des ingrédients que j’adore : Action, rebondissements. Il n’y a pas de temps mort dans l’histoire et dès que je m’y suis plongée, j’ai eu beaucoup de difficultés à refermer le livre.

     

    Parmi les personnages, j'ai beaucoup aimé : Chunzu . C’est un personnage qui va évoluer positivement au contact de la princesse, on s'attache de plus en plus au personnage et on souhaite pour lui le meilleur, à savoir qu’il reste avec Aijee . Pour savoir si c'est le cas, lisez le roman :p . Vous découvrirez tout au long du livre des personnages incroyables. Certains pour lesquels vous aurez des coups de coeur, d’autres que vous détesterez. Vous les verrez s’aimer, se haïr, se trahir…

    Pour en savoir plus …..

    Je dois avouer que la fin m’a beaucoup peinée et l’émotive que je suis a versé quelques larmes. Pourquoi cette fin? Céline Mancellon donnerait-elle dans la torture ? En tout cas, je suis pressée de connaître la suite ….

    En conclusion, à part les difficultés entre le nombre de personnages et les termes japonais, j'ai beaucoup aimé ce livre, et je ne regrette pas de l'avoir lu.

    Si vous voulez lire un extrait : http://fr.calameo.com/read/001717324b94e54c1a9b8

    Chronique de mes partenaires :

    Book Attitude : Ici

    Viou et ses drôles de livres : ici


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique