• CHRONIQUE DE LA MORT EN ROUGE

    DE Pierre Gaulon

    Editeur : City Edition

    Prix : 18e

     

    Chronique La mort en rouge

     

    Résumé :

    Des coups frappés à la porte, comme autant d'appels au secours. A travers le judas, Clément Danver a juste le temps d'apercevoir un homme se jeter du haut de cinq étages. Selon toute vraisemblance, l'homme s'est suicidé. Sauf que. Clément à cru voir, un instant, une autre silhouette. Une femme spectrale à la chevelure maculée de sang. Sans doute a-t-il rêvé? Mais le policier envoyé sur les lieux a lui aussi des doutes sur le suicide. D'autant que la mystérieuse « fille aux cheveux rouges » semble bien réelle. Elle laisse même des cadavres partout où elle passe? De sombres secrets enfouis depuis la Seconde guerre mondiale ne tardent pas à resurgir. Pour certains, la vengeance est vraiment un plat qui se mange froid. Quand les secrets de passé reviennent nous hanter?

     

    Mon avis :

    C’est avec un immense plaisir que je me suis plongée dans le livre de Pierre Gaulon. Qu’en dire ? Un mot me vient à l’esprit : GENIALLISSIME !

    Tout d’abord, la couverture qui attire le regard, cet œil qui vous fixe, qui plonge dans votre cœur, dans votre âme …. Absolument Flippant ! Puis le résumé qui vous donne envie d’ouvrir la première page et de vous plonger dans cet univers, de découvrir les secrets dont parle l’auteur …

    Puis le roman, un bijou, un thriller admirablement ficelé qui vous tient en haleine de la première à la dernière page, de l’angoisse à l’état pure !

    J’ai aimé cette façon dont l’auteur a su intégrer une autre histoire dans le roman, celle d’un homme effrayé, d’un homme prêt à tout pour son pays, pour son honneur, je me suis plongée dans un monde d’angoisse et je réalise à présent le courage des résistants, leurs angoisses, leurs peurs, pour eux d’abord, puis pour leurs familles. Puis le choc en réalisant à quel point la terreur qui régnait à ce moment-là a pu faire basculer plusieurs vies. J’ai été émue par le personnage de Monsieur Danry. .

    Le fait de mêler le passé au présent a été écrite d’une façon si fluide, que j’avais l’impression de lire deux livres différents, l’un concernant les souvenirs d’un résistant pendant la seconde guerre mondiale et l’autre concernant une enquête paranormale. Les deux s’entremêlant dans une danse macabre, surnaturelle ….

    Les personnages sont tout simplement incroyables. Clément m’a surtout interpellée par le fait de sa condition d’étudiant et Pierre Gaulon a parfaitement su retranscrire les doutes et les questions que l’on se pose à un moment ou un autre de son cursus universitaire. Je me suis sentie proche de lui car non seulement il est en lettre moderne, ce qui est également mon cas, et nous avons en commun le fait de croire en « l’irréel » ….

     

     Un livre qu’il vous faut absolument dans votre bibliothèque, dans votre Pal, dans votre valise ! Un roman à ne pas lâcher, à dévorer qui vous donnera la chair de poule et qui vous obligera à fixer la route du regard, alors soyez prudent en longeant les routes départementales ….. la fille aux cheveux rouges est là et vous observe …..

     

    Ma note : un énorme 5/5

    Lien vers la page facebook :

     

    https://www.facebook.com/LaMortEnRouge?fref=ts


    5 commentaires
  • CHRONIQUE : JUDAS DE SATAN 1ère partie tome 1

    DE Karima Azzaoui

    Prix : 21e 90

    Editeur : 7écrit de Paris

    Chronique le Judas de Satan 1ère partie, tome 1

    Résumé :

    Peut-on tout pardonner ? Peut-on aimer le mal ?

    « Qui est réellement Lucien Miller ? Propriétaire d’un restaurant de luxe étincelant… Contraste étrange avec sa sombre beauté, sa ténébreuse personnalité. Qui est cet homme solitaire et honteusement splendide, admiré de tous, semblant n’avoir aucun passé, paraissant venir d’un autre temps et gravissant, à coup de meurtres, les échelons de la société ?

    Que cherche-t-il ? Quels sont ses buts ? Et pourquoi veut-il Cassandre, petite journaliste dans un quotidien local, brillante et extravertie ?

    L’inspecteur Tony Orlando va donner les meilleures années de sa vie pour comprendre cette triste histoire d’amour que tout, dans cette lente ascension de compréhension de plus en plus trouble, destine à un point final catastrophique. Il y laissera ses convictions profondes, il y perdra son latin et parfois même la raison.

    Une montée en pression insidieuse au fil des pages, pour livrer l’invraisemblable… »

    Mon avis :

    Tout d’abord, je tiens à signaler que j’ai lu ce livre à la demande de l’auteur et même si j’ai des goûts éclectiques comme vous le savez déjà, ce n’est pas vraiment mon type de lecture … Hé bien, encore une fois, je me suis trompée, ce livre je l’ai dévoré en une nuit, ne voulant pas me coucher sans en connaître la fin, puis frustrée en comprenant que j’allais devoir attendre la sortie du tome 2 pour avoir suivre des aventures de nos héros !

    Parlons-en des personnages ! Lucien Miller, dont je suis tombée je l’avoue un peu amoureuse avant de le détester royalement, ce jeune homme énigmatique, beau comme un dieu, mes sentiments pour lui ont évolué au fil de l’histoire, j’ai ressenti de la tristesse pour lui en le voyant si seul, puis je voulais le consoler, essayant de comprendre cet individu si … intense, si étrange …. Puis je l’ai vu commettre ses crimes, se débarrassant de tout ce qui le gênait pour parvenir au sommet. Là encore, je lui ai trouvé des excuses, après tout, il s’en prenait à des hommes véreux, des femmes de mauvaises vies … puis j’en suis venue à le détester avec autant de force que sa propre haine à lui … J’ai craint un moment de m’être glissée sous sa peau… Je ressentais sa douleur, sa colère, sa haine, ses sentiments mitigés envers Cassandre.

    Cassandre, elle est une jeune femme que j’ai trouvée facilement influençable et j’ai ressentis plus d’empathie et de sympathie pour sa meilleure amie que pour elle. Je la trouve fade, sans consistance, et même si parfois une lueur apparaît dans son cerveau, Elle s’éteint aussi vite.

    Mes sentiments pour Tony Orlando, le flic ont changé également au gré des pages… Je trouvais au début qu’il « harcelait » Lucien, mais au fur et à mesure des enquêtes, j’ai découvert l’homme sous le flic, un être bon, charmeur, protecteur, tenace !!!

     

    L’histoire par elle-même est originale et dès les premières lignes, nous percevons cette angoisse, ce sentiment qui nous serre la poitrine, qui nous fait penser que non, ça ne peut pas être lui …. Puis on poursuit la lecture, haletant, que va-t-il se passer encore ? Quels autres crimes surnaturels Lucien va-t-il encore réaliser ? Va-t-il faire une erreur ? Est-ce qu’enfin Cassandre va réaliser qui il est vraiment où le sait-elle au fond d’elle ? Puis on arrive à la dernière page avec encore plus de question qu’auparavant ….. et avec un petit espoir au fond du cœur …. Lucien peut-il changer ?

    La couverture est magnifique, tout à fait représentative de l’histoire et je dis bravo à l’illustrateur ! Et Bravo encore plus énorme à Karima AZZAOUI pour ce livre qui nous plonge dans cet univers diabolique !!

    Je le recommande bien évidemment pour les lecteurs de Thriller, de fantastique …. Ou tout simplement pour passer un moment délicieux. De plus, ça c’est mon opinion, j’ai adoré les proverbes et les citations que l’on retrouve au gré du livre. Ainsi qu’un certain chiffre ….. je vous laisse découvrir ………..

     

    Ma note 5/5

    Lien vers la page facebook :

     

    https://www.facebook.com/pages/Le-judas-de-satan/381574288604421


    1 commentaire
  • Chronique Laurelenn de Gala de Spax

    Edition : Sharon Kena

    Pages : 360

    Prix : 20e10

    Sortie le 21 Mai 2013

     

    +16 ans

    Chronique Laurelenn de Gala de Spax

     

    Résumé :

     

     Laurelenn est une étudiante comme une autre, à un détail près… elle est métamorphe. La nuit venue, elle se transforme en chatte pour vagabonder et espionner la vie nocturne de ses voisins. Un soir, elle assiste à une étrange scène qui va bouleverser son existence… un meurtre. À partir de ce jour, plus rien ne sera comme avant. Elle va devoir fuir et recommencer une nouvelle vie pour ne pas tomber entre les « griffes » des assassins qui la recherchent.

     

    Mon avis : 5/5

     

    On m'avait beaucoup parlé de Gala de Spax et de ses romans, de sa façon d'écrire... disons , originale alors je me suis laissée tenter et j'ai acheté Laureleen, disponible dans la boutique des Editions Sharon Kena et autant vous dire que j'ai adoré.

     

    La première chose qui m’a attiré dans ce livre est la couverture du roman que j’ai trouvé tout simplement magnifique. La jeune fille au regard intense et avec une silhouette parfaite m’a donné envie de tourner le livre et de m’intéresser à la quatrième de couverture pour en connaître le résumé.

    Ce résumé, lui m’a alléché surtout qu’il est très rare de rencontrer dans les livres, des métamophes se transformant en chat ce qui nous change des vampires et loups garous habituels … ce qui m’a donné encore plus envie de le découvrir. Ce que j’ai fait ….

     

     

    L‘ écriture y très fluide et le vocabulaire y est simple ( pas besoin d’un dico pour connaître le sens des mots) le livre va très vite à lire et l'histoire est originale. L'auteur ne nous laisse aucun moment de répit, ce que j'ai adoré. Il n’y a presque aucun temps mort : un nouvel évènement surgit et l’héroine se retrouve dans des situations de plus en plus compliquées... L'auteur nous permet de découvrir plusieurs créatures fantastiques dont les comportements sont bien différents de ceux que nous rencontrons habituellement. Ce nouvel apperçu de ses créatures que nous aimions auparavant nous les font apparaître maintenant comme des monstres.

     

     

    J’ai suivi avec empathie le parcours de Laureleen, j’ai souffert avec elle, j’ai pleuré aussi, Je me suis mise en colère lorsqu’elle a subit des traumatismes, la façon dont l’auteur a décrit toutes ses scènes me donnaient l’impression d’être Laureleen, de vivre sa vie, de ressentir ses émotions…. D’autres personnages m’ont peinés, J’ai ressenti de la haine aussi pour l’un des personnages jusqu’à la fin …. Gala de Spax a maintenu le suspense jusqu’au bout… J’étais persuadé de savoir qui étais le “méchant“ de l’histoire mais la chûte m’a fait tomber de haut…. Je me sentais frustrée d’avoir été bernée …. Certains passages émouvants m'ont arrachés quelques larmes et c’est en pleurant à chaudes larmes que j’ai refermé l‘ouvrage ... et même s’il y a une interdiction pour les moins de -16 ans à cause des scènes choquantes, personnellement, je trouve que l’auteur les décrits avec une telle justesse et avec une telle pudeur que personnellement, je ne les ai pas trouvées aussi choquantes que ça,. Mais je dois toutefois admettre que certaines personnes puissent être “dérangées“ par certains passages. Mais n’oublions pas que ce n’est qu’une fiction !

     

    Donc en réusmé, c'est vraiment un livre que je vous conseille ! Vous pouvez l'acheter sur les Editions Sharon Kena mais également sur Amazon ou sur la fnac.

     

    Lien pour suivre la page facebook :

    https://www.facebook.com/pages/Laurelenn/479242732104733?fref=ts

     

    Lien de la chronique des partenaires :

    Vanous Vous Livre : ici

    My little Dreams : ici

     

     


    4 commentaires
  • Chronique de L'enfant de la Délivrance de Cyndie Soue

    Edition Sharon Kena

    272 pages

    18E 20

    Chronique L'enfant de la Délivrance

    Résumé :

    C’est en fouillant un jour dans les affaires de son père adoptif que Juliette découvre son métier : il est tueur professionnel. Un choix évident lui vient alors à l’esprit, celui de faire le même travail. Mais lors de ses nombreuses missions, cette jeune fille va découvrir que certaines histoires qui paraissent invraisemblables ne sont pas que des légendes. Entre des vampires et des loups-garous, Juliette va vite comprendre qu’il n’y a pas que des humains sur terre, surtout lorsqu’elle rencontre le tout premier vampire, un homme peut-être prétentieux, mais d’une beauté à couper le souffle.

     

    Lien vers la page facebook :

    https://www.facebook.com/LenfantDeLaDelivrance?fref=ts

     

    Mon avis : 4/5

     

    J'ai reçu ce livre en partenariat avec les éditions Sharon Kena et je dois dire que je l'ai dévoré !

     

    Tout d'abord, je vais vous parler de la couverture. Je la trouve superbe et je félicite Fleurine Rétoré pour son magnifique travail de création. La couverture est très représentative de la première partie du roman : la tueuse à gage Juliette.

     

    Ce roman contient 272 pages MAIS, il est composé de deux partie. La première concerne Juliette. Cette dernière est une tueuse à gages, sans aucun état d’âme, ce que je lui ai reproché. A de très nombreuses reprises, alors q’elle „travaille“ elle ne ressent rien, n’éprouve aucune émotion. Bien sûr, je sais que les tueurs à gages n'ont pas beaucoup d'empathie envers les autres mais ces traits de caractère m’ont posé un problème pour aimer ce personnage! Elle n'hésite pas à tuer sans poser de questions même si elle connait intimement la personne ! C'est une jeune fille un peu nymphomane, qui n’a qu'une envie, sauter sur le premier mec qui passe, tout du moins jusqu'à ce qu'elle rencontre l'homme de sa vie à qui elle restera fidèle ……. La seule chose que je veux bien vous dévoiler, sans faire de spoilier, c'est qu'elle va rencontrer des vampires, des loups-garous et qu'elle va finir avec l‘ un d'eux ^^ .

     

    La deuxième partie du livre est centré sur le personnage de Charlène, la fille de Juliette,.. Cette dernière est élevée par la famille de son père, et ne connait rien des activités de son grand-père maternel. Elle ignore qu’il est un tueur à gage et c’est pendant des vacances qu’elle va passer chez lui qu’elle découvrira la vérité, mais quelle sera sa réaction ? ….. Le personnage de Charlène est plus doux, plus sensible, elle ne ressemble aucunement à sa mère mais sa vie ne sera pas de tout repos, au contraire ….. et je l’en apprécie que plus….

     

    Pour connaître toute l’histoire, je vous conseille d‘acheter le livre. L‘écriture est très fluide et dès les premières chapitres on s’attache aux personnages, et nous n’avons qu’une hâte, c’est de tourner la page pour connaître la suite. 272 pages qui vous feront découvrir plus en détails la vie d'un tueur à gage et je vous avoue que ce n'est pas de tout repos ! ^^ Et pour les fans de Twilight, cette histoire n’est pas une copie, Il y a dans le texte un côté plus sombre et les rebondissements sont nombreux….

     

     

    Alors si cette chronique vous a alléché, si vous désirez connaître les aventures de Juliette puis de Charlène, n’hésitez pas, foncer sur le site de Sharon Kena et ….. achetez le livre !!!!! 


    4 commentaires
  • Chronique : Délivre-moi tome 1 de J. Kenner en lecture commune avec Clarissah !

     

    Editions : Michel Lafon
    Pages : 460
    Sortie : 21/02/13
    Prix : 16,95€

    Dévoile-moi tome 1

    Résumé :

     

    Damien Stark est un riche homme d'affaires, d'une rare séduction. Tout ce qu'il veut, il l'obtient. Et ce qu'il veut par-dessus tout, c'est Nikki. Quand il lui fait une proposition qu'elle ne peut refuser - poser nue pour un tableau en échange d'un million de dollars -, la jeune femme est terriblement troublée. Elle ne comprend pas l'étrange attirance que cet homme exerce sur elle. Elle ignore aussi qu'il la soutient à son insu depuis des années et que cette offre n'est pas un hasard. Elle voudrait fuir, mais elle accepte... en espérant qu'elle ne perdra pas son âme dans ce marché. Car le simple frôlement de Damien la consume et ses yeux semblent cacher de sombres desseins

     

    Mon avis : 4,5 /5

     

    J'avais envie de changer un peu mon registre littéraire et je me suis donc dirigée vers un livre érotique publié aux Editions Michel Lafon et qui me faisait de l'oeil.

     

    J'avais un peur en commençant ma lecture de tomber sur un livre qui "recopiait" 50 Nuances de Grey mais pas du tout, les scènes où le sm est présent sont peu nombreuses dans ce roman.

     

    Nikki est une jeune femme qui cherche a être forte mais face à Damien, elle succombe à la tentation et perd ses moyens.

    Damien quand à lui a un côté sombre qui renforce son pouvoir de séduction. Tout ce qu'il veut il l'obtient, c'est d'ailleurs en quelque sorte sa devise. Malgrè son air sévère, il fait attention à Nikki et ne souhaite qu'une chose la protéger .

    Il y a d'autres personnages, des personnage secondaires comme le meilleur ami et la meilleure amie de Nikki mais on les voit très peu dans le roman, cependant, on ne peut pas oublier leur présence car ils cherchent à la protéger .

     

    Ce qui m'a un peu géné dans ma lecture c'est un mot crû, "chatte" ! Après, il s'agit peut-être d'une erreure de traduction. Cependant, ce n'est qu' un petit mot dans un texte de 460 pages !

    Il s'agit bien d'un livre érotique qui ne part pas dans le registre pornographique !

     

    Le livre se lit rapidement d'ailleurs, je ne pouvais plus le lâcher, j'avais envie de le terminer pour voir comment aller évoluer l'histoire entre les deux protagonistes ! J'attend de lire le second tome qui se trouve dans ma P.A.L ^^

     

     

    Juste, d'après moi, un livre érotique doit contenir une part de cru sinon, ce n'est pas un roman érotique ^^ 


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique