• Chronique Et si on se prostituait ? D'Eva Giraud

    Prix : 0,99 cts

    Pages : 65

    Editeur : Edibitch 

     Chronique Et si on se prostituait ? Eva Giraud

     

    Résumé :

     

    « J'ai cherché du boulot pendant quatre ans. Avec acharnement. Deux heures par jour, cinq jours par semaine. Je n’ai pas eu un seul entretien. J’ai postulé, cent fois, deux-cents fois, postulé encore. Et puis j'ai arrêté de compter 

    J'ai 25 ans, je suis au chômage mais ne touche pas le chômage. Que faire quand on ne rentre pas dans les cases ? Eh bien, on fait comme moi, et comme des milliers d'autres : on cherche, on s'occupe, on travaille pour la gloire, et on prend ça avec humour. Et surtout, parfois, on a envie d'étrangler les gens qui nous disent que "quand on veut on peut". »

    Elle s’appelle Eva, elle cherche du travail depuis… toujours ? Oui c’est plus ou moins ça. Vous connaissez tous une « Eva », nous sommes tous concernés de près ou de loin par sa situation. Heureusement, Jean-Claude est là pour la soutenir. Et c’est avec humour, bien qu’avec réalisme également, qu’elle nous présente son aventure, pour ne pas dire son parcours du combattant.

    « Et si on se prostituait » est un témoignage qui n’emploie pas la langue de bois et qui dénonce une réalité qui ne fait pas toujours plaisir… Mais Eva a le mérite de s’exprimer sur le sujet dans cette nouvelle dont le ton léger permet de ne pas dramatiser le sujet abordé. Car même si la situation est effectivement dramatique pour nombre de jeunes comme Eva, elle a su présenter son expérience avec du recul et un cynisme qui lui va tellement bien…

     

    Mon avis : 4/5

     

                Je tenais à remercier les Editions Edibitch pour ce partenariat ponctuel qui m'a fait découvrir la plume très agréable de l'auteure Eva Giraud.  

     

                Si j'ai postulé pour chroniquer cette nouvelle, c'est parce que j'avais vraiment envie de lire un livre d'Eva Giraud alors j'ai sauté sur l'occasion lorsque les Editions Edibitch ont cherché des bloggeurs et je peux vous dire que je ne l'ai absolument pas regretté.  D'ailleurs, la couverture bien que très simple apporte un petit plus au titre et à l'auteure. 

     

                La nouvelle se lit vraiment très vite et elle est vraiment intéressante. En effet, le sujet exposé par l'auteure est un sujet qui touche beaucoup de personnes dans le monde entier. Eva, pendant de longues années, va tout faire pour trouver du boulot mais le marché du travail n'étant plus ce qu'il était, elle ne trouvera presque rien malgré ses nombreuses candidatures. Elle nous explique durant 65 pages ce qu'elle a du subir pendant ses recherches.

     

                C'est un sujet vraiment important et le fait que l'auteure arrive à parler de son expérience comme cela fait monter les larmes aux yeux car on ressent beaucoup de peine pour Eva mais également pour toutes les autres personnes n'arrivant pas à trouver de boulot. D'ailleurs, j'ai vraiment été touché par „Et si on se prostituait“ car je voudrais travailler en tant que libraire ou bibliothécaire mais il y a très peu de poste et j'espère trouver quelque chose sans passer par toutes les épreuves d'Eva :( 

     

                L'auteure nous explique ce qui lui arrive et j’ai ressenti beaucoup d’empathie pour l'auteure bien qu'elle prenne beaucoup de recul et explique l'histoire comme si elle n’était pas personnellement concerné pour cette raison, on s'identifie vraiment au personnage principal de l'histoire. 

                 Grâce à l'auteure, on prend conscience que même si les études sont  terminées, il est vraiment difficile de trouver du travail et je pense que si certaines étudiants lisaient cette nouvelle, ils se rendraient compte de la chance d’avoir un point de chute (l’université), qu’on y est à l’abri du monde extérieur. Que les études sont importantes et que l’immersion qui s’en suit dans le monde réel est très difficile et qu’il faut vraiment s’accrocher et ne pas perdre espoir…

                La signification du titre arrive beaucoup plus tard dans la nouvelle et elle donne un nouvel aperçu des prostituées. 

     

                J'ai passé un très bon moment avec ce livre et je le conseille vraiment car c'est un témoignage vraiment touchant de la part de l'auteure alors je dis, n'hésitez pas à vous le procurer et à le lire car il est vraiment important et il va aider les personnes dans l'incapacité à trouver du travaille en leur disant qu'ils ne sont pas les seuls dans le même cas et que malgré tout il faut s’accrocher pour en trouver un et faire comme  l'auteure ne pas perdre espoir.

                Lien vers les chroniques de mes partenaires :

     

    My little Dreams :  ici

     

     

     

     

     

     

     

     


    3 commentaires
  • Chronique Deux nuances de brocolis de Marie Laurent

    Prix : 4,99 E

    Pages : 120

    Editeur : Artalys 

    Chronique Deux nuances de brocolis

     

    Résumé : 

    Le chemin d’Amalia Faust, brave fille complexée et un peu nunuche, caissière chez Brico, croise par hasard celui d’Edouard Green, le séduisant patron d’une boîte de sex toys. Green propose bientôt à Amalia un étrange pacte. Elle découvre un univers insoupçonné où sexe, légumes et soumission sont étroitement associés. Mais à la longue, les positions inconciliables des deux héros risque de rendre leur relation difficile.

     

    Marie Laurent nous offre une parodie déjantée et savoureuse (c’est le cas de le dire), de Cinquante Nuances de Grey

     

    Mon avis : 3/5 

     

                Tout d'abord, je tenais à remercier la maison d'édition Artalys, qui m'ont donné cet ebook en service presse, et également pour leur confiance !!!

     

                La couverture du roman et le titre nous annonce déjà la couleur et au cas ou vous n'avez pas encore compris, le résumé vous aide un peu plus. Il va s'agir d'une parodie de 50 nuances de Grey (que je n'ai pas aimé mais s'il vous plait,pas de lynchage :p  ) avec des légumes enfin, surtout des brocolis :p.

     

                J'ai commencé ma lecture avec une petite appréhension car j'avais peur de m'ennuyer pendant ma lecture or ce ne fut pas le cas !! La plume de l'auteure est très fluide et on remarque tout de suite plusieurs termes qui reviennent sans cesse : le vert mais également les brocolis que vous ne regarderez plus de la même façon bien au contraire. Les pages s'enchaînent très vite et je n'ai pas remarqué le temps passer tellement j'ai été prise dans l'histoire.

                 L'auteure utilise pour son récit des personnages „lambas“  et pour cette raison, nous n’avons aucune difficulté à nous représenter les scènes ni à nous mettre dans la peau des personnages.

                L'auteure n'utilise pas de vocabulaire vulgaire bien qu'il s'agisse d'un roman érotique ou il est question de SL (lisez le livre, vous trouverez la "définition" de cette abréviation . ). Les termes utilisés sont simples, correct et on retrouve plus de la sensualité que de la vulgarité, chose que j’ai beaucoup apprécié.        

     

                Parmi les personnages, je n'ai absolument pas accroché à Edouard qui entre nous est plutôt le genre d’homme à devoir consulter un psy. A de nombreuses reprises j’ai réagi à ces interventions de façon négative. Je ne comprends pas comment Amalia a pu le supporter aussi longtemps. Cet homme est l'exacte opposé de ce que l'on attend d'un prince charmant : autoritaire, pitoyable, gamin, colérique et boudeur .

     

                Amalia m'a fait sourire à de nombreuses reprises, plus par ses réflexions personnelles que par l’histoire elle-même. Je l’ai trouvé également un peu immature dans ses pensées, dans ses actes, un peu irréfléchie aussi.

     

                En conclusion, même si j'ai passé un bon moment avec ce livre, il n’a pas été un coup de coeur. Mais il plaira  sûrement aux amateurs de parodies.

     Lien vers les chroniques de mes partenaires :

    Viou et ses drôles de livres : ici


    5 commentaires
  • Chronique de S.E.C.R.E.T de L. Marie Adeline 

    Prix :18 E

    Pages : 312

    Editeur : Presse de la cité

    Chronique de S.E.C.R.E.T

    Résumé :

    Aucune honte. Aucune limite. Aucun tabou. Depuis la mort de son mari, Cassie, la trentaine, travaille comme serveuse dans un café de La Nouvelle-Orléans. Ses jours se suivent et se ressemblent, jusqu à ce qu'une cliente laisse derrière elle un petit carnet de confessions très... intimes. A travers ce journal érotique, Cassie découvre l'existence d'une agence de coaching d'un genre particulier, S.E.C.R.E.T., dont le but est d'aider les femmes à regagner confiance en elles par la reprise en main de leur sexualité.
    Malgré son appréhension, Cassie décide d'être initiée au programme en dix étapes, afin de renouer avec le plaisir et avec son corps. Mais est-elle prête à céder à tous ses fantasmes ?

     

    Mon avis : 4,5/5 

    Il y a quelque temps, j’avais acheté ce roman car la couverture me faisait vraiment envie. J’ai décidé de le lire hier après-midi et je dois vous avouer que je n’ai pas été déçue par ce livre.

    Le résumé du roman avait vraiment l’air intéressant et l’idée paraissait plutôt originale. En effet, un club qui permet aux jeune femmes de prendre en main leur sexualité, c’est pas tous les jours que l’on en voit un ^^ .

    Le livre est très bien écrit et on ne s’ennuie pas une seconde pendant sa lecture. En moins d’une après-midi, j’avais terminé de lire les 312 pages :D L’histoire est vraiment originale et on voit une jeune veuve reprendre en main sa sexualité après avoir découvert un petit carnet de confessions.

    On suit donc l’histoire d’une jeune femme qui a perdu son mari, un homme violent. Elle a dû travailler dans un café afin de trouver un moyen pour subsister. Peu à peu elle a appris à connaître les clients surtout un couple qu’elle adore regarder car ils ont l’un envers l’autre de petites intentions, ce qui lui plait. C’est en découvrant un petit carnet que Cassie va se laisser entraîner dans un univers érotique très original. J’aime beaucoup le personnage de Cassie, et j’espérais vraiment qu’à la fin du livre tout ce passe bien pour elle. En quelque sorte, c’est le cas bien que c’est une toute autre fin que j’aurais aimé.

    Ce que j’ai bien aimé c’est la description de ce que le mot S.E.C.R.E.T signifie, c’est une très bonne idée et limite, on a envie de l’expérimenter.

    Tout le long du roman, j’ai eu frisson sur frisson tellement il est magnifique et tellement les scènes érotiques sont bien décrites et que l’on s’imagine à la place des personnages enfin, surtout celui de Cassie :p

    Il y a juste eu un petit bémol, c’est la fin. J’en aurai aimé une autre qui aurait été plus satisfaisante mais je suis vite passée outre :D.

    Je vous conseille vraiment ce petit livre, c’est une petite merveille de la littérature érotique  

    Lien vers la page facebook : https://www.facebook.com/LMarieAdeline?fref=ts

     

    Lien vers les chroniques de mes partenaires :

    Vanou Vous Livre : ici

     


    4 commentaires
  • Chronique Unbroken de Mélody Grace

    Prix : 16,10 E

    Pages : 285

    Editeur : Edition Prisma 

    Chronique Unbroken de Mélody Grace

     

    Résumé : 

    Juliet est tombée folle amoureuse d'Emerson l'été de ses 18 ans dans la maison appartenant à ses parents en bord de mer. Après une relation passionnelle, le beau ténébreux la laisse tomber subitement. Quatre ans plus tard, Juliet a poursuivi ses études, surmonté tant bien que mal cet abandon et construit une relation équilibrée avec un garçon très bien, gentil et attentionné. Ses relations avec sa famille ne sont pas au beau fixe depuis qu'elle a perdu sa mère, autre cicatrice encore ouverte, mais elle refuse d'y penser et s'est forgé une carapace protectrice en se murant dans l'oubli et en avalant cachet sur cachet. Quand son père veut vendre la maison de la plage, Juliet y retourne trier ses affaires et, comme elle le craignait, croise Emerson qui habite toujours là. Un simple regard et toute la passion ressurgit subitement. Sincère ou manipulateur, Emerson va tout faire pour récupérer la jeune fille, aux prises avec un dilemme déchirant : choisir entre les deux garçons

     

    Mon avis : 3 /5

    C’est par de nombreux commentaires que je me suis retrouvée à acheter ce livre avant d’avoir lu le résumé, je tiens à le préciser ^^.

    La couverture est magnifique. On aperçoit deux jeunes personnes en premier plan, et ils ont l’air vraiment amoureux !! Le paysage derrière eux est vraiment magnifique. Une plage et la mer, que rêver de mieux pour une belle histoire d’amour car je n’ai eu aucun doute, il s’agit vraiment d’une histoire entre un jeune homme et une jeune femme) et cela et confirmé dans le résumé. On apprend toutefois que le jeune homme s’appelle Emerson (un prénom vraiment pas commun si vous voulez mon avis (bien sûr que vous le voulez ^^)) et la jeune fille Juliet.

    Je peux vous dire que les 285 pages vont très vite à lire et qu’on ne voit pas le temps passer. Cependant, je n’ai pas vraiment été séduite par ce livre et j’en ai été déçue .

    Parmi les personnages, je trouve que Juliet est beaucoup trop faible car même si elle aime son nouveau petit copain, elle n’hésite pas beaucoup avant de retomber dans les bras de son ex. Je comprends qu’elle puisse encore avoir des sentiments pour son ancien petit ami mais bon, je n’ai pas eu l’impression qu’elle tente de l’éviter bien au contraire.

    Emerson quant à lui est un jeune homme qui n’a jamais cessé d’aimer Juliet bien qu’il essaie de lui prouver le contraire (il n’y arrive pas vraiment ^^). Les descriptions de l’auteure le font paraître vraiment séduisant et je dois avouer que je n’aurais pas été contre un petit tête à tête avec lui ^^.

    On apprend un peu dans ce livre comment Emerson et Juliet se sont rencontrés et comment ils se sont séparés mais j’aurais bien aimé que ce soit un peu plus développé.

    Malgré quelques petits points négatifs, j’ai pris plaisir à le lire et je ne regrette pas. Je vous le conseille surtout si vous aimez les histoires d’amours compliquées où il ne faut surtout rien prendre comme acquis  

    Lien vers la page facebook : https://www.facebook.com/melodygracebooks?fref=ts

    Chronique de mes partenaires :

    Book attitude : ici


    1 commentaire
  • Chronique : Voyageurs tome 1 La cité des rêves d' Emilie Zanola

    Prix : 5 E (uniquement en numérique)

    Pages : 160

    Editeur : VFB édition 

    Chronique Les voyageurs tome 1 d'Emilie Zanola

    Résumé :

    Liana est une jeune femme à qui la vie n’a pas fait de cadeau. Abandonnée dans un jardin public vers l’âge de quatre ans, elle s’inventera des vies au travers de ses rêves plus qu’étonnants... À l’université de Chambéry où la psychologie y est dispensée, elle rencontrera un groupe d’amis et surtout Gab, un jeune homme venant d’une famille étrange et riche, qui saura la séduire... Un jour, un grimoire, un rêve et son destin va être bouleversé. Un monde secret lui sera dévoilé, celui de la Cité des Rêves. Elle n’est autre qu’un Voyageur, un être capable de naviguer au cœur même des productions chimériques des humains. Cette histoire improbable se mêle à la réalité et son tuteur onirique, Naël, tentera de lui inculquer leurs règles dans ces deux mondes. Des cauchemars, des missions, des meurtres, un voyage en Italie et Liana accepte enfin la réalité... Carl Gustav Jung, un des précurseurs de la psychologie, a dit : « En chacun de nous existe un autre être que nous ne connaissons pas. Il nous parle à travers les rêves et nous fait savoir qu’il nous voit bien différemment de ce que nous croyons être. »

    Ainsi commence la saga « VOYAGEURS »...

     

    Mon avis : 4/5

    Tout d'abord, je remercie les Editions VFB qui me font confiance pour chroniquer leurs romans dans le cadre de services presses :D.

    La couverture du livre m'a tout de suite plu, un dragon y est représenté de façon majestueuse et le résumé a vraiment capté mon attention. Ce livre promettait donc un genre nouveau, autre que vampires et créatures que nous avons maintenant l'habitude de voir.

    La plume de l'auteure est très fluide et elle ne se perd pas dans descriptions futiles qui peuvent alourdir le texte. Elle sait parfaitement où aller pour attirer l’attention des lecteurs et ne tourne pas en rond, elle va à l'essentiel et c'est quelque chose que j'apprécie. Ce livre va donc très vite à lire et nous pouvons nous plonger dans l’histoire en toute quiétude.

    L'univers crée par l'auteure est tout simplement magnifique, il n'y a pas de sorcières, pas de vampires, ni de loups garous mais des jeunes gens capable de voir les rêves des autres personnes. J'ai adoré ce concept et c'est pour cette raison que j‘ai aimé ce livre.

    Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde en lisant ce premier tome, on passe de rebondissements en rebondissements et les questions s'accumulent au fil des pages :D Un seul petit bémol, j'ai quelque fois eu l'impression que l'auteure passait au-dessus de certains détails qui paraissent important mais attention, cela ne gêne en rien la lecture.

    J'ai beaucoup aimé le personnage du professeur Naël. On ressent son côté mystérieux, Et les descriptions nous le font imaginer assez jeune, mignon, bref, il est mon personnage préféré

    A l’inverse, j'ai moins aimé le personnage principal féminin, je trouve qu'elle en fait beaucoup trop et qu’elle est inconstante dans ses relation. La preuve, elle m'a vite tapée sur les nerfs, on a l'impression de voir un petit être effrayé mais qui se moque des conseils des autres et la relation qu’elle noue avec l’un des personnages me parait un peu… étrange

    La fin m'a vraiment mis l'eau à la bouche et j'attends maintenant de lire le tome suivant avec impatience afin de savoir s‘ il sera aussi bien que le premier.

     J'ai quand même un petit reproche, je ne comprends pas le lien entre la couverture et le récit, pourquoi un dragon est-il représenté alors que je ne me souviens pas de la présence d'une de ces créatures mythiques dans le texte ?

    En conclusion, c'est un livre que je vous recommande surtout si vous voulez passer un excellent moment en compagnie du pays des rêves.

    Lien vers la page facebook de l'auteure :

    https://www.facebook.com/pages/Voyageurs-la-cit%C3%A9-des-r%C3%AAves/490923677639098?fref=ts 

     


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique