• Chronique Une lady Audacieuse de Laura Lee Guhrke

    Chronique Une lady Audacieuse de Laura Lee Guhrke

    Prix : 7,90 E

    Pages : 407

    Editeur : Harlequin

    Chronique Une lady Audacieuse de Laura Lee Guhrke

    Résumé :

     

    Londres, 1893

     

    Alors qu’elle s’apprête à déposer une annonce pour trouver un travail dans la gazette locale, Amanda surprend une conversation. Le beau-frère du propriétaire des lieux, James St. Clair, recherche désespérément une solution pour dompter ses terribles jumeaux de dix ans. Un poste parfait en tout point pour la lady éduquée qu’elle est. Exception faite d’un détail : le duc recherche un homme à poigne et non une jeune femme en disgrâce dont le nom est entaché… 

     

    Mon avis :

     

    Je tiens à remercier Mélanie ainsi que la maison d'édition Harlequin pour l'envoi de ce livre en service presse pour Les Livres en Folies.

     

    Une belle couverture qui attire le regard. De plus, le fait que nous le voyons pas parfaitement les visages des protagonistes, cela nous permet de les imaginer. Ici, par exemple, le visage de la jeune femme est cachée par le décors vert autour. En ce qui concerne le résumé, je l'ai trouvé intéressant et il a fini de me convaincre de me lancer dans la lecture de cet historique. De plus, il s'agit du dernier tome d'une série que j'avais beaucoup apprécié.

     

    En ce qui concerne la plume de l'auteure, je l'ai trouvé fluide. Quand j'ai vu le nombre de pages, je dois avouer que j'avais peur de ne pas apprécier l'histoire mais au contraire, j'ai tellement adoré suivre les héros que je regrette maintenant qu'il n'y avait pas plus de pages. Autre chose qui me faisait peur aussi, c'est le fait que je craignais de ne pas aimer ce récit car j'avais quand même beaucoup d'attentes. C'est d'ailleurs ce qui arrive quand on apprécie sincèrement les autres tomes d'une série.

    L'histoire en elle-même est originale et j'ai pris plaisir à suivre les mœurs de cette époque. Qui, je dois bien l'avouer, n'est pas ma préférée. Cependant, Laura Lee Guhrke a su me donner envie d'en savoir un peu plus. Ici, il est intéressant de voir comment l'héroïne s'en est prise pour trouver un travail. De plus, ce qui est important à cette époque, c'est le fait de remarquer que les héroïnes ne désirent pas spécialement se trouver un époux. Dans ce récit, Amanda est principalement à la recherche d'un emploi.

    Je dois avouer m'être beaucoup attaché aux jumeaux. J'ai adoré les suivre dans ce récit et une chose est sûre, ils ne sont pas du genre à apprécier les employés de leur père. Finalement, on ne peut que s'apercevoir qu'il y a une sorte de peur en eux et on n'a qu'une seule envie, aller les réconforter et leur dire que tout ira bien. Heureusement qu'Amanda est une femme patiente et agréable qui, j'en suis certaine sera parfaitement capable de prendre soin d'eux.

     

    Alors qu'elle est à la recherche d'un emploi, Amanda apprend que le beau-frère du propriétaire de la gazette où elle s'apprête à mettre une annonce, est à la recherche d'une personne pour s'occuper de ses jumeaux. Amanda y voit un signe et décide qu'elle fera tout son possible pour avoir le poste. Le seul problème, c'est que James St-Clair est à la recherche d'un homme et non pas d'une femme. Surtout qu'en plus, Amanda a le nom entaché, ce qui pourrait mettre une mauvaise image à la famille St Clair.

     

    En ce qui concerne Amanda, j'ai trouvé qu'elle était du genre à se donner les moyens d'y parvenir. C'est une héroïne attachante et on ne peut que comprendre pourquoi les jumeaux finissent pas s'y attacher.

    En ce qui concerne James, c'est un homme qui veut donner le maximum à ses enfants. Le seul problème, c'est que ces derniers ne semblent pas s'en apercevoir... Il semble par moment dépassé par les événements et c'est ce qui nous le rend humain.

     

    En résumé une romance historique qui conclut à merveille la série de Laura Lee Guhrke. Je n'ai qu'un seul conseil à vous donner, découvrez sans plus tarder cette trilogie qui vaut vraiment le coup d'oeil !

    « Chronique Un doux parfum de liberté de Robyn CarrChronique Un contrat pour s'aimer d'Helen Bianchin, Trish Morey et Mélanie Milburne »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :