• Chronique Un lord très convoité de Bronwyn Scott

    Chronique Un lord très convoité de Bronwyn Scott

    Prix : 6,95 E

    Pages : 311

    Editeur : Harlequin

    Chronique Un lord très convoité de Bronwyn Scott

    Résumé :

     

    A Sienne, Paris ou Venise, les lords anglais font scandale.

    Grèce, 1836

    Dès que Brennan a posé ses yeux sur la belle Patra, il a compris qu'elle était celle qu'il lui fallait... pour que ses nombreuses prétendantes arrêtent de le harceler. Il aurait dû se méfier lorsque, à son arrivée dans ce chaleureux village grec, plusieurs mois plus tôt, les habitants l'ont accueilli à bras ouverts. En fait, le village manquait cruellement d'hommes à cause de la dernière guerre, et la présence d'un lord anglais comme lui était une aubaine pour les familles en quête de gendre. Sauf que Brennan n'a aucune intention de se marier. Alors s'il parvient à convaincre Patra, jeune veuve elle-même assaillie par les demandes de prétendants grisonnants, de s’allier à lui, ils pourront convenir d'un pacte : il lui fera une cour assidue aussi longtemps que nécessaire, pour tenir à distance les convoitises...

     

     

    Mon avis :

     

    Je tiens à remercier la maison d'édition Harlequin ainsi que Mélanie pour l'envoi de ce livre en service presse pour Les Livres en Folies.

     

    Une couverture qui m'a attirée à peine avais-je posé les yeux dessus. En effet, l'homme qui y est représenté est tout simplement magnifique et il attire à lui seul le regard. C'est d'ailleurs certainement le but de la maison d'édition car il est assez disproportionné par rapport aux autres éléments de décors. (Notamment le navire qui est juste derrière). Puisqu'il s'agissait d'une suite de série, je n'ai pas pris le temps de lire le résumé et me suis jetée dans ma lecture dès que j'en ai eu l'occasion.

     

    C'est avec émotion que je vous présente aujourd'hui mon avis sur le dernier tome de la série "Quatre anglais sur le continent : Un lord très convoité" de Bronwyn Scott. J'avais vraiment hâte de débuter ma lecture sur le dernier tome car je voulais découvrir si l'auteure allait terminer sur une bonne ou sur une mauvais note. Pour rappel, je n'avais pas particulièrement apprécié le premier tome à la différence des deux suivants que j'avais vraiment dévoré. J'avais donc hâte de découvrir la manière dont l'auteure allait terminer sa série.

    J'ai trouvé qu'il y avait beaucoup d'humour au sein de ce dernier tome mais il fallait s'y attendre notamment avec le personnage de Brennan qui est vraiment un tombeur. Il se met dans des situations pas possibles jusqu'au jour où il n'a pas vraiment d'autres solutions que de faire semblant de se mettre "en couple" avec une veuve respectable.

    J'ai beaucoup apprécié cette histoire, j'avais hâte de savoir comment Bronwyn Scott allait bien pouvoir faire pour transformer ce Dom Juan en quelqu'un de profondément amoureux pour se marier (il n'y a pas vraiment de surprise à attendre à ce niveau-là car dans l'ensemble, les historiques ont la même fin). Cependant, l'auteure s'en est merveilleusement bien sortie avec ce tome et on s'attache encore plus si possible à Patra.

     

    Brennan n'est pas prêt à se marier et lorsqu'il fait la connaissance de Patra, il sait qu'elle est celle dont il a besoin pour se sauvegarder. En effet, il fera, avec son accord, semblant d'être attiré par elle et de la courtiser pour maintenir les autres filles à distance. Il en sera de même pour Patra qui pour ainsi avoir une bonne raison de refuser les attentions des veufs de Grèce qui lui courent après.

     

    Patra n'a absolument pas froid aux yeux et c'est pourquoi j'ai pris beaucoup de plaisir à la suivre dans cette fausse relation avec Brennan. Je trouvais qu'ils allaient vraiment bien ensemble. D'ailleurs, j'aurais bien aimé me retrouver à sa place pour vivre avec Brennan. Cette fille a vraiment de la chance !

    J'avais vraiment hâte d'avoir l'histoire sur Brennan car c'est l'un des personnages qui m'a le plus plu au fil des tomes. Je n'ai absolument pas regretté d'avoir fait sa connaissance. Cet homme est un vrai Don Juan mais il ne désire pas se marier ce qui le met parfois dans certaines situations difficiles. On s'attache rapidement à cet énergumène.

     

    En résumé une fin de série que j'ai pris plaisir à lire. Je ne regrette pas d'avoir poursuivi ma lecture de cette série malgré le fait que le premier tome m'avait déçue.

    « Chronique Le pays du soleil rouge d'Elizabeth HaranChronique Marguerite Volant »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :