• Chronique Step Brother de Penelope Ward

    CHRONIQUE DE STEP BROTHER De Penelope Ward

    Prix : 17E

    Pages : 360

    Editeur : Hugo et Roman

    Chronique Step Brother de Penelope Ward

    Résumé :

     

    Quand Greta a appris que son demi-frère venait vivre avec eux, elle était à la fois curieuse et heureuse de faire la connaissance du fils de son beau-père. Malheureusement, elle a vite déchanté. Elec est tout simplement odieux avec elle.

    Pourtant, elle se sent attirée par ce garçon tatoué qui semble tout faire pour cacher ses blessures.
    Lentement, leur relation évolue, il s'ouvre petit à petit jusqu'à une nuit inoubliable. Le lendemain, Elec est parti, il disparaît de sa vie aussi vite qu'il y était apparu.

    Sept ans plus tard, un drame familial les réunit à nouveau. Greta comprend alors que l'adolescent qui s'amusait à la faire tourner en bourrique est devenu un homme très séduisant qui va lui faire tourner la tête.

    Sauront-ils à nouveau se faire confiance ?

     

     

    Mon avis :

     

     

    C’est toujours avec mon cœur qui bat la chamade que j’ouvre les enveloppes portant le logo « Hugo et roman » car je sais que je vais passer un bon moment… C’est pour cette raison que je vous propose aujourd’hui la chronique de « Step Brother » et je remercie sincèrement la maison d’éditions Hugo et Cie ainsi que Stéphanie. Pour l’envoi ce roman en service Presse pour les Livres en Folies.

    La couverture est sobre, d’une teinte bleue, elle nous offre le visage ruisselant de pluie et de larmes mêlées d’un jeune homme visiblement bouleversé. Quant au résumé il annonce la couleur une relation que certains qualifieront «  d’incestueuse », entre une jeune femme et son demi-frère.

     

    Quant à moi, ça ne me gêne pas et je me suis plongée dans ma lecture et j’en suis ressortie quelques heures plus tard, bouleversée, émotionnée, et toute chamboulée…

     

    Tout d’abord, il faut que vous sachiez que l’histoire est séparée en deux parties, l’une qui se passe maintenant et l’autre 7 ans plus tard.

    Au début du roman, Greta est une jeune femme de dix-huit ans et pour la première fois, elle va faire la connaissance du fils de son beau-père et là… c’est le coup de foudre, tout au moins pour elle, car Elec se révèle être imbuvable… Dragueur, casse-pieds, il est tout simplement infect. Mais c’est sans compter sur la persévérance et l’amour de Greta et petit à petit, Elec va se laisser apprivoiser par la jeune femme, mais il est catégorique, entre eux, rien ne sera possible…jusqu’à la veille de son départ… qui laisse la jeune femme éplorée..

     

    La suite, les personnages ont grandi, chacun a fait sa vie, mais Greta n’a jamais pu oublier Elec, aussi lorsqu’elle le revoit lorsque la famille se retrouve endeuillée, elle réalise qu’elle est toujours amoureuse de lui… Mais Elec n’est plus le même, pire, il a quelqu’un dans sa vie, qui compte beaucoup pour lui et c’est bien malgré lui qu’il brise une seconde fois le cœur de la jeune femme.

     

    J’avoue que ce roman m’a bouleversée, l’auteur décrit les émotions et les sentiments des personnages avec tant de sincérité, de conviction, qu’on se retrouve à la place des personnages, on souffre avec Elec du rejet de son père Randy, on ressent l’exaspération de Greta devant les « taquineries » de son frère mais aussi son désir pour lui, son attirance qu’elle peine à contrôler, sa douleur, sa tristesse et on se retrouve à pleurer de concert avec elle, lors du départ d’Elec, ou lorsqu’il la repousse une énième fois…

    J’ai beaucoup apprécié les derniers chapitres lorsqu’on peut enfin se mettre dans la peau d’Elec et suivre son point de vue au sujet de leur histoire, c’est touchant de voir à quel point leurs sentiments étaient identiques sans qu’ils veuillent se l’avouer.

     

    En conclusion, je crois que ce roman restera longtemps dans ma mémoire, une Romance avec un R majuscule, qui nous prend aux tripes, nous fait frémir et ne nous laisse pas insensible. Une histoire d’amour superbe que toutes les filles rêvent de vivre.

    Ma note 5/5 énorme coup de cœur !!!

    « Chronique L'année où je t'ai perdu d'Emily MartinTrouvez les fims (personnages) »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 5 Mai 2016 à 18:52

    je t'autorise exceptionnellement un 10/5  ;)

    2
    Jeudi 5 Mai 2016 à 23:05

    Merci pour la chronique, il me plairait bien celui là smile

    3
    Siji
    Dimanche 8 Mai 2016 à 01:41

    Je l'ai trouvé EXTRAORDINAIRE !

    4
    Audrey Hara
    Dimanche 8 Mai 2016 à 11:32

    Il y a beaucoup trop de tentations chez Hugo ;)

    5
    Welsie
    Lundi 9 Mai 2016 à 15:48

    Je pleure !

    J'ai trop envie de le lire

    6
    Peter Bern
    Mercredi 11 Mai 2016 à 10:52

    un roman que j'ai lu aussi

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :