• Chronique Sans toi de Saskia Sarginson

    CHRONIQUE DE SANS TOI DE SASKIA SARGINSON

    Prix : 19,90 E

    Pages : 416

    Editeur : Marabout

    Chronique Sans toi de Saskia Sarginson

    Résumé :

     

    1984, dans le Suffolk. Lorsqu'Eva, 17 ans, disparaît en mer, tout le monde suppose qu'elle s'est noyée. Le couple de ses parents, minés par la culpabilité et le chagrin, explose. Mais sa soeur cadette, Faith, refuse d'envisager la vie sans Eva. Elle est déterminée à retrouver sa soeur et la ramener, vivante. Au large des côtes se profile la silhouette d'une île - hors d'atteinte, mystérieuse et parsemée de constructions en béton sans fenêtre. C'est dans l'un de ces « blockhaus » qu'Eva est retenue prisonnière et qu'elle se bat pour survivre. Le second roman de Saskia Sarginson, l'auteur de "Jumelles", est un mélange captivant de mystère, de suspense et de drame familial qui trouble et touche tout à la fois.

     

    Mon avis :

     

    C’est dans le cadre d’un service presse pour les éditions Marabout, que je remercie sincèrement, que j’ai eu l’immense privilège de lire et de chronique le roman Sans toi de Saskia Sarginson…

    La couverture est belle par sa simplicité. Une plage, une jeune femme que l’on peut voir en prêtant attention attachée… Mais ce qui m’a le plus interpellée fut sans aucun doute possible le résumé…

    Et j’ai été happée par l’histoire, comme si je venais de grimper dans un train lancé à vive allure. J’ai enchaîné les pages, ne parvenant pas à m’arracher à cette histoire décrite avec sensibilité, émotions…

    L’auteur nous entraîne sur les traces d’Éva, qui a été kidnappé après le naufrage du bateau dans lequel elle se trouvait avec son père… Mais ses parents ignorent tout du sort de leur enfant qu’ils croient perdue à jamais… excepté la petite Faith…

    Nous suivons ici les pensées, les ressentis de plusieurs personnages suite à la « mort présumée » d’un enfant…

    Les parents tout d’abord et comment on peut (ou l’on doit) survivre à la disparition de leur fille. La rancœur, les non-dits, la culpabilité… Puis on plonge dans leur passé, on les découvre amoureux, tristes, désespérés…

    La petite Faith, qui ne parvient pas à se faire au fait que sa sœur les ait quittés. Faith persuadée que sa sœur est encore en vie, là quelque part et qui va se mettre en danger afin de sauver sa sœur …

    Puis Éva, qui s’est fait kidnappée…Éva qui va passer par de nombreux sentiments. La peur, la terreur, puis petit à petit ceux-ci vont évoluer vers ce qu’on pourrait appeler le syndrome de Stockholm…

    Et enfin, il y a Billy, le kidnappeur, pour lequel, malgré la gravité de son crime, on ne peut s’empêche d’éprouver de l’empathie…

    L’auteur a « découpé » son roman en deux parties :

    Dans la première : disparue, on va suivre le cheminement des pensées des différents protagonistes, on va plonger dans leur passé, dans leur émotions, dans les secrets de famille. Et c’est sur ce « problème » que l’auteur met l’accent, de la nécessité de garder enfoui certains faits, et comment plusieurs années après, lorsque tout ressurgi, c’est le drame… Mais aussi sur le syndrome post-traumatique, subit par certains soldats et comment leurs actes peuvent influer sur la vie actuelle…

    Dans la seconde : Retrouvée, les acteurs principaux sont changés et c’est sur ce point que l’auteur met l’accent… comment un drame peut changer les sentiments et la façon de voir d’une famille pris dans la tourmente.

    En conclusion, ce fut un moment rempli d’émotions, de fébrilité, de tristesse, de joie et c’est un roman que je ne peux que vous conseiller.

    Ma note : 5/5 COUP DE CŒUR +++

     

     

     

    « Trouvez les films (personnages)Chronique My Senior Year de Sylvine Hugé »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :