• Chronique Qu’est-ce qui fait pleurer les crocodiles de Lucie Castel

    Chronique Qu’est-ce qui fait pleurer les crocodiles de Lucie Castel.

    Prix : 14.90 E

    Pages : 299

    Editeur : Harlequin

     

    Chronique Qu’est-ce qui fait pleurer les crocodiles de Lucie Castel

    Résumé :

     

    Ce voyage, elle n’avait pas envie de le faire.
    Cette destination, elle ne l’a pas choisie.
    Cet hôtel, elle ne l’aurait jamais sélectionné.


    Et pourtant, Sofia se retrouve au Royal Redstone House, majestueux manoir écossais, pour une durée indéterminée, afin de se remettre de l’événement. Si, au début, elle ne voit que la décoration trop baroque, trop ostentatoire, trop passéiste, Sofia apprend au fil des jours et des rencontres à découvrir l’hôtel d'un nouvel œil. Ce lieu a une âme mystérieuse et intrigante, tout comme les personnes qui y vivent, y travaillent... ou y rôdent. À commencer par Lachlan, un homme glacial et désagréable, dont la présence dans ce petit monde courtois et velouté laisse Sofia très perplexe…

     

    Mon avis :

     

     

    Yo les fifous, c’est Peter en direct des livres en folies pour une chronique toute choupinou du roman de Lucie Castel, qu’est-ce qui fait pleurer les crocodiles et je remercie Mélanie des éditions Harlequin pour l’envoi  de ce roman en service presse.

     

    J’ai toujours l’habitude de commencer une chronique en vous parlant de la couverture, mais je dois avouer que celle-ci n’est pas trop ma… tasse de thé et encore un petit bémol, le titre que je trouve beaucoup trop long et beaucoup trop lourd alors que le résumé annonçait quelque chose de plus léger.

     

    Je me suis toutefois lancé dans ma lecture et en effet, celle-ci était légère, douce, gentille et m’a fait passer un bon moment de lecture, à la fois en compagnie des personnages mais également de la plume de l’auteur qui nous entraîne dans son monde avec une facilité incroyable.

     

    Nous suivons l’histoire de Sofia, qui, après un évènement impromptu se retrouve dans un manoir écossais le temps que se tasse son « histoire ».  Elle va y faire la rencontre de Lachlan, un peu bourru, du bénéficiaire du manoir qui semble avoir quelque chose à cacher, d’une femme de ménage un peu nymphomane et d’une vieille dame qui la prend sous son aile… Mais chacun des habitants semble avoir quelque chose à cacher et Sofia est bien décidée à faire la lumière sur ce qui se passe dans le manoir, même si elle doit pour ça, s’associer à Lachlan qui la trouble plus que de raison.

     

    J’ai passé un bon moment de lecture et je dois avouer que j’ai souri à de nombreuses reprises et qu’à l’instar de Sofia, il me tardait de faire la lumière sur ce qui se passait réellement au Royal Redstone House.

     

    En conclusion, un roman auquel j’ai bien fait de m’intéresser en allant au-delà de la couverture et du titre et que je conseille vivement.

     

    Ma note : 4/5 

    « Chronique Nos petites inconséquences D’ Alix MarinC'est lundi 11 Juin 2018, que lisez-vous ? »

  • Commentaires

    1
    Vampilou
    Dimanche 10 Juin à 17:47
    Ah, celui-là, j'aimerais beaucoup le découvrir, j'adore l'auteure !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :