• Chronique PS, I like you de Kasie West

    Chronique PS, I like you de Kasie West

    Prix : 17E

    Pages : 356

    Editeur : Hugo et Roman

    Chronique PS, I like you de Kasie West

    Résumé :

     

    Un jour d'ennui en cours de chimie, Lily griffonne les paroles de sa chanson préférée sur son bureau. Lorsqu'elle s'assoit à la même place le lendemain, elle découvre que quelqu'un a écrit la suite...

    Très vite, Lily et son mystérieux interlocuteur se lancent dans une correspondance enfiévrée. La jeune fille n'a jamais autant eu envie d'aller en cours – mais surtout pour y savourer sa lettre du jour ! Derniers groupes de musique indé à découvrir, secrets de lycée ou confidences plus intimes... tout semble les rapprocher.

    Peu à peu, Lily réalise que son coeur s'emballe pour celui qui se cache derrière cette plume. Mais alors que l'identité de son amour épistolaire se dévoile peu à peu, Lily va découvrir que certains cris du coeur devraient peut-être rester silencieux...

     

     

     

    Mon avis :

     

     

    Yo, c’est Peter, en direct des livres en folies avec un roman tout beau, tout chaud… Il s’agit du roman PS I LIKE YOU, dans la catégorie New Way de la maison d’édition Hugo et Roman que je remercie pour son envoi en service presse et tout particulièrement Marion et Déborah .

     

    Alors ce roman qui sent l’été et le sable chaud, mais aussi, le sceptre de la rentrée qui s’annonce, est tout simplement FABULEUX… Déjà la couverture est magnifique et le titre gravé sur le bois, correspond tout à fait au thème rencontré dans le roman… Et le résumé me tentait si bien que je ne m’y suis plongé sans attendre.

     

    Nous suivons ici l’histoire de Lily, qui s’ennuie en cours de Chimie ( entre nous, je la comprends) et commence à griffonner sur son bureau… Avec surprise, le lendemain, un ou une mystérieux lycéen lui a répondu et dès lors, une correspondance s’installe entre les deux protagonistes…

     

    Alors sachez que Lily, m’a tapé à de nombreuses reprises sur le système, surtout par rapport à son comportement avec Cade ( et non, ce n’est pas de la solidarité masculine » , bon okay, il ne s’est pas toujours bien comporté, mais ce n’est pas une raison pour lui en vouloir de la sorte, ou même l’agresser à chaque fois qu’elle le voit ( mais ne dit-on pas que la haine est un sentiment proche de l’amour ? )

     

    Toujours est-il que le roman se lit facilement, même si j’ai regretté qu’il n’y ai pas plus de scènes en commun entre les deux héros, car tout se passe presque par l’intermédiaire des messages…

     

    L’auteur nous entraîne facilement dans son monde et on ne peut que rêver ( eh oui, même pour les gars) à rencontrer ainsi un amour aussi fort.

     

    En conclusion, un roman que j’ai pris plaisir à lire et que je recommande à tous les youngs adults.

     

    Ma note 4/5

    « Chronique Abulele au pays des hommesChronique La dame de Knox tome 1 Le masque de Sonia Alain »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :