• Chronique Poules, renards, vipères tome 3 : Célis de Paul Ivoire

    Chronique Poules, renards, vipères tome 3 : Célis de Paul Ivoire

    Prix : 9,95 E

    Pages : 175

    Éditeur : Poulpe Fiction

     

    Chronique Poules, renards, vipères tome 3 : Célis de Paul Ivoire

     

    Résumé :

     

    La fin des aventures d'Albin, Zora et Célis !

     

    Les trois royaumes des poules, des renards et des vipères savent désormais qu'ils habitent sur une île et que la montée des eaux les menace. Alors que les trois peuples œuvrent de concert pour construire une digue, Grinoir et Hagard aident Griffsec à s'échapper de la prison des Trois Crêtes pour mettre au point leur vengeance. Grâce à leurs forces combinées, ils reprennent rapidement le contrôle du Triangle

     

    Mon avis :

     

    Je tiens à remercier Florence ainsi que la maison d'édition Poulpe Fiction pour l'envoi de ce livre en service presse pour Les Livres en Folies.

     

    Une couverture vraiment très jolie et qui captivera les enfants sans grande difficulté. Les couleurs sont vives et les animaux sont très bien représentés. Un résumé que j'ai trouvé intéressant et j'avais hâte de découvrir l'histoire de ces animaux pas comme les autres.

     

    Le dernier tome de ce livre est basé sur Célis, la petite vipère et j'ai trouvé cette nouvelle histoire toujours très bien écrite et réellement captivante. Nous n'avons qu'une seule envie, découvrir comment la trilogie allait bien pouvoir se terminer. Célis, Zora et Albin vont-ils parvenir à sauver les trois royaumes .

     

    Je trouve que l'auteur a parfaitement sur prendre les lecteurs au pièges des émotions que ressentaient les protagonistes du livre et ce durant toute la trilogie. Il n'y a pas un seul tome qui vous laissera de marbre. D'ailleurs, une chose que j'ai beaucoup aimée, c'est le fait que Paul Ivoire n'a pas changé la nature profonde des animaux, vous comprendrez en lisant la trilogie.

     

    De plus, chaque tome se suit et il est donc logique de commencer par le premier. Les destins d'Albi, Célis et Zora sont liés les uns aux autres pour le meilleur et pour le pire mais tout particulièrement pour le meilleur car  eux seuls seront capables de venir à bout de la terrible menace qui plane sur l'île.
    Il y a de belles illustrations à l'intérieur de ce roman, je trouve qu'elles représentent parfaitement les différentes scènes décrites dans le récit. D'ailleurs, elles rajoutent un petit « plus » à cette histoire qui plaira de manière certaine aux enfants.

     

    J'ai pris beaucoup de plaisir à retrouver nos trois protagonistes pour ce dernier tome et c'est même avec une pointe de tristesse que je les quitte. Malgré tout, je me dis que maintenant, ils sont enfin tranquille. Ce livre délivre un très beau message aux enfants. Il leur indique qu'il ne faut pas se fier aux apparences et nous aimer les uns les autres.

     

    En résumé je suis triste de quitter l'univers de Paul Ivoire et je sais pertinemment qu'Albin, Zora et Célis vont me manquer. Un conseil, n'hésitez plus et lisez ce roman.

    « Chronique Vase rose d'Éric OlivaChronique Un chat, c'est bien... une licorne c'est mieux ! De Claude Combacau »

  • Commentaires

    1
    Vampilou
    Jeudi 19 Juillet à 16:44
    Eh bien, ça c'est un beau coup de coeur ma belle !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :