• Chronique Padre Cocaïne de Luc Venot

    Chronique Padre Cocaïne de Luc Venot

    Prix : 19,60 E

    Pages : 290

    Editeur : La Bourdonnaye

    Chronique Padre Cocaïne de Luc Venot

    Résumé :

     

    Premier acte : sur ordre du Padre, Corto et Alban chopent Le Marseillais dans le sud du Portugal, où il se terre comme un rat, pour un rapatriement express à Paris.

    Deuxième acte : mis en éveil par cette agitation, Figo, flic véreux et sadique, se lance sur la piste des ravisseurs et espère bien remonter jusqu’au parrain pour le faire cracher au bassinet.

    Troisième acte : ledit parrain ordonne à Gilles, petit loser toxico, de retrouver sa nana, partie en cavale avec son bien, et de la lui ramener par la peau des fesses.

    Quatrième acte : l’Évêque, un tueur en série au top de sa forme, égrène les cadavres sur son parcours comme autant de chapelets.

    Dernier acte : quel est le rapport entre tous ces cinglés qui finissent par se retrouver les uns en face des autres ? Le rapport, c’est que chacun compte emporter le morceau. Mais voilà, le morceau, Padre Cocaïne n’a aucune intention de le lâcher.

     

     

    Mon avis : 4,5/5

     

    Je tiens à remercier Babelio et la maison d'édition La Bourdonnaye pour l'envoi de ce service presse que j'avais vraiment envie de découvrir.

     

    La couverture en elle-même ne m'a pas réellement plu même si je l'ai trouvée parfaite pour le contenu du livre. C'est le résumé qui m'avait le plus donné envie de découvrir ce roman. En effet, je voulais savoir de quelle manière l'auteure allait mettre en place l’univers que je devinais épique.

     

    Je tenais avant tout à vous prévenir qu'il y a certaines scènes de ce roman qui risquent de vous choquer car elles sont assez violentes voir gores et j'ai parfois eu de la difficulté à m'accrocher. Heureusement, il y a à côté des scènes un peu plus humoristiques qui détendent un peu l'atmosphère.

    Tout d'abord, il faut que vous sachiez qu'il n'y a pas d'un côté les gentils et de l'autre les méchants car l'auteur nous montre ici que la barrière entre les deux est vraiment très mince. Les personnages que nous pensons être les héros sont au contraire les méchants et les méchants pas autant que nous pouvons le penser.

    C'est une histoire vraiment originale et captivante qui a su retenir mon attention du début à la fin. Il y a de l'action à souhait mais également de nombreux retournements de situations qui nous empêchent de tomber dans l'ennui et qui nous permettent d’apprécier notre lecture un peu plus au fil des pages.

    C'est le premier livre de l'auteur que je lisais et je n'ai pas été déçue bien au contraire. D'ailleurs, je pense que je vais me pencher un peu plus sur la question et peut être lire son autre roman qui je l'espère sera aussi bien que celui-ci.

     

    Au niveau du contenu même du roman, si vous voulez en savoir assez pour vous donner envie de le lire, c'est vers la quatrième de couverture que je vais vous renvoyer car dans un premier temps, je la trouve vraiment intéressante et assez originale et dans un second temps car elle en dévoile à mon avis juste assez pour nous donner envie.

     

    Il y a vraiment beaucoup de personnages mais je vais quand même vous en présenter les deux protagonistes qui sont mes personnages préférés. Il s'agit de Corto et d'Alban qui sont tous les deux inséparables même si Corto doit souvent réparer les bêtises d'Alban qui n'hésite pas à se mettre en danger sans vraiment le vouloir. Ce sont des jeunes hommes vraiment intéressants et auxquels je me suis attachée. J'ai souvent éclaté de rire car ils se mettent dans des situations épiques.

     

    En résumé, je ne m'attendais pas autant à apprécier ce livre même si malheureusement, il n'a pas manqué grand-chose pour qu’il soit un coup de coeur. C'est un livre vraiment intéressant que je ne peux que vous recommander.

     

    Lien vers la page facebook de l'auteure :

     

    https://www.facebook.com/pages/Padre-Cocaine-Luc-Venot/642206179257724?fref=ts

    « Chronique Kraft de Matthieu BiasottoChronique Ladies Secret de Laura Trompette »

  • Commentaires

    1
    Théo Ralette
    Jeudi 9 Juillet 2015 à 11:04

    ah, je crois que je vais me laisser tenter par celui-ci... En tout cas, merci pour la diversité de tes avis, certains blogs ne proposant que des lectures féminines

    2
    Jeudi 9 Juillet 2015 à 17:07
    Mabiblio1988

    Nous avons un avis assez similaire.

    Une très belle découverte :). En même temps, je suis rarement déçue par les éditions La bourdonnaye.

    3
    Kelu
    Vendredi 17 Juillet 2015 à 16:50

    Merci bocou !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :