• Chronique Où es-tu Camille de Gilles Debouverie

    Chronique Où es-tu Camille de Gilles Debouverie

    Prix : 13,50 E

    Pages : 296

    Editeur : Ravet-Anceau

    Chronique Où es-tu Camille de Gilles Debouverie

    Résumé :

     

    La petite Camille, 6 ans, a disparu près de Douai. L'enquête revient aux lieutenants Maroun et Carpentier. Étrangement, ce dernier est très affecté par l'événement. Véritablement obsédé par ses recherches, le flic se rapproche de la mère de la fillette. Il noue avec elle une relation inattendue. Au contact de cette femme ambiguë, Carpentier replonge dans de lourds secrets de famille. S'engage alors une lutte contre la folie qui semble tous les guetter. Mais aussi contre un prédateur redoutable qui vient rebattre les cartes. Le but ultime du policier ne change pourtant pas : il sauvera Camille. Coûte que coûte.

     

    Mon avis :

     

    J’ai fait la connaissance de Gilles Debouverie aux Bouquinales d’Hazebrouck il y a quelques années et j’avais adoré son tome « Entre pierre et fer », puis j’ai eu l’occasion de lire et chroniquer « l’été des sirènes » qui m’avait transporté. Aussi, lorsque les éditions Ravet Anceau m’ont proposé de chroniquer son roman « Où es-tu Camille ? ». Il va sans dire que j’ai accepté avec plaisir. Et je remercie de tout mon cœur les éditions Ravet Anceau pour cette opportunité.

     

    Ce roman fait partie de la collection Polar en Nord, ajouté à cela une couverture sombre avec une fillette, nul doute que j’allais passer par toutes sortes de sentiments. Ajouté à cela un résumé qui fiche des frissons.

    Je me plonge sans attendre dans ma lecture qui, comme je m’en doutais, m’a bouleversée. La plume de Gilles Debouverie est addictive. Une fois qu’on a commencé un de ses romans, on ne peut pas le fermer avant de savoir la fin de l’histoire. Il en a été de même pour Où es-tu Camille qui m’a tenue réveillée de longues heures.

    Gilles nous entraîne ici sur une enquête policière, ou plutôt deux enquêtes, la première étant celle des disparues de la Sensée et la seconde sur la disparition de la petite Camille, qui, l’inspecteur Carpentier en est sûr, sont toutes les deux liées…

    Nous plongeons au cœur d’un drame familial, car la petite fille de Céline et de Rolland a disparu… Les deux boulangers du village sont effondrés et aussitôt une enquête est menée pour disparition, puis pour enlèvement… Mais si tous sont persuadés qu’il s’agit d’un cas isolé, ce n’est pas le cas pour l’inspecteur Johan Carpentier, qui est persuadé que ce drame a un rapport avec une affaire datant d’il y a plusieurs années. Tout en cherchant inlassablement la fillette, l’inspecteur va se rapprocher de la maman, Céline, mais lorsque le dénouement est proche… la terrible vérité va éclater…

    Gilles distille ses informations au compte-goutte. On se persuade du nom du coupable, puis ensuite un retournement de situation, et nous ne sommes plus vraiment sûrs de rien. Notre personnage favori, devient celui qu’on déteste et vice-versa. Je dirai même que l’auteur est parvenu à faire preuve d’un certain sadisme…

    L’histoire est sombre, l’enquête haletante car son sait que malheureusement, ces faits peuvent être réels. J’ai beaucoup apprécié le fait que les chapitres soient très courts, ce qui permet de garder le rythme relevé du roman…

    En conclusion, un roman que j’ai dévoré et j’avoue que j’y suis allée d’une petite larme. Pour tous les amateurs de romans à suspense, de polars, celui-ci est pour vous…

    Ma note 5/5 coup de cœur.

    « Chronique Les couronnes de la montagne de A. JomoChronique Zone 2 de Mary Aulne »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :