• Chronique Osez 20 histories de sexe à l'hôtel.

    CHRONIQUE DE : OSEZ 50 HISTOIRES DE SEXE À L’HÔTEL COLLECTIF

    Prix : 8,20 E

    Pages : 252

    Editeur : La Musardine

    Chronique Osez 20 histories de sexe à l'hôtel.

    Résumé :

     

    Et si ce soir on le faisait à l'hôtel ?

    On parle souvent de " dormir à l'hôtel ", mais beaucoup n'y vont pas pour y dormir... Ces 20 histoires érotiques vous conduiront tour à tour dans une honnête " pension de famille " où les clients s'adonnent à de drôles de pratiques, un hôtel de bord de mer au charme désuet où une épouse délaissée trompe l'ennui comme elle peut, un hôtel chic des beaux quartiers de Paris où se rendent mystérieusement des femmes seules chaque après-midi, une chambre " donjon BDSM " louée dans un love hôtel où se trame une histoire louche, un palace 5 étoiles où la bourgeoise décadente débauche des femmes de chambres pour partouzer... Et autres fleurons insoupçonnés de l'industrie touristique qui vous permettront de découvrir toute la charge érotique et fantasmatique de l'hôtel. Et qui sait, peut-être aurez-vous envie à votre tour d'y réserver une chambre ?

     

     

    Mon avis :

     

     

    Je remercie Stéphane et la maison d’éditions La Musardine pour l’envoi de ce collectif en service presse pour les livres en folies.

     

    La couverture est… Sexe, on ne va pas vous parler de cuisine, mais d’une belle jeune femme en positions de soumission presque nue qui se trouve dans une pièce ( une chambre d’hôtel certainement vue le titre)

    Le résumé attire lui aussi l’attention et là aussi on sait que l’intérieur sera en accord avec l’extérieur, que ce sera du chaud, du lourd, du sexe…

     

    Et en effet, c’est de ça dont il est question dans ce collectif, de scènes de vie dans un hôtel, rencontres furtives, rendez-vous arrangés, pulsion soudaine, ces hôtels sont des lieux de débauche et non plus des lieux de repos. Et on a de la chance car on en trouve pour tous les goûts, rencontres érotiques sensuelles et pourtant emplies de tendresse, rencontre pour permette de ressentir dans les bras d’un jeune homme le frisson du désir, un donjon BDSM qui ne vous laisser pas de glace, une femme soumise à son mari qui se révèlera dominatrice dans le privé…

    Comme vous pouvez le constater, pas de demi-mesures… Les scènes sont écrites cash… pas de vagin ou de pénis mais bien de la chatte et de la queue…

     

    Les trois nouvelles que j’ai le plus appréciées sont :

    • Surya Namaskar d’Eugénie Daragon

    • Aussi invisibles que la poussière de Vespertille

    • Deux fois trois de Serena de Lyoncourt…

     

    Celles que j’ai le moins appréciées sont :

    • Le paraphile de Raphaël Emery

    • La classe d’Héloïse Lesage

    • Miss Terre de Vera Mar

     

    En conclusion un collectif Musardine avec sa collection « Osez » qui ne laissera pas indifférent. Qu’on aime ou qu’on n’aime pas, en tout cas, les récits vous poursuivront et pourquoi ne pas l’emporter en vacances et les lires… dans l’intimité d’une chambre d’hôtel…

    Ma note 4/5

     

     

     

    « Chronique Les sorcières de Kinvar de Marie-Laure JunierChronique Les Macgregor volume 1 de Nora Roberts »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :