• Chronique Le Visage de Satan de Florent Marotta

    CHRONIQUE LE VISAGE DE SATAN DE Florent Marotta

    Prix : 11.99 E

    Pages : 384

    Editeur : Taurnada

    Chronique Le Visage de Satan de Florent Marotta

    Résumé :

     

    Un hurlement. Là, quelque part, qui se répercutait sur les murs poisseux et humides de la pièce. L'endroit ressemblait davantage à une cave avec ses murs bruts et ses parois voûtées. Puis un râle d'agonie s'étouffa, comme si même la mort prenait plaisir à attendre. L'homme pendait comme une vulgaire carcasse de viande accrochée à une esse de boucher. Son visage n'était que souffrance, rictus d'agonie et d'abomination. « Faites que je meure », implora-t-il en silence.

     

    Mon avis : (Peter)

     

    Bonjour à tous c’est Peter du blog « Les livres en Folies » , aujourd’hui, ma chronique va porter sur un thriller qui a été offert à notre blog par la maison d’éditions Taurnada que je remercie de sa confiance.

     

    Comme vous le savez, j’aime vous parler de la couverture à l’instar de ma collègue Aurélie lorsque je reçois un livre ainsi que de son résumé. Je ne vais donc pas déroger à la règle et vous dire simplement que la couverture de ce roman, bien que simple est parfaitement représentative du roman et j’apprécie sincèrement, cette façon épurée qu’a eu l’illustrateur afin de nous permettre de nous fixer que sur un point, le pentacle orné d’une sorte de bouc à l’intérieur. Quant au résumé, il est simple concis et nous plonge direct dans l’horreur du récit…

     

    Et bien sûr, par une fascination toute morbide, me voici confortablement installé pour démarrer ma lecture. Et qu’en dire si ce n’est que …

     

    Déjà , l’auteur nous entraîne dans un monde de satanisme, de sacrifices humains… même pire. Les faits sont décrits de façon concises, nets, froids et on ne peut que frémir devant les descriptions horriblement réalistes dans lequel nous entraîne l’auteur.

     

    Moi qui avait une affection particulière pour le trio de sorcières halliwell, je peux vous dire, que même si l’ambiance est totalement différente, plus sombre, plus terrifiante, plus glauque, je me suis régalé tout autant.

     

    Nous suivons l’histoire de Gino, qui est à deux doigts de sombrer dans la… démence suite à la douleur d’avoir perdu toute sa famille. Gino est borderline, il est à une connerie de sombrer dans une violence dont il ne pourra pas réchapper, mais de sa prochaine enquête viendra peut-être sa rédemption… Gino est un être torturé au possible, qui n’a rien à perdre et qui prendra tous les risques pour faire découvrir la vérité sur une série de meurtre, de disparitions et chaque révélations nous bouleversent, nous fait trembler, sombrer dans une horreur sans nom…

     

    L’auteur distille ses informations au compte-goûtte, mêlant à la fois enquête policière, thriller psychologie, tension sexuelle, satanisme et même magie blanche…

     

    Donc vous l’aurez compris, en conclusion, avec un roman alliant tous ces genres et en y rajoutant une douce histoire d’amour qui évolue peut-être lentement mais sûrement, vous ne pourrez qu’apprécier votre lecture. Par contre, pour les personnes au cœur ou à l’estomac fragile, prudence, certaines scènes sont assez difficiles.

     

    Ma note : 4.5 / 5

    « Trouvez les films (personnages)Imm du 07 Mars au 13 Mars 2016 »

  • Commentaires

    1
    Welsie
    Vendredi 11 Mars 2016 à 16:24

    Je ne connais pas du tout ce roman mais je note car il a l'air intrigant !

    Merci pour ces beaux avis !

    2
    Vampilou
    Vendredi 11 Mars 2016 à 16:47
    Que de beaux compliments ! Personnellement, cet avis me fait incroyablement envie :-D
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :