• Chronique Le tumulte d'une héritière de Megan Frampton

    Chronique Le tumulte d'une héritière de Megan Frampton

    Prix : 7,90 E

    Pages : 452

    Editeur : Harlequin

    Chronique Le tumulte d'une héritière de Megan Frampton

    Résumé :

     

    Si j’étais une duchesse TOME 5 

     

    Angleterre, 1845

     

    Madame la duchesse de Blakesley. Genevieve a encore du mal à croire qu’on la nomme ainsi, depuis que son père l’a désignée seule héritière de tous ses biens. Une situation si exceptionnelle dans la société victorienne qu’on lui a imposé comme intendant Archibald Salisbury, ancien capitaine des hussards de la reine Victoria. Un homme qui, en plus de lui dicter sa conduite et de congédier le personnel de maison auquel elle est attachée, remet en question son autorité. Un vaniteux qui provoque pourtant en elle des sentiments troublants alors qu’elle est promise à Sir William Garry, le meilleur parti de Londres, un homme de son rang.

     

     

    Mon avis :

     

    Je tiens à remercier Mélanie ainsi que la maison d'édition Harlequin pour l'envoi de ce livre en service presse pour Les Livres en Folies.

     

     

    Une couverture qui, malheureusement ne m'a pas tenté plus que ça. Heureusement, le résumé quant à lui m'a donné envie de plonger au coeur de ce roman pour découvrir l'histoire de Genevieve et d'Archibald Salisbury.



    Une plume que j'ai trouvé addictive et captivante. L'auteure a su m'entraîner au plus profond de son univers et c'est avec beaucoup de plaisir que j'ai suivi les aventures des personnages dans ce quatrième volume. Megan Frampton utilise les différents outils qui sont en sa possession pour rendre son récit addictif au possible. En ce qui me concerne, j'ai été incapable de détourner les yeux du livre avant de l'avoir terminé. Autant dire que personne n'a osé m'approcher le temps que je ne l'avais pas terminé !

    Je dois avouer que la période historique n'est pas forcément celle que je préfère et c'est la raison pour laquelle j'évite de trop en lire. Personnellement, je préfère les romances histoires de l'Antiquité ou encore du Moyen-Âge. Dans ce cas précis j'avais l'impression de lire un nouvel univers et j'ai pris plaisir à découvrir Londres dans les année 1840. Megan Frampton a réussi un exploit là où tant d'autres auteurs ont échoué.

    Une chose que j'ai également apprécié avec ce livre, c'est la présence à la fin de chaque chapitre d'une lettre écrite par l'un des protagonistes. Une chose est certaine, c'est rare de trouver ce genre de chose dans un roman historique et c'est ce qui en fait sa force !

     

    Des personnages qui valent vraiment le coup d'œil et même si j'ai beaucoup apprécié le personnage féminin, je dois convenir avoir eu une large préférence pour celui d'Archibald. Il aurait très bien pu s'écraser face au fait que la jeune femme soit devenue l'unique héritière des biens de son père, mais il n'en fait rien, ce qui forge le respect car il a su me prouver par le biais de ces pages, l'amour qu'il porte envers Genevieve !

     

    En résumé une belle petite romance historique que j'ai pris plaisir à découvrir. Si c'est votre cas, n'hésitez pas à me donner vos impressions sur l'ouvrage. Si au contraire, vous ne vous êtes toujours pas laissez tenter, n'hésitez plus une seule seconde !

    « Chronique Un séduisant imprévu de Nicola MarshChronique Brûlante tentation de Caitlin Crews »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :