• Chronique Le pays du soleil rouge d'Elizabeth Haran

    Chronique Le pays du soleil rouge d'Elizabeth Haran

    Prix : 23 E

    Pages : 450

    Editeur : L'Archipel

    Chronique Le pays du soleil rouge d'Elizabeth Haran

    Résumé :

     

    Angleterre, 1941. Accusée d’avoir agressé le père d’un de ses élèves, Lara Penrose, une jeune enseignante, choisit pour éviter la prison de partir enseigner en Australie. Quand elle arrive à Shady Camp, bourgade reculée au nord de l’île continent, c’est le choc. D’abord, il n’y a pas d’école. Et puis la région est infestée de crocodiles. Mais Rick va régler le problème. Dès leur première rencontre, Lara est séduite par cet homme, éconduisant le Dr Jerry qui lui faisait jusque-là une cour assidue… 
    Des paysages exotiques et envoûtants, une héroïne qui doit lutter contre l’adversité pour trouver le bonheur et sa place dans la société… Sont ici réunis tous les ingrédients qui ont contribué au succès des sagas de Tamara McKinley, Sarah Lark ou Colleen McCullough.

     

    Mon avis :

     

    Je tiens à remercier la maison d'édition L'Archipel ainsi que LP Conseil pour l'envoi de ce livre en service presse pour Les Livres en Folies.

     

    Une couverture qui représente un paysage que l'on pourrait qualifier d'hostile. En effet, les arbres sont nus et il n'y a absolument rien autour. Le paysage ne donne absolument pas envie d'aller s'y promener. Lorsque j'ai lu le résumé, j'ai eu l'impression d'avoir sous les yeux une romance historique de chez Harlequin et j'ai eu envie de tester cette romance historique de chez L'Archipel.

     

    Ce livre est vraiment très bien écrit et malgré son nombre de pages assez conséquent, on se prend rapidement au jeu. J'ai lu ce livre d'une seule traite pour la simple et bonne raison que je désirais absolument savoir comment Lara allait bien pouvoir s'en sortir surtout qu'elle ne connaissait personne en Australie. Heureusement, c'est une jeune femme qui s'adapte rapidement et qui parvient à faire ressortir le meilleur de chacun sans même s'en rendre compte.

    L'auteure nous décrit des paysages vraiment réalistes ce qui nous prouve qu'elle a dû faire certainement de nombreuses recherches au sujet de l'Australie dans les années 1940. De plus, ce que j'ai beaucoup apprécié avec cette romance historique, c'est le fait que l'histoire ne se passe que quelques années auparavant et non pas quelques siècles auparavant. J'ai trouvé cette manière de faire très réaliste et très intéressante.

    L'auteur possède une très belle plume qui vous fera voyager en Australie mais qui parviendra également à vous prouver que l'amour et l'amitié sont vraiment importants. Ce livre est un très beau message d'amour et je suis certaine qu'il parviendra à en toucher plus d'un. De plus, ce roman ce lit très vite et l'action présente au cœur du récit nous permet de nous attacher aux personnes vivant dans ce pays de tous les dangers.

     

    Alors qu'elle n'a commis aucune faute, Lara Penrose est obligée de quitter son emploi et d'aller enseigner en Australie afin d'éviter la prison. La jeune femme est dévastée surtout que l'Australie n'est pas la porte d'à côté et que ce pays est renommé pour ses dangers. D'ailleurs, lorsqu'elle arrive là-bas, elle se rend compte qu'il n'y a pas la moindre école et que le pays est infesté de crocodiles. Heureusement, elle fera la connaissance de Rick qui l'aidera à surmonter ses difficultés.

     

    J'ai eu beaucoup de peine pour Lara. En effet, elle n'a pas commis la moindre faute mais elle n'a pas d'autre choix que de devoir déménager. Il ne faut pas oublier qu'à cette époque, ce n'est pas vraiment simple de partir dans un autre pays. Heureusement, c'est une jeune femme qui a beaucoup de ressources et qui ne se laissera pas faire. J'ai beaucoup apprécié cette jeune femme qui n'a pas eu de chances en Angleterre, ainsi que le personnage de Rick qui n'a pas hésité à venir en aide à Lara lorsqu'elle en avait besoin. C'est un jeune homme vraiment admirable et je suis contente que Lara ait fait sa connaissance car elle avait vraiment besoin de pouvoir compter sur quelqu'un. Rick est un homme qui sait ce qu'il veut et qui n'hésite pas à se mettre en danger pour ceux qu'il aime.

     

    En résumé une très belle romance que j'ai dévorée. Je ne regrette absolument pas ma lecture et je vous invite à découvrir ce roman également.

    « Chronique L'homme du désert de Susan Stephens et Le prince d'Amrah de Natasha OakleyChronique Un lord très convoité de Bronwyn Scott »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 29 Mars à 09:32

    Tu m'as donné envie de découvrir ce roman. Merci !

    2
    Vampilou
    Mercredi 29 Mars à 16:22
    Eh bien, je dois dire que c'est particulièrement tentant !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :