• Chronique : Le lac des loups d'Annabelle Boyer

    Chronique : Le lac des loups d'Annabelle Boyer

    Prix : 18, 80 E

    Pages : 276

    Editeur : Persée

    Chronique : Le lac des loups d'Annabelle Boyer

    Résumé :

    Quand le fantastique et le policier se rencontrent…

    Gabrielle était loin de se douter de ce qui l’attendait. Ce qui ne devait être qu’un simple camp de karaté se révèle une incroyable épopée où les créatures magiques et le monde actuel s’entremêlent. Pour découvrir qui est l’ennemi avant qu’il ne soit trop tard, elle devra faire confiance aux hommes-loups ainsi qu’à des êtres qui possèdent d’étranges pouvoirs et dont elle ignorait même l’existence. Elle devra aussi affronter les fantômes du passé et accepter ce qu’elle est réellement... Les combats font rage et l’enquête se corse. Les intrigues amoureuses, elles, prennent des tournures inattendues.
    Vous connaissez ces gens qui arrêtent le sang, qui sentent des présences ou qui ont des prémonitions... Et si c’était vrai ? Et s’il ne s’agissait simplement que de dons liés aux énergies... Et si vous étiez plus que ce que vous croyez ? Et si le monde n’était pas tout à fait celui que vous pensiez...

    Mon avis : 4,5/5

    C’est en partenariat avec les Editions Persée et dans le cadre d’un service Presse que j’ai été amenée à lire «  Le lac des loups » d’Annabelle Boyer.

    Tout d’abord, il faut que vous sachiez que je ne connaissais ni l’auteur ni même le livre lorsque j’ai commencé l’histoire. La couverture était magnifique, une jeune femme, les rives d’un lac (Ce que j’en ai déduit d’après le titre), des arbres. Puis la quatrième de couverture : le résumé, accrocheur, bien que j’ai été un peu sceptique en voyant la catégorie : science-fiction. Pas du tout mon genre de lecture…

    Mais rien ne m’arrête et là, je me laisse entraîner dans un univers fantastique, policier… des créatures surnaturelles qui se mêlent aux simples mortels. Des métamorphes, loups, raton-laveur, tortue, se mêlent à des déesses, des êtres des forêts, des sirènes, des lutins.

    Tout commence de la façon la plus banale qu’il soit. Une vague de crime, un sérial killer qui s’en prend à des jeunes femmes, toujours dans les environs du lac. Puis vient La révélation. Qui étaient ces femmes ? Pourquoi ont-elles été tuées ? Quel est le lien avec cette jeune mère de famille, karatéka, qui participe à un camp d’entraînement et qui va se retrouver mêlée à un monde étrange, surnaturel. Ses enfants, aux pouvoirs magiques exceptionnels, une sœur, qu’elle ne connaissait pas et pour finir, la découverte de sa véritable nature, vont l’obliger à affronter son passé, ses peurs, sa méfiance.

    L’histoire est originale et même si on se perd parfois entre tous les personnages présents, l’annexe au bout du livre nous permet de nous retrouver rapidement. De nombreux rebondissements nous évitent l’ennui et c’est avec plaisir qu’on tourne la page suivante, où des révélations du passé nous entraînent dans un monde incroyable, peuplé de créatures imaginaires qui vont côtoyer des humains sans aucun autre pouvoir que leur amour et leur force intérieure. Tous vont s’unir pour combattre les ténèbres… Mais y arriveront-ils ?

     

    Mon avis : C’est un livre qui m’a vraiment beaucoup plu et j’ai suivi l’histoire avec plaisir. Les personnages sont « authentiques », il nous est très facile de nous mettre à leur place. Les paysages sont décrits de telle façon qu’on peut les imaginer sans peine. On ne lit pas l’histoire, on la vit ! La plume d’Annabelle Boyer est fluide, son style simple et sans fioritures. Elle nous permet de nous mettre à la place des personnages et nous entraîne dans son monde … Un seul bémol, la fin de l’histoire qui m’a laissé perplexe … Y aura-t-il une suite ? Je l’espère en tout cas, pour suivre de nouveau les aventures de Gabrielle, de Charles, de Daphné, de Katsu, de Muski et des autres personnages. J’avoue également avoir eu un petit faible pour Muski…

    Si vous aimez la bit lit, le thriller, la fantasy, ce livre est absolument pour vous !!!

     

     

    Ma note : 4.5/5    

    « Chronique Les Highlanders tome 8 de Karen Marie MoningChronique Le Retour des Phénix tome 2 »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 24 Octobre 2013 à 18:44

    Bonsoir. Ce résumé et ta critique sont très tentants. De plus, la couverture est magnifique.

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    pepette 62
    Jeudi 24 Octobre 2013 à 18:50

    Une très belle chronique qui donne envie de le lire ! j'avoue ne jamais avoir entendu parler de ce livre avant ! Merci de cette découverte !

    3
    amandine bergot
    Lundi 28 Octobre 2013 à 18:17

    ne connaissant ni le livre ni l'auteure, j'ai dabord été attiré par la couverture qui est tres belle. apres avoir lu le resume, ce livre avait l air tres tentant ! et apres avoir lu ton avis, j'ai fini par la mettre dans ma wishlist :-)

    4
    Lundi 28 Octobre 2013 à 23:12

    Je viens pour le concours d'halloween mais il faudrait que je passe plus souvent pour découvrir des merveilles. Merci de cette chronique le livre me plait beaucoup je vais mettre de côté pour Noël :p. 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :