• Chronique La rebelle de Tawstott d'Elisabeth Hobbes

    CHRONIQUE LA REBELLE DE TAWSTOTT De Elisabeth Hobbes.

    Prix : 6,95E

    Pages : 320

    Editeur : Harlequin

    Résumé :

     

    Angleterre, Moyen Age

    « Ma fille, laisse-moi te présenter maître William Rudhale, mon nouvel intendant. »

    Eleanor est désemparée lorsqu’elle se retrouve nez à nez avec le voyageur qui a osé lui réclamer un baiser, sur la route du château familial. Et qui, loin de se décomposer, affiche un sourire insolent ! Depuis quand les domestiques ont-ils de telles manières ? Eleanor savait déjà que ses parents lui imposeraient la visite de nombreux partis fortunés dans l’espoir qu’elle se trouve un nouveau mari, bien qu’elle n’aspire qu’à conserver son indépendance. Mais elle n’imaginait pas devoir en plus supporter les impertinences de ce séducteur qui est chargé de préparer les festivités…

     

     

     

    Mon avis :

     

     

    C’est avec plaisir aujourd’hui que je vous présente la chronique de la rebelle de Tawstott et je remercie la maison d’éditions Harlequin pour l’envoi de ce roman en service presse pour les livres en folies.

     

    La couverture est simple, trop simple, puisqu’elle ne comporte qu’une jeune femme et j’avoue que j’en ai été déçue. Par contre, le résumé me semblait plus accrocheur, alors j’ai commencé ma lecture sans plus attendre.

     

    Bon, je dois avouer que je m’attendais à mieux et qu’en refermant le roman, j’ai été un peu décue.

     

    Nous suivons ici l’histoire d’Eleanor, qu’on rencontre au début du livre en proie avec un voyageur qui lui réclame un baiser…. Quelle n’est pas sa surprise en découvrant que le dit voyageur est en fait le nouvel intendant de son père et l’ami de son frère…

     

    Eleanor est une jeune femme indépendante… Rester enfermer à faire de la couture n’est pas vraiment sa tasse de thé, mais la voici obligée de se trouver un mari, selon les ordres de sa mère, mais cette dernière n’entend personne lui dicter sa vie.

    William est l’homme par excellence aussi bien par son physique, mais aussi … excusez-moi messieurs, par sa stupidité… Parier qu’on parviendra à embrasser une jeune femme qu’on surnomme la reine des glaces n’est pas vraiment intelligent et bien sûr, lorsque la supercherie est découverte, il fallait s’attendre à la réaction de la belle...

     

    La plume de l’auteur est fluide, et nous entraîne dans les aventures de nos héros, on découvre de nouveaux paysages, des personnages atypiques et même si l’histoire traine un peu en longueur, on se prend à l’apprécier.

     

    En conclusion, un tome que j’ai un peu moins apprécié que les autres historiques de ce mois, mais qui se laisse lire quand même

    Ma note 3/5

     

     

    « Top Ten Tuesday du 20 Décembre 2016Chronique Petites complications entre amis de Sandrine LM »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :