• Chronique La méprise du Highlander de Gayle Callen

    CHRONIQUE LA MÉPRISE DU HIGHLANDER De Gayle Callen

    Prix : 7,20 E

    Pages : 353

    Editeur : Harlequin

    Chronique La méprise du Highlander de Gayle Callen

    Résumé :

     

    Riona ne sait pas ce qui est le pire : avoir été enlevée par le chef des McCallum, ou que celui-ci l’ait confondue avec sa cousine, qui lui a été promise avec une dot considérable. La situation paraît absurde, et pourtant son ravisseur refuse de reconnaître son erreur, persistant même à affirmer qu’elle cherche à rompre l’engagement pris par leurs familles. Et elle ne va certainement pas attendre que son oncle revienne de voyage pour rétablir la vérité. Non, elle s’enfuira coûte que coûte, au risque de déclencher une guerre des clans.

     

     

    Mon avis :

     

    Je remercie sincèrement les éditions Harlequin pour l’envoi de ce roman de la collection Victoria en service presse pour les livres en folies

     

    Ahhh les highlanders… le fantasme de beaucoup de femmes, le mien aussi je dois l’avouer… Mais parlons tout d’abord de la couverture…. Une couverture douce, velouté qui m’a fait penser au tartan des highlanders quant à l’illustration, nul doute qu’elle convient parfaitement au thème du roman. Quant au résumé, il m’a tout de suite crié… « lis-moi, lis-moi »… Bon j’ai craqué…

     

    Riona vient d’être enlevée par un bel Highlander qui s’est tout simplement trompé de jeune femme. Alors qu’il est persuadé d’avoir enlevé sa fiancée, le chef des Mac Callum a en fait enlevé la cousine de cette dernière, enfin… c’est ce que tente en vain de lui expliquer la jolie Riona

     

    J’ai passé un bon moment de lecture avec ce roman et l’auteur ne laisse aucun temps mort si bien qu’on est prise dans le rythme du récit et c’est avec plaisir qu’on tourne les pages… On passe par de nombreux sentiments, la colère devant l’entêtement Hugh, l’amusement, face à l’humour de Riona, la rage vis-à-vis de l’oncle de la jeune femme et la condescendance face à Maggie…

    On se retrouve plongée dans la vie des Highlander et l’auteur décrit avec une telle façon qu’il nous est très facile de nous imaginer dans ces contrées savauges…

     

    En conclusion, un premier tome que j’ai dévoré et j’ai hâte d’avoir la suite afin de connaître l’histoire entre Maggie et Owen

    Ma note 5/5

    « Chronique Les Macgregor volume 1 de Nora RobertsChronique La loi du danger de Nora Roberts et L'île des mystères de Gayle Wilson »

  • Commentaires

    1
    Vampilou
    Mercredi 28 Décembre 2016 à 21:05
    C'est vrai que les highlanders sont sexy, donc pourquoi pas !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :