• Chronique La loi du danger de Nora Roberts et L'île des mystères de Gayle Wilson

    CHRONIQUE DU BLACK ROSE 409 DES ÉDITIONS HARLEQUIN

    Prix : 7,45 E

    Pages : 433

    Editeur : Harlequin

    Chronique La loi du danger de Nora Roberts et L'île des mystères de Gayle Wilson

    Résumé :

     

    La loi du danger, Nora Roberts

     

    Enquêtes à Denver

     

    Des flammes, s’élevant à plus de cinq mètres de haut… Pétrifiée, Nathalie Fletcher ne peut détacher le regard du terrible spectacle qui se joue devant elle : l’entrepôt où était stocké l’ensemble de sa nouvelle collection de prêt-à-porter est en train de partir en fumée, dévasté par un incendie. Accident… ou acte délibéré ? Ryan Piasecki, un ancien pompier chargé par la police d’enquêter sur l’affaire, semble en tout cas pencher pour la seconde hypothèse… Bouleversée par cette nouvelle, Nathalie sent pourtant son désarroi céder la place à une irrépressible fureur quand Piasecki lui laisse entendre qu’il soupçonne un membre de son entourage proche – et peut-être même elle – d’être coupable du sinistre…

     

    L’île des mystères, Wilson Gayle

     

    Tout juste embauchée comme secrétaire chez Suzanne Gerrard, Caroline éprouve un étrange malaise en arrivant sur l’île des Saintes, où vit sa richissime patronne. Tout, ici, l’oppresse : les violents orages, la grande maison aux longs couloirs obscurs, l’ambiance délétère qui y règne... Surtout, Caroline est troublée par la présence de Julien, le frère de Suzanne. Julien, qui l’attire irrésistiblement, mais qui, sans qu’elle sache pourquoi, l’effraie. Comme si elle l’avait connu avant la terrible épreuve qui, six ans plus tôt, l’a privée de tout souvenir…

     

     

    Mon avis :

     

     

    Salut les fifous, c’est Peter, en direct des livres en folies avec aujourd’hui les chroniques des deux romans qui constitue le black rose 409. Merci à Chloé pour l’envoi de ce roman en service presse pour les livres en folies.

     

    Tout d’abord, la couverture de ce roman est magnifique, bien vive et elle attire l’attention du lecteur… quant aux résumés, ils m’intéressaient tous les deux surtout que l’un d’eux est écrit par Nora Roberts…

     

     

    Chronique de : LA LOI DU DANGER 

    De Nora Roberts

     

    Ce roman est le quatrième roman tiré de la série « enquêtes à Denver », et dont vous pourrez retrouver les chroniques des tomes 2 et 3 sur le blog.

    Tout comme les deux précédents romans, je dois dire que j’ai adoré ce tome, tout y est, le suspens, l’action, les rebondissements, et aussi la romance, mais … et c’est ça que j’ai apprécié, elle n’est pas le pivot central de l’histoire. C’est l’intrigue et l’enquête policière qui le sont et ça apporte indéniablement un plus à ce tome.

    Nous suivons ici l’histoire de Nathalie dont l’entrepôt vient de partir en fumée. Aidée par l’inspecteur Ryan Piasecki, ancien pompier reconverti en enquêteur, elle va tenter de trouver le responsable des incendies. Mais si Ryan et elle, ne sont pas insensibles l’un envers l’autre, beaucoup de choses les sépare…

    La plume de Nora Roberts est toujours aussi addictive et j’avoue que je me prends à chaque fois au jeu et me plonge indéniablement au cœur de l’histoire… En fait, je crois que pendant toute ma lecture, je n’étais plus Peter, mais Ryan… Et je peux dire que …Ouah…. L’adrénaline court encore dans mes veines…

     

    En conclusion un tome à la hauteur de mes espérances et j’ai hâte de lire le dernier de la série. A lire sans modération.

    Ma note 5/5

     

    Chronique de : L’ILE DES MYSTERES

    De Gayle Wilson

     

    Alors mes fifous… toujours avec moi ??? Alors que dire de l’île des mystères si ce n’est que ce fut bien mystérieux, même si j’ai beaucoup aimé le roman.

    Caroline a perdu la mémoire, ou tout au moins quelques années, et lorsqu’elle est invitée à travailler sur une île perdue et tenir compagnie à une richissime jeune femme, elle sent toute de suite que quelque chose ne va pas…

    J’ai beaucoup aimé le fait qu’on a l’impression de ressentir l’oppression de la jeune femme lorsqu’elle se retrouve dans la demeure, la psychose également qui s’y installe. L’auteur a très bien menée son histoire, si bien qu’on se demande nous même si la jolie Caroline est bien qui elle dit être..

    J’avoue que j’ai eu des difficultés à ressentir une quelconque sympathie envers le personnage principal masculin, à part peut-être le fait de vouloir lui faire ravaler sa morgue à coup de poing, mais comme la violence n’est pas nécessaire, je me contenterai de l’assassiner de mes mots… Ce gars est imbu de lui-même, il pue la suffisance. Et même s’il a certaines circonstances atténuantes, c’est un être froid, cruel et insensible…

    Bon voilà pour mon « assassinat »… mais je sais qu’à vous mesdames, ce côté torturé va vous plaire, alors… je vous conseille de vous jeter sans plus attendre dans votre lecture.

     

    En conclusion : un huis-clos haletant, une enquête qu’on suit avec plaisir, une romance qui peine à se mettre en place, à lire pour les amateurs du genre…

    Ma note 4/5

     

     

    Donc voilà les fifous, en conclusion, ce black rose est vraiment captivant, vous fait passer de beaucoup de tendresse, à un amour un peu plus…vache…

    Note globale 4.5/5

    « Chronique La méprise du Highlander de Gayle CallenChronique Les perles du sexe de Stéphane Rose »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :