• Chronique La lady sous le masque d'Elizabeth Boyle

    Chronique La lady sous le masque d'Elizabeth Boyle

    Prix : 7,90 E

    Pages : 392

    Editeur : Harlequin

    Chronique La lady sous le masque d'Elizabeth Boyle

     

    Résumé :

     

    Roselie manque perdre tous ses moyens lorsque le baron de Rimswell, son ami d’enfance, lui donne le baiser qu’elle attendait depuis toujours. Sauf que ce n’est pas elle qu’il embrasse mais Asteria, le personnage qu’elle s’est forgé afin de mener à bien des missions pour le contre-espionnage britannique. Dire qu’il aura suffi d’un simple masque de soie pour le tromper  ! Il est vrai qu’à leur dernière rencontre elle n’était qu’une fillette sans manières entrant au pensionnat. Aujourd’hui, dans la peau d’Asteria, elle se sent plus désirable que jamais sous son regard brûlant. Mais elle ne doit pas se laisser griser  ! Car, en plus d’être un dangereux séducteur, le baron est, lui aussi, un espion…

     

    Mon avis :

     

                Je tiens à remercier Mélanie ainsi que la maison d'édition Harlequin pour l'envoi de ce livre en service presse pour Les Livres en Folies.

     

                Une très belle couverture et ce que j'apprécie tout particulièrement, c'est le fait qu'on ne voit pas le visage de la jeune femme. Puisqu'il s'agit d'une espionne, c'est parfaitement bien trouvé ! En ce qui concerne le résumé, je ne l'ai pas lu puisqu'il s'agit de la suite de la série Les débutantes de Kempton.

     

                Comme toujours, Elizabeth Boyle m'a complètement bluffé avec ce nouveau tome. J'apprécie tout particulièrement sa plume et sa manière d'écrire. L'auteure parvient facilement à nous entraîner dans ce nouveau roman où tous les ingrédients sont réunis pour notre plus grand plaisir.

                Une chose que j'ai aimé, c'est le fait que nous retrouvons les personnages des autres histoires et cela m'a beaucoup fait plaisir car Elizabeth Boyle ne les a pas laissé de coté même une fois leur histoire terminée.

     

                Dans ce tome, Rosalie manque de défaillir lorsque le baron mais également son ami d'enfance Brody Rimswell l'embrasse enfin, elle qui est amoureuse de lui depuis plusieurs années est sous le choc. Bon d'accord, il ne sait pas qui elle est réellement parce qu'elle porte un masque de soie mais cela ne change rien... enfin presque rien car Rosalie est une espionne et personne ne doit découvrir son identité et le pire, c'est que Brody, en plus d'être sexy et séduisant est lui aussi un espion.

     

                Des personnages vraiment attachants et tout particulièrement Rosalie. Une espionne consciencieuse mais qui n'oublie pas de respecter la vie. C'est une jeune femme vraiment attachante et qui mérite de trouver chaussure à son pied.

                En ce qui concerne Brody Rimswell, c'est également un personnage qui méritait d'avoir son histoire car on s'y attache plutôt rapidement. C'est un espion parfait dans son rôle et j'ai adoré découvrir sa vie à travers ce roman.

     

                En résumé un sixième tome toujours à la hauteur. Si vous aimez les romances historiques qui bougent, n'hésitez pas à découvrir ce nouvel ouvrage sans plus tarder.

    « Chronique Le fiancé des Highlands de Julia LondonChronique La maison du mystère de Nora Roberts »

  • Commentaires

    1
    Vampilou
    Vendredi 18 Mai à 18:35
    Cette couverture est absolument sublime !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :