• Chronique La fille sous la glace de Robert Bryndza

    Chronique La fille sous la glace de Robert Bryndza
    Prix : 18,99 E
    Pages : 512
    Editeur : France Loisirs

    Chronique La fille sous la glace de Robert Bryndza

    Résumé :

    La glace a immortalisé sa jeunesse, sa beauté… et son mystère : qui était vraiment Andrea ? Victime ou manipulatrice ?
    Encore marquée par la mort en service de son mari, l’inspectrice Erika Foster découvre son nouveau poste dans un commissariat de Londres. Premier jour, première affaire et non des moindres : le corps d’Andrea Douglas-Brown, fille d’un riche industriel, a été retrouvé dans le lac gelé du Horniman Museum de Forest Hill. Que faisait la jeune femme mondaine dans ce quartier mal famé ? Effondrée par la disparition d’Andrea, sa famille semble pourtant redouter ce que l’enquête pourrait dévoiler d’eux. Hasard ? Vengeance ? Crime passionnel ? Pour faire éclater la vérité, Erika devra faire la lumière entre règne des apparences et sombres secrets.

     


    Mon avis :


    YO, salut les fifous, c’est moi, Peter, en direct des livres en folies pour une chronique de LA FILLE SOUS LA GLACE, et je remercie les éditions France Loisirs pour m’avoir permis de lire et de vous présenter ce roman.

    La couverture est sublime et correspond tout à fait à l’histoire et je dois avouer que ça fait un peu flippant… Le résumé a attiré mon attention et c’est sans plus attendre que je me suis plongé dans la lecture de ce roman classé en polar.

    Et je dois vous avouer que dès le prologue ça démarre fort et ça continue ainsi tout au long du roman, sans temps mort, juste uniquement une enquête comme je les aime et qui nous entraîne dans le cerveau de manipulateurs inquiétants, d’une  famille complètement barge, d’une enquêtrice un peu borderline et des équipiers peu conventionnels..  et j’en passe…

    Encore troublé par la mort de son époux, Erika Foster se rend à sa nouvelle affectation et dès le premier jour, une affaire se présente, le corps d’une jeune femme retrouvé morte sous la glace... Mais la victime est aussi la fille d’un riche industriel, et Erika est gentiment conviée à ne pas faire de vague…

    J’ai adoré le personnage d’Érika, son instabilité psychologique, qui la pousse à des gestes extrêmes, mais qui m’ont fait bien rire…  comme par exemple, la claque assenée au gamin qui vient de la mordre ou la façon dont elle met les pieds dans le plat alors qu’elle était censée faire preuve de tact et de discrétion. C’est une femme qui ne s’en laisse pas conter et qui se moque de savoir si la victime vient de la rue ou de la haute société, pour elle une victime et une victime et peu importe également la façon dont elle va trouver le coupable, car son seul  but c’est de faire la lumière sur toute l’affaire.

    La plume de l’auteur m’a particulièrement plu, ses chapitres sont courts parfaitement bien menés et ce fut pour moi un véritable coup de cœur.

     

    En conclusion : Je ne connaissais absolument pas l’auteur, mais je peux vous dire que je vais le suivre de près et j’espère pouvoir lire d’autres enquêtes d’Erika Foster.

    Ma note 5/5 coup de cœur.

    « Chronique Alinor et le chevalier de Meriel FullerChronique Panique dans la mythologie : Hugo et la Toison d'Or de Fabien Clavel »

  • Commentaires

    1
    Vampilou
    Mardi 29 Août à 14:51
    C'est un roman que j'ai justement conseillé à ma maman
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :