• Chronique La dame de Glengarden de Karen Ranney

    Chronique La dame de Glengarden de Karen Ranney

    Prix : 7,90 E

    Pages : 387

    Editeur : Harlequin

    Chronique La dame de Glengarden de Karen Ranney

    Résumé :

     

    Quittant une Amérique en pleine guerre civile, Rose fait un long voyage pour arriver chez les MacIain, en Écosse. Elle n’a pas droit à l’erreur : si elle veut sauver la filature familiale, elle doit à tout prix vendre sa production de coton à Duncan, le cousin de son cruel beau-frère disparu au combat. À son grand soulagement, celui-ci se montre sensible à sa détresse… sans doute parce qu’il la prend pour la veuve éplorée, ce qu’elle ne dément pas tout à fait. Sa sœur étant incapable d’assurer seule l’avenir du domaine de Glengarden, il faut bien que Rose prenne les choses en main. Mais, lorsque le séduisant Duncan s’engage à l’escorter jusqu’en Amérique, elle commence à regretter amèrement son mensonge…

     

    Mon avis :

     

    Je tiens à remercier la maison d'édition Harlequin ainsi que Mélanie pour l'envoi de ce livre en service presse pour Les Livres en Folies.

     

    Une couverture bien sympathique à regarder et le fait qu'elle soit lumineuse attire le regard du lecteur qui ne va pouvoir que se diriger vers le résumé pour savoir le sujet que va traiter ce bouquin.

     

    C'est un livre vraiment bien écrit et le lecteur se laisse facilement prendre par ce récit, nous souhaitons de tout notre cœur que Rose parvienne à faire quelque chose pour sauver les siens, y compris sa sœur puisque cette dernière semble incapable de faire quoi que ce soit. J'ai beaucoup apprécié la plume de l'auteure qui a su me donner envie de poursuivre ma lecture.

    J'ai rapidement enchaîné les pages et je dois vous avouer avoir été déçue de le terminer aussi rapidement, j'aurai beaucoup aimé rester un peu plus longtemps en compagnie des personnages et poursuivre l'aventure avec Rose.

    Vous trouverez trois parties au sein de l'œuvre et je peux vous assurer qu'elles sont toutes les trois vraiment importantes, que ce soit l'arrivée de Rose en Ecosse, le trajet en bateau et pour finir, l'arrivée à la plantation, je me suis tout simplement régalée lors de ma lecture ! Les parties s'imbriquent bien les unes les autres et c'est merveilleux.

     

    Afin de sauver les siens, Rose n'hésite pas à prendre son courage à deux mains et décide d'aller en Ecosse afin de vendre à son beau-frère la production de coton. Arrivée là-bas, elle se retrouve très bien accueillie mais uniquement parce qu'ils pensent qu'elle est la veuve alors qu'en réalité, c'est sa sœur qui était mariée avec le cousin de Duncan. Rose décide donc de profiter de cette occasion pour vendre cette production.

     

    Je me suis directement attachée à Rose, c'est une jeune femme qui n'a qu'une seule envie, venir en aide aux siens. Elle n'hésite d'ailleurs pas à entreprendre d'un voyage assez long pour vendre une production de coton au cousin de son défunt beau-frère. C'est une femme avec une bonne dose de courage et elle force réellement le respect.

    En ce qui concerne Duncan, en voyant la manière dont il a accueilli la jeune femme, je dois vous avouer que je me demandais pourquoi Rose avait aussi peur de se retrouver face à face avec cet homme qui semble ému par la douleur de la jeune femme (bon, il pense que c'est la veuve de son cousin mais il ne se montre absolument pas méprisant à son égard).

     

    En résumé un livre que j'ai dévoré et que je ne peux que vous recommander fortement, une histoire à découvrir sans la moindre hésitation.

    « C'est lundi 31 Juillet 2017 que lisez-vous ?Chronique Les princes de Judar d'Olivia Gates »

  • Commentaires

    1
    Mardi 1er Août à 11:11

    Il me plairait bien ! 

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :