• Chronique La comtesse sans nom de Carol Townend

    Chronique La comtesse sans nom de Carol Townend

    Prix : 6,95 E

    Pages : 320

    Editeur : Harlequin

    Chronique La comtesse sans nom de Carol Townend

    Résumé :

     

    Son épouse n'est pas la riche héritière qu'il croyait. Seulement une femme amoureuse...

     

    Champagne, XIIe siècle

    Francesca n’est pas dupe. Si sa dame de compagnie l’a entraînée dans cette fête costumée, sous prétexte de lui changer les idées, c’est pour qu’elle se trouve un nouveau mari. Mais comment pourrait-elle oublier Tristan, l’homme qu’elle a épousé avant d’apprendre qu’elle n’était pas la fille d’un noble, comme elle l’avait toujours cru ? Tristan était en mission lorsque la vérité a éclaté, deux ans plus tôt, et, depuis, il n’a répondu à aucune de ses lettres. Francesca sait parfaitement que son mariage va être annulé – car pourquoi un comte resterait-il marié à une roturière ? – et que Tristan ne reviendra pas. Alors, pourquoi le regard de l’homme masqué qui l’invite à danser lui semble-t-il si familier ?

     

     

    Mon avis :

     

     

    Yo les girls et les boys, ici Peter en direct des livres en Folies pour une nouvelle chronique passionnante puisqu’elle concerne un roman de la collection historiques éditée par Harlequin, que je remercie sincèrement et tout particulièrement Mélanie pour l’envoi de ce livre en SP.

     

    Je dois avouer que j’ai pris plaisir à découvrir la couverture, même si, je n’ai pas trouvé le rapport entre cette brune magnifique qui lit un livre et le roman. Le résumé semblait intéressant, donc… à votre idée qu’ai-je bien pu faire ?

     

    Dans ce roman, nous faisons la connaissance de Francesca, qui depuis deux ans est restée sans nouvelles de son mari et qui désespère d’en avoir, surtout qu’il est parti guerroyer juste après leurs noces… De plus, elle est certaine qu’il demandera la dissolution du mariage car …. Bon okay, il a été roulé sur la marchandise… Pas de belle héritière, mais une jeune femme sans nom, sans passé, sans existence…

     

    Au niveau des personnages, j’ai eu beaucoup de difficultés à ressentir de l’empathie, que ce soit pour l’un ou pour l’autre… J’ai trouvé Francesca un peu…nunuche. Elle n’a rencontré son époux qu’au moment des noces, elle ne l’a pas vu depuis deux ans, mais elle est toujours amoureuse… Elle se rebelle parfois, mais on sent bien qu’elle n’en a pas envie.

     

    Et que dire de Tristan… Un être assez fourbe, il faut bien l’avouer… Pour lui cacher la vérité, ce n’est pas mentir et Il trouve toujours des excuses pour se dédouaner… Classique… Il est prêt à rompre son union avec Francesca parce qu’elle ne lui a pas écrit… mais lorsqu’il apprend qui en réalité a « volé » leur correspondance… Il pardonne à cette dernière avec le sourire…

     

    En conclusion : Une romance que j’ai eu un peu de difficulté à lire, surtout que je n’ai pas ressenti d’empathie pour les personnages

    Ma note 3.5/5

    « Chronique Mincir en 30 jours de Jean-Pierre ClémenceauChronique June de Virginie Bégaudeau »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :