• Chronique La colère de Ben d'Adeline Dias

    Chronique La colère de Ben d'Adeline Dias

    Prix : 13 E

    Pages : 187

    Editeur : Rebelle

    Chronique La colère de Ben d'Adeline Dias

    Résumé :

     

    La Confrérie des Chats de Gouttière est un groupe de cinq amis d’enfance dont les destins se croisent et se séparent pour mieux se retrouver. Benoit est un homme d’affaires à qui tout réussit ou presque. Charlotte, la femme dont il est amoureux depuis l’adolescence va se marier avec Jeremy, l’un de ses anciens meilleurs amis. Refusant d’admettre sa souffrance face au couple et à la Confrérie, Benoit demande à Maud, sa toute nouvelle assistante, de se faire passer pour sa compagne.

     

    Mon avis :

     

    Je tiens à remercier Astrid de la maison d'édition Rebelle pour l'envoi de ce livre en service presse pour Les Livres en Folies.

     

    Une couverture vraiment attirante et qui a su retenir mon regard. En même temps, les couvertures de Karen M. sont majoritairement magnifique ! En ce qui concerne le résumé, je n'ai pas vraiment pris le temps de le lire puisque je désirais connaître enfin l'histoire de Ben qui me plaisait assez dans le tome 1 : "La confrérie des chats de gouttière".

     

    Ce qu'il faut reconnaître à Adeline Dias, c'est sa capacité à retenir l'attention du lecteur. En effet, elle possède une plume vraiment captivante et, de plus, comme on s'attache rapidement aux personnages, il nous est impossible de reposer le livre avant la dernière page. Je tenais à remercier Adeline qui parvient à chaque fois à me faire rêver dès lors que j'ouvre l'un de ses romans.

    J'ai beaucoup apprécié cette seconde histoire qui reste vraiment dans la lignée du premier opus. D'ailleurs, le fait que l'auteur ait choisi de nous faire participer au mariage des personnages du premier tome est vraiment une très bonne idée car cela nous permet de retrouver les protagonistes du tome 1. Bon, il faut quand même avouer qu'on s'en doutait un peu puisqu'il s'agit d'une bande d'amis et il était donc parfaitement logique que nous retrouvions Jay, Charlotte et les autres.

    Une histoire qui reste cependant assez éloignée du tome 1. L'auteure est parvenue à créer une nouvelle rencontre entre les personnages car Maud et Ben ne se connaissaient pas avant de débuter le roman. C'est d'ailleurs un très bon point pour Adeline car elle nous prouve être capable de nous écrire une très belle romance entre deux personnages que tout oppose.

     

    Alors que Benoît doit assister au mariage de Charlotte (dont il était fou amoureux) et de Jérémy, il a rapidement l'idée de faire passer sa nouvelle assistante, Maud, pour son accompagnatrice. Il profite donc d'un accident de voiture pour la faire chanter. Si elle désire conserver son poste, elle n'a pas d'autre choix que d'accepter d'aller au mariage avec Ben ; dans le cas contraire, elle se trouve à la porte.

     

    Le première rencontre entre Maud et Ben ne se passe pas vraiment comme elle aurait dû se faire, c'est-à-dire dans un bureau. Cependant, on s'attache rapidement à Maud et on ne peut que comprendre pourquoi elle a besoin de conserver son emploi et donc se soumettre au chantage de Ben. C'est quelqu'un qui est prêt à se sacrifier pour le bonheur de son enfant !

    Ben est fou de douleur quant au choix de Charlotte d'épouser Jay et il n'hésite pas à mentir à ses amis pour leur faire croire qu'il a tourné la page et qu'il est heureux avec Maud. C'est un personnage qui n'a pas vraiment eu de chance et on ne peut pas s'empêcher de ressentir de la tristesse pour ce jeune homme.

     

    En résumé, j'ai hâte d'avoir le troisième tome à me mettre sous la dent car je suis certaine qu'il sera aussi bon que ses prédécesseurs !

    « Chronique Black Friday de James PattersonChronique La captive du prince de Nalini Singh et Un troublant chantage de Kim Lawrence »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :