• Chronique La captive rebelle de Jane Porter et Princesse d'une nuit de Lynne Graham

    Chronique La captive rebelle de Jane Porter et Princesse d'une nuit de Lynne Graham

    Prix : 6,99 E

    Pages : 278

    Editeur : Harlequin

    Chronique La captive rebelle de Jane Porter et Princesse d'une nuit de Lynne Graham

    Résumé :

    Princes d'Orient, Tome 2: "La Captive Rebelle" (de Jane Porter)

    Vous m’appartenez...Tally doit se pincer pour s’assurer qu’elle ne rêve pas. D ailleurs, n’est-elle pas en train de rêver tout ce qui lui arrive depuis que, s’étant aventurée dans ce petit village au coeur du désert afin d’y prendre des photos, elle a été enlevée par des rebelles menés par le cheikh Tair ? Tally frissonne sous le regard sombre et brûlant de cet homme rude, habitué à être obéi sans discussion, qui vit dans un univers aux antipodes du sien et qui représente tout le contraire de ce qu’elle apprécie d’ordinaire chez un homme. Pourtant, malgré elle, Tally sent un désir irraisonné s’emparer d’elle, un désir auquel Tair semble répondre avec la même intensité. Et si le cheikh du désert était un homme très différent de ce qu’il laisse paraître ?

    "Princesse d'une Nuit" (de Lynne Graham)

    Dans la vie de Kirsten, une jeune femme d’origine modeste, il n’y a pas de place pour le rêve et la passion. Aussi, lorsque le cheikh Shahir al-Assad, l’un des invités du château où elle travaille comme employée de maison, entreprend de la séduire, elle a l’impression de vivre un conte de fées et se donne à lui sans réserve. Elle sait bien, pourtant, qu’ils n’appartiennent pas au même univers, et que rien ne sera jamais possible entre eux. Mais, pour une nuit, pour une nuit seulement, elle veut savoir ce que cela fait d’être une princesse... Elle est cependant loin d’imaginer ce que lui réserve le retour à la réalité.

     

     

    Mon avis : 4/5

     

    Je tiens à remercier la maison d'édition Harlequin pour l'envoi de ce livre en service presse pour Les Livres en Folies.

     

    Une couverture qui est parfaitement dans le thème et qui pourrait parfaitement correspondre aux deux récits puisque là encore, les récits parlent du même endroit, le Qusay. Aimant beaucoup les histoires sur les Cheikhs, je n'ai pas vraiment pris le temps de lire les résumés.

     

    La captive rebelle

     

    Une plume très douce et très belle qui va parfaitement convenir aux fans du genre, n'ayez crainte. Il est impossible de s'ennuyer une seule seconde au fil des pages et ce pour notre plus grand plaisir. L'auteure a su donner vie à son œuvre et elle parvient à retenir notre attention jusqu'à la dernière page. Je ne me suis pas rendue compte qu'il était terminé avant de voir que j'allais débuter le second récit.

    Une intrigue pas vraiment originale mais qui retient heureusement très bien l'attention des lecteurs. L'auteure a su s'éloigner des autres romans du genre et c'est quelque chose que j'ai particulièrement apprécié car on a l'impression de découvrir quelque chose de nouveau.

     

    Alors que Tally fait des photos pour un livre illustré pour les enfants, elle se fait enlever par des rebelles commandés par le cheikh Tair qui refuse de la laisser partir, persuadé qu'elle est occupée de les observer pour le compte d'un autre. Il décide alors de la garder avec lui et de tout faire pour qu'elle lui dévoile la vérité.

     

    Tally ne se laisse pas faire et elle n'hésite pas à faire son possible pour s'enfuir le plus loin possible du cheikh. C'est une jeune femme fougueuse prête à tout pour achever son album et aider les jeunes enfants. C'est une personne droite et intègre même si malheureusement, Tair l'ignore.

    Tair est le stéréotype même des cheikhs et c'est pourquoi cette phrase seule suffit à vous faire comprendre mes sentiments au sujet de ce personnage. En effet, il est impossible de ne pas tomber sous le charme de Tair qui fait ça pour venir en aide à son peuple ce qui lui rend justice.

     

    En résumé un livre que j'ai pris plaisir à lire.

     

    Princesse d'une nuit

     

    J'avais déjà eu l'occasion de lire des livres de cette auteure, notamment dans la collection Historique et j'ai toujours bien aimé sa manière d'écrire. Malheureusement, le charme n'a pas vraiment opéré avec ce récit et c'est vraiment dommage car j’en attendais beaucoup.

    En effet, je me suis ennuyée pendant pratiquement tout le récit et j'ai même pensé abandonner avant de me forcer à poursuivre cette lecture pour écrire ma chronique. Ce qui explique d'ailleurs pourquoi elle sera assez courte.

    Il ne se passe pas grand-chose dans ce récit et on s’ennuie pendant pratiquement tout le livre. Je ne comprenais pas vraiment où l'auteure voulait en venir et c'est fort dommage surtout que le roman n'a que peu de pages et que j'aurai apprécié qu'il se passe réellement quelque chose au récit.

     

    Kristen est une employée dans un grand château et elle n'a pas l'habitude que les hommes s'intéressent à elle. Lorsque le cheikh Shahir arrive au château et qu'il commence à s'intéresser à elle, Kristen décide de succomber à la tentation une seule fois et de laisser Shahir la séduire. Elle ne s'attendait pas aux conséquences qui allaient suivre.

     

    Le couple Kristen/Shahir est sans saveur et c'est particulièrement dommage. Ils ne sont pas vraiment intéressant et en tant que lecteur, on a beaucoup de difficulté à s'attacher à eux. Le personnage de Kristen subit les événements et elle ne réagit pas vraiment et celui de Shahir n'est pas aussi captivant que les autres cheikhs.

     

    En résumé je ressors déçue de ce second récit.

     

    « IMM du 19 Décembre au 24 Décembre 2016Chronique Nouvelles d'un myrien de Sandra Moyon »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :