• Chronique L'esclave du Harem d'Anne Herries

    Chronique L'esclave du Harem d'Anne Herries

    Prix : 6,95 E

    Pages : 310

     Editeur : Harlequin 

    Chronique L'esclave du Harem d'Anne Herries

     

    Résumé :

     

    Istanbul, 1530

     

    Traqués par les espions de la reine Marie Stuart, Eleanor et les siens fuient l'Angleterre pour se réfugier à Chypre, mais leur caravelle est abordée par des pirates ottomans qui les font prisonniers. Séparée des siens, Eleanor, désespérée, est vendue sur le marché aux esclaves d'Istanbul et se retrouve enrôlée dans le harem de Soliman Bakhar, le fils préféré et omnipotent du calife... 

     

    Mon avis :

     

    Je tiens à remercier Mélanie ainsi que la maison d'édition Harlequin pour l'envoi de ce livre en service presse pour Les Livres en Folies.

     

    Une couverture plutôt simple mais qui correspond parfaitement au thème utilisé par l'auteure, je n'ai donc pas grand chose à dire à son sujet. Lorsque j'ai lu le résumé, ce dernier me disait quelque chose et je me suis rendue compte que c'était normal puisqu'il s'agit d'une réédition. Malgré tout, j'ai décidé de me lancer une nouvelle fois dans ce récit.

     

    L'escalve du Harem est un livre qui se lit rapidement pour la simple et bonne raison que l'histoire est addictive et que la plume de l'auteure fluide. Je me suis rapidement prise au jeu de ce nouveau livre et je suis rentrée facilement dans la peau d'Eleanor et j'ai vécu ses aventures comme si j'y étais.

     

    Malgré le fait que je l'avais déjà lu une première fois, j'ai eu l'impression de découvrir ce roman pour la première fois, je ne me souvenais plus de tous les détails et j'ai donc eu l'occasion de plonger dans le livre comme si je plongeais dans un lieu inconnu. J'aime beaucoup lire les livres sur les Cheikhs et je suis assez exigeante à ce sujet. C'est pourquoi ce livre fut une réelle surprise et c'est également la raison pour laquelle j'ai pris autant de plaisir à le relire.

     

    L'intrigue est très bien écrite et même si nous nous doutons de la fin, c'est toujours un réel plaisir de lire les romans d'Anne Herries. Elle n'hésite pas à utiliser des rebondissements lorsqu'on en a besoin mais elle n'hésite pas non plus à mettre de l'action que ce soit entre les deux héros mais également entre les héros et les autres personnages.

     

    Alors qu'ils fuient l'Angleterre par bateau, celui-ci est attaqué. Eleanor est séparée des siens et elle ignore tout de leur condition, sont-ils encore vivants ? Eleanor est au plus bas surtout lorsqu'elle apprend qu'elle a été vendue dans un harem. Cependant, ce n'est pas n'importe quel harem, c'est celui-ci de Soliman Bakhar qui compte bien profiter des charmes de la jeune femme.

     

    J'ai beaucoup apprécié le personnage d'Eleanor, à sa place, je ne sais pas du tout comment j'aurai réagi. J'ai trouvé qu'elle était vraiment courageuse surtout qu'elle n'hésite pas à tenir tête à Soliman malgré toute la crainte qu'il lui inspire.

     

    En ce qui concerne Soliman, c'est le fils préféré du calife et il nous est facile de remarquer qu'il connaît son rang et qu'il n'hésite pas à l'utiliser. Heureusement, au contacte de la belle Eleanor, son comportement n'est pas le même. Fera-t-il passer la jeune femme avant son royaume ? Rien n'en ai moins certain surtout que s'il a acheté Eleanor, ce n'est pas pour rien, il a des projets à son sujet.

     

    En résumé, L'esclave du Harem est un bon livre que j'ai pris plaisir à découvrir, si vous aimez les histoires avec les Cheikhs, je ne peux que vous conseiller ce livre qui aura de fortes chances de vous plaire. 

    « Chronique Prince et papa de Lennox, Colter et MorganChronique Lola, Petite, en cloque et complètement larguée de Louisa Ménonis »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :