• Chronique L'enfant du viking de Harper St George

    Chronique L'enfant du viking de Harper St George
    Prix : 6.95 E
    Pages : 320
    Editeur : Harlequin

    Résumé :

    Les guerriers les plus redoutables font les passions les plus intenses.
    Danemark, IXe siècle
    Kadlin est sous le choc quand elle reconnaît l'homme qu'on lui envoie en convalescence. Gunnar, son amour d'enfance, ce grand et fort guerrier, revient blessé du combat... Et déjà, elle le sent, ses yeux d'ambre font remonter en elle les émotions les plus vives. Mais, aujourd'hui veuve, Kadlin n'aspire qu'à une vie tranquille et n'a aucune intention de souffrir à nouveau. Car comment faire confiance à un homme qui a disparu pendant deux ans, après avoir partagé une nuit intense avec elle ? Non, son cœur ne cédera plus à la passion, mais Kadlin craint en revanche que Gunnar n'en vienne à percer son secret. Logé chez elle, il risque en effet de comprendre que son fils n'a pas le nom qu'il devrait porter...


    Mon avis :


    Hello les fifous, c’est Peter, en direct des livres en folies avec une chronique pour un roman historique de la maison d’édition Harlequin et je remercie…. Pour l’envoi de ce service Presse.

    Que vous dire sinon, que c’est une romance de la série les Guerriers du nord ? Que vous, Mesdames, en avisant la couverture, ne pourrez que baver sur le beau viking qui se trouve sur la couverture et que vous serez pressée de vous plonger dans votre lecture une fois que vous aurez pris connaissance du résumé.

    La plume de l’auteur est simple, agréable mais j’ai regretté que l’aspect historique ait été un peu remisé au seul profit de la romance. Un livre qui se lit pourtant facilement, sans prise de tête, on se prend au plaisir de suivre les aventures de Kadlin et Gunnar, même si j’aurai voulu un peu plus de renseignements sur l’union entre Kadlin et son mari…

    Kadlin est veuve et lorsque Gunnar, l’homme qu’elle a aimé au-delà de la raison lui est amené chez elle dans un état grave, elle sait qu’elle ressent pour lui encore beaucoup d’amour, mais il l’a faite souffrir et ça, elle ne sait pas si elle peut lui pardonner, surtout qu’elle lui cache un sombre secret…
    Gunnar, quant à lui a l’impression que sa vie est terminée… il sait qu’à cause de sa blessure, il ne pourra plus se battre et un viking qui ne peut plus se battre, n’est pas un véritable guerrier…
    Pourtant petit à petit grâce aux soins de Kadlin, Gunnar va entrevoir une petite lueur, mais malheureusement, dans l’ombre, l’ennemi veille….

    Donc en résumé, comme je vous le disais plus haut, ce roman est parfait pour une lecture sans prise de tête.

    Ma note 3/5

    « Chronique Les portes du Quérorah tome 1 : L'île de Nivurse de Arnaud Cornillet.Chronique Les passeurs d'histoire de Mechthild Glaser »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :