• Chronique Hier encore, c'était l'été de Julie de Lestrange

    Chronique Hier encore, c'était l'été de Julie de Lestrange

    Prix : 17 E

    Pages : 382

    Editeur : Mazarine

    Chronique Hier encore, c'était l'été de Julie de Lestrange

    Résumé :

     

    Alexandre, Marco, Sophie et les autres se connaissent depuis l’enfance. Ensemble ils sont nés, ensemble ils ont grandi, en toute insouciance. Mais lorsque la vie les prend au sortir de l’adolescence, la chute est brutale. En une décennie, cette jeunesse perdue mais pas désillusionnée va devoir apprendre à se battre pour exister. À travers
    les drames subsistent alors l’amitié, les fous rires et les joies. Et l’amour, qui les sauvera.

    Tendre portrait d’une génération, Hier encore, c’était l’été est un roman résolument optimiste qui accroche le cœur pour ne plus le lâcher. C’est l’histoire de nos guerres quotidiennes, de nos victoires et de nos peines.
    C’est surtout l’histoire de la vie et d’une bande d’amis dont on voudrait faire partie.

     

    Mon avis : 4/5

     

    Je remercie la maison d'édition Mazarine pour l'envoi de ce livre en service presse pour Les Livres en Folies

     

    La couverture bien que dans l'ensemble assez simple possède un côté attirant pour le lecteur qui ne peut ainsi s'empêcher de lire le résumé pour en savoir un peu plus. En ce qui me concerne, j'ai vraiment été attirée par le résumé et j'ai eu envie de tenter l'expérience.

     

    Ce n'est pas mon genre de lecture habituelle, mais j'avais vraiment envie de découvrir ce roman mais également, découvrir la plume d'une nouvelle auteure. Elle écrit d'ailleurs très bien et je me suis laissée séduire par sa façon d'amener les choses. C'est un style quand même assez brut mais c'est nécessaire pour comprendre les réactions des protagonistes.

    Son livre est divisé en plusieurs années pour nous permettre de comprendre l'évolution des personnages mais aussi comprendre leurs choix dans la vie tout en sachant qu'on aurait certainement fait les mêmes à leurs places. C'est ingénieux de la part de l'auteure car ainsi, on souhaite vraiment savoir ce qui va se dérouler et on s'accroche ainsi, rapidement à l'intrigue.

    En ce qui concerne l'histoire en elle-même, elle est vraiment jolie et nous donne beaucoup de plaisir. J'ai parfois eu le sourire aux lèvres face aux réactions de certains personnages mais j'ai aussi eu les larmes aux yeux devant la dure réalité des événements. L'auteure est parvenue à nous rendre compte des difficultés de la vie en générale par le biais de ce roman.

    Si je devais mettre un petit bémol, ce serait le trop grand nombre de personnages. Je me suis souvent perdue mais heureusement pour moi, les identités se révélaient au bout de quelques temps sans que je doive retourner en arrière. J'ai beaucoup apprécié cependant le fait qu'on suive plusieurs générations et généralement, lorsqu'il s'agit de ces passages-là, ils sont plutôt émouvants au point même de me faire verser une petite larme à la fin du roman.

     

    Pour le résumé, ce que je peux vous dire c'est qu'on suit une bande d'amis dans leur vie. On vit avec eux, on apprend avec eux mais on souffre également avec eux. L'auteure nous démontre comment les amitiés se brisent pour mieux se renouveler.

     

    Pour les personnages, je ne vais vous parler que de celui d'Alexandre. C'est quand même le personnage principal qu'on suit du début à la fin. Il m'a beaucoup plu car il n'est pas du genre à s'arrêter à la moindre difficulté bien au contraire. Il sait faire la part des choses et excuser les autres lorsqu'il le faut mais aussi reconnaître ses torts sans monter sur ses grands chevaux. C'est le genre de garçon qu'on aimerait bien avoir pour ami. J'ai ri avec lui mais j'ai également pleuré avec lui. Un personnage exactement comme il le faut.

     

    En résumé une histoire vraiment très belle que j'ai lue rapidement malgré son nombre de pages tout simplement parce qu'il est impossible de le reposer et de le laisser de côté. Je n'avais qu'une seule envie, le dévorer jusqu'à la dernière page, ce que j'ai fait !

    « Chronique Les ailes d'Emeraude tome 2 d'Alexiane de LysChronique Lily épisode 1 à 3 de Karine Géhin et de William Tinchant »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 4 Mai 2016 à 10:51

    ah moi la couverture m'intrigue pas du tout lol

    2
    Vampilou
    Mercredi 4 Mai 2016 à 16:22
    Wahou, voir comment tu as dévorer ce roman me donne super envie ma belle !
    3
    Siji
    Dimanche 8 Mai 2016 à 01:43

    Ca peut être sympa :D

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :