• Chronique Frissons et dissimulations de Gayle Callen

    Chronique Frissons et dissimulations de Gayle Callen

    Prix : 7,90 E

    Pages : 390

    Editeur : Harlequin

    Chronique Frissons et dissimulations de Gayle Callen

    Résumé :

     

    XVe siècle, Angleterre

     

    Bien mal lui en a pris. Pour éprouver la sincérité de John Russell, son promis, Elizabeth a troqué son habit contre celui de sa gouvernante. Un stratagème qui devait lui permettre de se déplacer en toute discrétion sans subir les assauts des visiteurs opportuns, avides de s’emparer de son domaine d’Alderley. Mais qui a aussi révélé le caractère déloyal de Russell qui, depuis son arrivée au château, la poursuit de ses assiduités sans le moindre scrupule…

     

     

    Mon avis : 4/5

     

    Je tiens à remercier Mélanie ainsi que la maison d'édition Harlequin pour l'envoi de ce livre en service presse pour Les Livres en Folies.

     

    Une couverture assez simple mais qui est dans le thème. Autrement dit, il s'agit d'un bon choix de la part de la maison d'édition Harlequin. Concernant le résumé, je n'ai pas pris le temps de le lire avant de découvrir l'histoire.

     

    Gayle Callen est une auteure de romance historique dont j'apprécie la plume. Elle m'a une nouvelle fois entraînée dans son univers. Sa plume est captivante et j'ai adoré plonger dans cet univers.

    Une autre chose que j'ai apprécié, c'est le fait qu'on retrouve dans cet opus la Confrérie de l'Épée dont nous avons fait la connaissance il y a un petit moment. Moi qui voulait en savoir plus à leur sujet, j'ai été servie !

    Encore une fois, ce qui fait la puissance de cette auteure, c'est qu'on plonge rapidement dans son univers, mais surtout, qu'on ne s'y ennuit pas. Il se passe toujours un événement pour captiver notre attention. De plus, les scènes font réalistes alors on prend plaisir à se perdre dans cette Angleterre de 1486.

     

    Alors que Bannaster s'empare du chateau d'Elizabeth, cette dernière met en place un stratagème pour déjouer les plans de cet ignoble individu. C'est la raison pour laquelle Elizabeth prend la place de sa servante et inversement. Si elle refuse de s'enfuir, c'est tout simplement pour venir en aide à son peuple. Pensant détenir la bonne lady, Bannaster l'enferme "pour son bien" et refuse qu'elle reçoive de la visite.

    Pendant ce temps kà, John Russell qui vient d'apprendre la mort de ses ainés, comprend qu'il est devenu le fiancé légitime d'Elizabeth. Alors qu'il est en chemin pour lui rendre visite, il apprend qu'elle est retenue contre son fré. C'est donc en compagnie de son plus vieil ami, Philipn qu'il décide de se rendre inconito chez sa promise. Il prend alors l'identité d'un bailli tandis que Philip prend celle de son secrétaire.

    C'est sans se douter de leur réelle identité que les jeunes gens vont se rapprocher et apprendre à se connaître.

     

    J'ai tout simplement adoré le personnage d'Elizabeth. C'est une femme qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Elle n'hésite pas non plus à prendre les décisions qui s'imposent quitte à se mettre en danger.

    Il en va de même pour John, qui fonce tête baissée au château pour aider sa promise. C'est un homme fort et courageux qu'on ne peut qu'apprécier à sa juste valeur. Il est également capable de prendre des décisions même si ça le fait passer pour un perdant.

     

    En résumé un très bon roman historique que j'ai savouré jusqu'à la fin. Une belle romance captivante du début à la fin ! À découvrir !

    « Chronique Jeux de séduction de Mélanie Milburne, Maya Blake, Julia JamesChronique Le Cartel tome 2 : L'égaré de Julie Christol »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :