• Chronique de Kaïsha l'enfant des trois mondes d'Elisabeth Lamirand

    CHRONIQUE DE KAÏSHA L’ENFANT DES TROIS MONDES D’Élisabeth Lamirand.

    Prix : 9.95 E

    Pages : 472

    Editeur : Ada

    Chronique de Kaïsha l'enfant des trois mondes d'Elisabeth Lamirand

    Résumé :

     

    Kaïsha n’a que 13 ans lorsqu’elle apprend qu’elle est une enfant des deux mondes. Née d’un amour interdit, elle est condamnée à être rejetée et méprisée par tous. Résolue à découvrir la vérité sur ses origines, elle s’embarque dans un voyage qui la mènera jusqu’aux confins de la Terre. Un voyage qui changera son destin, mais aussi celui du monde.

     

    Mon avis :

     

    C’est avec un immense plaisir que j’ai reçu ce roman de la part de l’auteur et je la remercie sincèrement de sa confiance.

     

    Je vais vous parler de la couverture tout d’abord qui est absolument sublime et je félicite les illustrateurs car elle est parfaitement représentative du roman. Le résumé m’a interpellée et j’avoue que j’avais hâte de me plonger dans ma lecture et je dois dire que j’ai adoré ce premier tome.

     

    Dans celui-ci, nous faisons la connaissance de Yeux-d’eau, une jeune femme appartenant au monde « des plaines ». Recueillie à la naissance par Espérance, la fillette a grandi entouré de « frères et sœurs ». Mais ce qu’elle va apprendre va complètement la bouleverser. Elle est issue de deux mondes différents et, est une aberration aux yeux des « normaux ». C’est ainsi qu’elle apprend son vrai nom Kaïsha… dès lors, la jeune femme n’a plus qu’un seul but, retrouver ses véritables parents.

     

    L’auteur nous entraîne alors dans un monde d’aventures où la jeune fille va faire la rencontre de compagnons qui sont différents, qui sont comme elle, issus de deux mondes. Elle va également connaître la peur, l’angoisse la joie, la trahison, la mort et petit à petit la jeune femme va évoluer, va s’endurcir.

    La plume de l’auteur est addictive et j’avoue que c’est avec plaisir que j’ai découvert ce premier tome. Roman de Fantasy, Kaïsha est également un hymne à l’espoir mais surtout au courage.

    Le plus que je regrette, c’est l’absence de Furtif qui est, je l’avoue, mon chouchou mais on fait la connaissance d’autres personnages : Ko-Bu-Tsu, Zuo, qui eux aussi ont leur rôle à jouer dans les aventures de Kaïsha .

     

    En conclusion : Un premier tome fabuleux à lire sans modération, à consommer jusqu’à satiété et à dévorer d’une traite.

    Ma note : 5/5

    « A la rencontre de l'auteure Audrey FrançaixChronique Wild seasons tome 4 de Christina Lauren »

  • Commentaires

    1
    Vampilou
    Mercredi 10 Février 2016 à 17:49
    Wahou, eh bien, ton avis est absolument magnifique ma belle, ça donne terriblement envie !
    2
    Welsie
    Jeudi 11 Février 2016 à 10:20

    Je ne connais pas du tout mais je dois avouer être intéressée depuis que j'ai lu ton avis !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :