• Chronique Dans un silence d’Abby Glines

    Chronique Dans un silence d’Abby Glines
    Prix : 17 E
    Pages : 360
    Editeur : Hugo et Roman

    Chronique Dans un silence d’Abby Glines

    Résumé :

    La vie de Maggie a volé en éclats il y a deux ans, lorsque son père a assassiné sa mère sous ses yeux.

     

    Après avoir raconté tous les détails à la police, elle a décidé de ne plus jamais parler. À son arrivée au lycée de Lawton en Alabama, tout le monde la croit muette. Et personne n'aurait pu imaginer qu'elle se rapproche de West Ashby, le beau footballeur-star du lycée. Mais lors d'une soirée au campus, West confie ses peines à Maggie. Son père souffre d'un cancer qui le consume peu à peu. Maggie décide alors de retrouvrer sa voix seulement pour lui. Les secrets qui les lient vont-ils les amener à briser tous leurs silences ?


    Mon avis :


    Hello les fifous, c’est Peter avec la  chronique d’un super  New Way puisqu’il s’agit du roman Dans un silence d’ Abby Glines et je remercie Déborah ainsi que la maison d’éditions Hugo et Roman pour l’ envoi de ce roman en service Presse pour les livres en folies.

    Tout d’abord, il faut que vous sachiez qu’ Abby Glines n’en est pas à son coup d’essai et que de nombreux romans Young Adult lui sont associés et qu’ils sont absolument géniaux. Donc Abby Glines sait de quoi elle parle lorsqu’elle plonge dans les relations entre jeunes. Et là encore, on se retrouve plongé en plein drame…

    Mais je vais un peu trop vite, parlons tout d’abord de la couverture, à la fois sobre et mignonne, mais c’est le résumé qui m’a interpellé et dès réception, je me suis plongé dans ma lecture.
    Alors que dire si ce n’est qu’Abby Glines est parvenu à me bouleverser. IL faut dire qu’elle n’épargne pas du tout ses personnes. Tout d’abord Maggie a vu son père tuer sa mère, puis elle doit emménager chez sa tante et comble de malheur, cette dernière a décidé de ne plus parler à personne. Puis il y a West qui, il faut l’avouer est considéré comme l’un des vedettes de l’école, sportif, dragueur, baiseur même, n’ayons pas peur des mots, qui vit sa vie, la partageant entre copains, lycée et fille à gogo…. Bien sûr, comme l’auteur ne va pas dans la facilité, elle a mis des obstacles sur la route de notre couple…  Un cousin envahissant et un peu protecteur, des  bombes sexuelles assez possessives, et surtout la maladie du père de West…
    L’auteur nous parle ici avec pudeur de la difficulté pour un ado de devoir envisager la perte d’un proche, de comment parvenir à continuer d’avancer alors que la mort rôde autour de nous.

    Je dois avouer avoir été ému à de nombreuses reprises et je suis certain que  vous mesdemoiselles et mesdames, irez de votre petite larme…  Il faut dire que les mots de l’auteur sont percutants et qu’ils nous touchent en plein cœur.

    En conclusion, si vous désirez une romance dramatique et tendre à la fois, ce roman est parfait pour vous, je le recommande !

    Ma note 5/5 

    « Chronique Le roi du plaquage de Marc MoritzLes sorties que je ne dois pas louper (#60) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :