• Chronique Caprice d'un gentleman de Lorraine Heath.

    Chronique Caprice d'un gentleman de Lorraine Heath.

    Prix : 7,50 E

    Pages : 434

    Editeur : Harlequin

    Chronique Caprice d'un gentleman de Lorraine Heath.

    Résumé :

     

    Je ne suis pas si facile à conquérir. »

    Cela faisait longtemps qu’aucune femme n’avait repoussé les avances du duc d’Avendale. Pourtant, dès qu’il a aperçu Rose Sharpe dans son club de jeu, le duc a tout de suite été subjugué par le visage d’ange et la robe écarlate de cette beauté – et elle semblait plus que réceptive, lorsqu’il l’a faisait valser dans ses bras. Venue seule, sans chaperon ni escorte, elle se présente à lui comme une riche veuve, mais Avendale n’est pas dupe. Qu’est-ce qui peut amener une inconnue dans ce repaire de gentlemen fortunés ? Et pourquoi refuse-t-elle obstinément qu’il la raccompagne chez elle ? Pour la conquérir, il compte bien percer le mystère qui l’entoure…

     

     

    Mon avsi :

     

    Hello, bonjour à tous, c’est Peter, en direct des livres en folies avec la chronique d’un nouveau roman de la collection Victoria de la maison d’éditions Harlequin que je remercie ainsi que Mélanie pour l’envoi de ce roman en service presse.

     

    Bon une chose est claire, c’est que je ne suis pas fan des couvertures de cette collection, mais les résumés sont toujours prometteurs, aussi je me suis plongé dans ma lecture.

     

    Nous suivons l’histoire d’Avendale, qui est intrigué par Rose Sharpe qui surgit dans son club de jeu. Il est aussitôt attiré par la jeune femme, mais celle-ci semble jouer un double jeu. Bien décidé à mener l’enquête, il se rapproche de cette mystérieuse inconnue.

     

    Lorraine Heath est une auteur qui a écrit de nombreux romans historiques, des romans qui nous reste en mémoire et que l’on prend plaisir à relire et il en va de même avec ce livre. On retrouve la plume de l’auteur avec plaisir, sa façon d’écrire et on se laisse emporter par l’histoire, même si je regrette un peu le manque de suspens…

     

    En conclusion, un roman de la collection Victoria plaisant à lire, même si j’aurai préféré un peu plus d’action.

    Ma note 3/5

    « C'est lundi 03 Avril 2017, que lisez-vous ?Chronique Play me d’ Anna Wayne »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :