• Chronique Boulet d'un jour, boulet toujours de Belinda Bloem

    Chronique : Boulet d'un jour, boulet toujours de Belinda Bloem

    Prix : 13 euros

    Pages : 180

    Editeur : Rebelle

    Chronique Boulet d'un jour, boulet toujours de Belinda Bloem

    Résumé :

     

    Il paraît que je suis une génialissime best friend forever, que je n’ai pas mon pareil pour écouter les autres. C’est une super qualité, mais j’en entends des vertes et des pas mûres. Les copines collectionnent les boulets comme moi le linge à repasser. Elles passent du rire aux larmes, entre grands bonheurs et catastrophes, et elles m’assomment ! Au moins, maintenant, je sais reconnaître le gars à éviter : le parfait crétin amoureux. Si par hasard ça vous intéresse, je peux vous raconter deux ou trois petites histoires. Après tout, on est entre filles, il faut bien s’entraider.

     

    Mon avis : 3/5

     

     

    C’est en partenariat avec Rebelle Editions que j’ai le plaisir aujourd’hui de vous présenter ma chronique sur boulet d’un jour, boulet toujours de Bélinda Bloem.

     

    Le résumé et la couverture m’ayant beaucoup plu, c’est avec plaisir que je me suis plongée dans la lecture. Lecture très rapide, je l’avoue car il ne m’a fallu que deux petites heures pour y arriver au bout.

     

    Le roman est composé de 18 chapitres relatant certaines histoires amoureuses des „ amies“ de l’auteure. Ces derniers étant très courts, la lecture en est facile et l’emploi de termes simples la rendent très fluide.

     

    L’auteure nous raconte avec humour certaines rencontres amoureuses et j’ai eu l’impression, en lisant le livre que tous les hommes étaient des crétins et que l’organe avec lequel ils pensent ne se trouvent, malheureusement pas dans leur crâne. Je crois que vous avez compris où je voulais en venir ^^.

    Les personnages sont décrits de telle façon qu’on les croirait réels. J’ai eu un coup de cœur pour l’une des jeunes femmes, Delphine, dont les mésaventures amoureuses nous la font prendre en pitié.

    J’ai beaucoup apprécié l’épilogue à la fin du roman qui nous permet de savoir ce que deviennent les personnages. Ça donne une vraie « finition » au livre et ça m’a beaucoup plu.

    Bien que le livre m’a un peu déroutée au début ( je m’attendais à un roman et non pas à plusieurs petites histoires), je dois avouer que j’ai fini par me prendre au jeu et apprécier le roman. L’humour est bien présent et j’ai souri à de nombreuses reprises. Un roman que je vous conseille fortement pour vous changer les idées, pour passer un bon moment et surtout pour se moquer des travers de nos homologues masculins ^^.

     

    Lien vers REBELLE EDITIONS

    http://rebelleeditions.com/SITE/?page_id=1553

     

     

    « Chronique La voleuse sans ombre d'Emily GeeChronique : Philippine Drich tome 1 de Jean-Jacques Dumonceau »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :