• Chronique Au service d'une lady de Stéphanie Laurens

    Chronique Au service d'une lady de Stéphanie Laurens

    Prix : 7,90E

    Pages : 503

    Editeur : Harlequin

    Chronique Au service d'une lady de Stéphanie Laurens

    Résumé :

     

    Depuis qu'elle a été élue à la tête du clan Carrick, Niniver ne s'est jamais sentie aussi vulnérable. Attirés par son rang, les prétendants se bousculent à sa porte, et leur cour devient de plus en plus pressante, presque invasive. Alors, pour assurer sa sécurité, Niniver engage Marcus Cynster : un homme protecteur, à la carrure dissuasive, qui lui avait offert son aide deux ans plus tôt, ce qu'elle n'a jamais oublié. D'abord réticent, Marcus finit par accepter et emménage au manoir. Juste à temps, car il devient bientôt clair que Niniver est victime d’un véritable complot...

     

     

    Mon avis :

     

    Je tiens à remercier Mélanie ainsi que la maison d'édition Harlequin pour l'envoi de ce livre en service presse pour Les Livres en Folies.

     

    La couverture est vraiment très belle et je dois avouer qu'elle parviendrait presque à elle seule à me donner envie de découvrir ce roman. Cependant, ayant déjà lu d'autres livres de cette auteure et surtout, de cette série, Intigues à Carrick Manor, je n'avais qu'une seule envie, replonger dans ma lecture.

     

    L'auteure a une plume captivante et elle sait retenir le lecteur prisonnier de son roman en tant que simple spectateur pour son plus grand malheur. À la différence des autres fois, j'ai trouvé qu'il y avait pas mal d'actions au sein de cet ouvrage et j'ai été admirablement surprise. C'est le deuxième livre de cette auteure qui me fait cet effet et je ne peux que croiser les doigts pour que ça continue ainsi.

    En ce qui concerne l'histoire en elle-même; c'est une petite romance simple, sans prétention, avec des personnages attachants et qui nous permet de passer un bon moment. J'avais un peu peur en débutant cette lecture car je craignais de m'ennuyer mais heureusement, ce ne fut pas le cas et au contraire, j'ai passé un très bon moment de lecture. Je ne m'attendais pas du tout à ce genre de livre.

    L'enquête est réellement captivante et on tente nous aussi de trouver le responsable du complot dont Niniver est victime. Je me suis rapidement pris au jeu et à chaque fois qu'un nouveau personnage faisait son apparition, il entrait tout d'abord dans la catérogie des suspects.

    Une chose que j'ai beaucoup apprécié, c'est qu'il y a toujours la présence des personnages du tome précédent et j'ai pris plaisir à retrouver Lucilla et Thomas dans ce nouveau récit.



    Niniver a été élue à la tête du clan Carrick mais depuis ce moment, elle se sent vulnérable et sait qu'il ne manque qu'une petite étincelle avant que tout explose autour d'elle. Sachant son rang social, les prétendants se précipitent afin de faire d'elle leur épouse ce qu'elle refuse. Ne s'en sortant plus, elle demande de l'aide à Marcus Cynster qui lui avait proposé son aide auparavant. Après avoir réfléchit, Marcus décide de l'aider et heureusement car Niniver est la victime d'un grave complot.



    J'ai beaucoup apprécié le personnage de Niniver. C'est une jeune femme qui n'a pas eu le choix que de prendre la tête du clan Carrick pour son plus grand malheur. Malgré tout, elle garde la tête sur les épaules et ce que j'aime avec elle, c'est qu'elle n'hésite pas à demander de l'aide lorsque c'est nécessaire.

    Je suis tombée folle amoureuse de Marcus dans ce tome. C'est un homme sur lequel on peut compter et heureusement qu'il est là pour venir en aide à Niniver. J'aimerai tant trouver un homme tel que lui ^^.



    En résumé un second tome aussi captivant que le premier. C'est une série que je vous invite à découvrir sans plus tarder !

    « Chronique Son ami, son amant de Katee RobertChronique Trois frères, trois destins d' Alice Sharpe »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :