• A la rencontre de l'auteure Christelle Muller

    Bonjour,

     

    A la rencontre de l'auteure Christelle Muller

    Merci d'avoir pris le temps de répondre à cette interview.  

     

    1) Pouvez-vous vous présenter un petit peu ?

    1 – Bonjour, je m’appelle Christelle, j’ai 29 ans, je vis en région parisienne et je suis fonctionnaire. Je suis passionnée par les histoires en général (livres, cinéma, séries tv, tout ce qui me fait m’évader du quotidien !) et c’est ma mère qui m’a transmis le goût de la lecture très tôt.

     

    2) Avez vous toujours voulu devenir écrivain ? Pourquoi ?

    2 – Malgré une première histoire écrite à 7 ans, je ne me destinais pas à devenir écrivain, tout simplement parce que, pour moi, écrire des histoires dans de vrais livres, était réservé à des personnes assez extraordinaire. Donc ça ne m’a effleuré l’esprit que tard lorsque j’ai compris qu’avec du travail, je pouvais peut-être moi aussi y arriver.

    À force de lire tout un tas d’auteurs qui, par leur mot, m’ont fait voyager et ressentir des émotions intenses, j’ai eu l’envie un jour d’essayer d’apporter ça moi aussi. Je me suis dit que ça devait être une sensation magique.

     

    3) Comment s'est déroulé votre recherche de maison d'édition ?

    3 – Après quelques refus de grandes maisons d’édition, j’ai tenté de plus petites, mais elles demandaient des sommes trop élevées. Puis je suis tombée sur un article dans le magazine « Lire » qui parlait de ce concours de roman « Nos lecteurs ont du talent ». Pour y participer, il fallait juste déposer un manuscrit sur une plateforme, où des lecteurs (comme vous et moi) pouvaient le lire et le noter. Les 5 romans finalistes seraient édités. J’ai participé dans l’espoir d’avoir quelques avis sur mon histoire et mon écriture, car je n’imaginais pas une seule seconde faire partir des 5 finalistes. Et pourtant !

     

    4) Avez-vous un auteur favoris ? Vous inspirez-vous de ce dernier ?

    4 – Il y a beaucoup d’écrivains que j’adore (Guillaume Musso, Lauren Weisberger, Douglas Kennedy, Didier Van Cauwelaert, Sophie Jomain…). Mais j’ai un gros faible pour Marc Levy.

    J’essaye de ne m’inspirer de personne. Comme le dit Guillaume Musso, j’essaye d’écrire des histoires que j’aimerai moi-même lire (ou vivre !). Mais je pense que les écrits d’un auteur sont forcément influencés par ce qu’il lit.

     

    5) Pouvez vous nous présenter un où plusieurs de vos livres ?

    A la rencontre de l'auteure Christelle Muller

    5 – Mon premier roman « La légende Keylana » édité aux éditions Chemin Vert, est l’histoire d’une jeune femme qui découvre lors de son 21e anniversaire, qu’elle a un héritage hors du commun, elle est une voyageuse de livres. C’est une idée d’histoire qui n’est venue, il y a plusieurs années, mais il m’a fallu tout ce temps pour qu’elle germe dans mon esprit.

    Mon prochain roman est moins fantastique, même si l’on y retrouve toujours un petit côté surnaturel.

     

    6) Comment se déroule votre journée lorsque vous écrivez ?

    6 – Mes journées sont rythmées par mes horaires de travail. Soit j’écris avant d’aller travailler (si je me lève assez tôt !), soit le soir en rentrant. 

     

    7) Utilisez-vous votre entourage ou même les paysages que vous voyez dans vos romans ?

    7 – Je n’utilise pas mon entourage ou ce qui m’entoure dans mes romans, pas consciemment en tout cas, car tout ce que je vois, vis, respire, façonne mon imagination, c’est certain. Mais c’est toujours quand je corrige un manuscrit que je remarque que telle qualité, ou tel défaut, par exemple, me fait penser à quelqu’un que je connais. Mais je ne le fais jamais en me disant « tiens tel personnage pourrait ressembler à untel ».

     

    8) Avez vous un mot à dire à vos lecteurs ou futurs lecteurs?

    8 – Je veux leur dire merci ! Merci d’avoir offert un peu de votre temps à l’un de mes roman. Rien ne peut me faire plus plaisir. J’espère que vous avez passé ou passerez un bon moment dans mes mondes.

    J’en profite également pour remercier les blogs littéraires comme le vôtre pour leur soutien aux jeunes auteurs, et ma maison d’édition Chemin Vert pour leur accompagnement.

     

     

    « Top Ten Tuesday du 31 Mai 2016Chronique de Sing De Vivi Green »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 1er Juin 2016 à 09:38

    sympa

    2
    juju
    Mercredi 1er Juin 2016 à 19:28

    sympa comme interview. Bravo pour ta première interview.

    Et vivement le prochain bouquin

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :