•  

    Chronique 3 milliardaires à marier de Miranda Lee
    Prix : 7,90 E
    Pages : 358
    Editeur : Harlequin

     

    Résumé :

    Pour Russel, Hugh et James, la richesse et le pouvoir ne sont que des acquis. Leur vrai défi ? Épouser une femme d’exception.

    La vengeance d’un homme d’affaires
    Afin de se venger d'Alistair Power, un banquier peu scrupuleux responsable de la mort de son père, Russel décide de séduire la propre fille de son ennemi. Mais, alors qu'il pensait rencontrer une créature égoïste est superficielle, il découvre une jeune femme dont la beauté et la sensibilité le bouleversent...

    L’héritière de Pearl Beach
    Kathryn est stupéfaite : si elle veut hériter de la maison de Pearl Beach qu'elle aime tant, le testament de son amie stipule qu’elle doit se marier avant son trentième anniversaire ! Le cœur serré, mais déterminée, elle accepte alors le mariage de convenance proposé par son patron, Hugh Parkinson. Tout en sachant qu'elle joue avec le feu...

    L’épouse bafouée
    Sous le choc, Megan se remémore la conversation qu’elle vient de surprendre : son mari, James, ne l'a jamais aimée et ne cherchait, en l'épousant, qu'à avoir un héritier... En proie à la panique, Megan s’interroge : peut-elle continuer à vivre avec James comme si de rien n'était, alors qu'il n'éprouve rien pour elle ?

     

    Mon avis : 4,5/5

     

     Je tiens à remercier Mélanie ainsi que la maison d'édition Harlequin pour l'envoi de ce livre en service presse pour Les Livres en Folies.

     

     Une couverture qui a de quoi titiller la libido de certaines personnes. En ce qui me concerne, je dois avouer avoir essuyé un peu de bave aux coins des lèvres car les trois hommes représentés sont tout simplement irrésistibles. Lorsque j'ai vu les mots "milliardaires" et "marier" associés à cette belle couverture, je n'ai pas pris le temps de lire le résumé.

     

     J'ai pris beaucoup de plaisir en lisant cet intégral qui contient trois textes écrits par le même auteur. Les trois histoires sont liées les unes aux autres et c'est pourquoi je ne peux que vous inviter à commencer votre lecture par la première histoire (petit anecdote, je n'ai pas respecté le conseil que je vous donne puisque j'ai commencé par la troisième histoire qui a parfaitement su retenir mon attention grâce au titre et même si je ne regrette pas ce choix, je trouve quand même plus judicieux de débuter par le tome 1.)
     Je me suis plongée avec grand plaisir dans ma lecture et je dois avouer que je suis tombée sous le charme de la plume de Miranda Lee. Elle parvient à écrire ses histoires d'une telle manière qu'il m'a été impossible de stopper ma lecture avant d'être parvenue à la toute dernière histoire. J'ai enchaîné les tomes les uns après les autres sans pouvoir m'en empêcher une seule seconde et l'intégrale été terminé en l'espace d'une seule journée !

     

     La vengeance d'un homme d'affaires

     

     Alors qu'il était plus jeune, le père de Russel s'est donné la mort après s'être retrouvé criblé de dettes impossibles à rembourser. Depuis ce jour, Russel est bien décidé à se venger de l'homme responsable de sa mort. Des années plus tard, le destin le met sur le chemin de Nicole, la fille de son pire ennemi et un plan machiavélique nait dans l'esprit de Russel.

     J'ai beaucoup apprécié Nicole qui ne représente en rien l'image que nous pouvons nous faire de la  fille d'un homme riche. Au lieu d'être perfide et vénale, c'est une jeune femme qui n'hésite pas à prendre de son temps pour venir en aide aux autres même si pour se faire elle doit se séparer de ses affaires. C'est une jeune femme vraiment forte et à qui nous nous attachons rapidement, j'ai beaucoup apprécié la manière dont l'auteure l'avait représentée dans ce livre.
     Je ne peux pas m'empêcher de comprendre la réaction de Russel même si je n'adhère pas particulièrement à sa manière de faire. C'est un homme qui a été blessé dans son cœur par la mort de son père et qui veut à tout prix venger son honneur quitte à blesser les autres. J'ai eu beaucoup de peine pour cet homme qui encore maintenant ne rêve que du moment où il vengera pleinement son père. C'est un homme en colère mais bien heureusement juste, vous vous en rendrez compte lorsque vous lirez le livre.

     J'ai beaucoup apprécié ce premier tome qui est une très bonne entrée en matière, le ton est donné dès les premières pages et cela se poursuit de cette manière même s'il arrive parfois que certaines scènes soient vraiment rapides. Malgré tout, je vous recommande ce livre !

     

     L'héritière de Pearl Beach

     

     Cela fait pas mal de temps maintenant que Hugh en pince pour son assistante, Kathryn malheureusement, cette dernière est fiancée et sur le point de se marier pour hériter de la maison de Pearl Beach que son amie lui a légué à la seule condition qu'elle se marie avant ses trente ans. Malheureusement une suite de terribles événements va annuler son mariage et elle n'aura alors plus qu'une seule solution, accepter le mariage de façade que lui propose son patron qui voit ainsi une occasion de séduire la belle.

     Katryn n'a qu'une seule envie, hériter de Pearl Beach, une maison que lui a légué son amie avant de mourir pour la simple et bonne raison qu'elle a passé une très grande partie de son enfance au cœur de cet habitat. Pour se faire, elle est prête à tout. Je dois avouer que, même si je comprends ses motivations, j'ai un peu de mal avec la personnalité de cette jeune femme.
     En ce qui concerne Hugh, j'ai beaucoup apprécié cet homme qui n'hésite pas à utiliser toutes les cartes qu'il a en mains. C'est quelqu'un qui aime beaucoup s'amuser mais qui connait la frontière à ne pas dépasser même si son assistante est parfois obligée de le remettre sur le droit chemin. On ne peut que succomber aux charmes d'Hugh.
     
     C'est le récit que j'ai malheureusement le moins apprécié, j'ai eu l'impression qu'il était un peu en dessous des autres mais j'ai décidé de passer outre ce fait pour la note finale puisque dans l'ensemble, j'avais adoré cet intégral.

     

     L'épouse bafouée

     

     Alors que Megan est mariée avec James, elle entend par hasard une discussion entre les meilleurs amis de son mari qui lui apprennent ainsi sans le savoir que James n'est pas amoureux d'elle et que s'il a décidé de l'épouser, c'est uniquement pour qu'elle lui donne l'héritier dont il rêve depuis plusieurs années. Sous le choc, Megan ne sait pas comment réagir, peut-elle rester mariée avec James alors que ce dernier ne ressent rien pour elle ?

     J'ai eu le cœur brisé en même temps que Megan. C’est un peu une souris grise qui a déjà beaucoup de difficultés à croire en elle-même mais cette annonce va littéralement lui briser le cœur et le mien par la même occasion. Je ne peux pas m'empêcher de comprendre ses réactions même si à sa place, je pense que je lui aurai sauté à la gorge et quitté dans un seul et même mouvement, malheureusement, Megan est amoureuse ...
     En ce qui concerne James, j'ai eu envie de lui en foutre une très rapidement, il s'énerve vite et n'a qu'une seule envie, avoir un bébé même après le terrible événement qu'a vêcu Megan un peu plus tôt. Cet homme est un vrai s....d et il mérite qu'on lui remette les idées en place avec un bon coup de pied aux fesses à mon humble avis !

     

     En résumé un tome que j'ai trouvé émouvant mais que j'ai pris beaucoup de plaisir à lire. Je ne peux que vous inviter à découvrir les trois histoires qui, j'en suis certaine, vous feront passer un très bon moment de lecture !


    1 commentaire
  • Chronique Ascendant saison 1 de Birdy Li

    Editeur : Kaya

    Chronique Ascendant saison 1 de Birdy Li

    Résumé :

    Tout. Calli donnerait tout pour oublier Kevin, son ex, macho et autoritaire. Hantée par le souvenir de leur relation toxique, elle se sent prisonnière de ses propres sentiments. Une seule chose lui permet de se libérer l’esprit : s’adonner à sa passion, les courses de vitesse illégales – les « Runs ». Au volant de son bolide, quand la nuit tombe sur la ville, Calli peut enfin souffler.
    Jusqu’à ce que Simon débarque dans sa vie. Ténébreux, mystérieux, il se met à suivre Calli comme son ombre, des bancs de la fac jusque sur les circuits des « Runs » - auxquels il participe sur sa moto : Simon est partout. Très méfiante, Calli s’efforce de le tenir à distance ; traumatisée par sa relation avec Kevin, hors de question pour elle de laisser qui ce que soit s’approcher de trop près. Mais difficile de résister à la curiosité que Simon suscite en elle, et Calli sent bientôt ses défenses s’affaiblir…

    Mon avis :

     

     C’est avec un immense plaisir que je vous présente un nouveau roman de la maison d’éditions Kaya, et je remercie sincèrement Marine pour l’envoi de cette petite perle en Service Presse pour les livres en folies.
     Sachez tout d’abord que la couverture est tout simplement à croquer et que rien qu’à voir les personnages, ça nous donne envie d’en savoir plus sur ces derniers. De plus, le résumé me paraissait très prometteur, c’est donc avec une immense joie que je me suis plongée dans ma lecture.


     Nous suivons ici l’histoire de Calliope, jeune étudiante qui mène une vie paisible… Enfin, c’est ce qu’on pourrait croire de prime abord, mais cette dernière est une adepte des runs, des courses de voitures sauvages dans lesquelles elle est engagée depuis plusieurs années. Brisée suite à une rupture douloureuse, elle fait la connaissance de Simon, qui se retrouve partout sur son chemin… Pendant ses cours, à la bibliothèque et même… aux runs auxquels il participe également.  Mais si au fond d’elle Calliope sait que son histoire avec Kevin était vouée à l’échec, elle ne parvient pas à l’oublier.

     

     L’auteur nous plonge ici dans les réactions ( un peu disproportionnées je trouve) d’une jeune femme qui a pris conscience que la relation qu’elle avait avec son compagnon était nocive, que l’amour qu’elle ressentait pour lui ne ressemblait pas au sien, étouffant, stressant, obsessionnel… Mais malgré le fait qu’elle regarde la réalité en face, elle ne parvient pas à occulter  de son esprit le fait que l’amour qu’elle éprouvait pour lui est toujours présent et sa faiblesse pourrait l’amener à replonger dans cette spirale infernale qui l’emprisonne et l’isole.

     

     Je dois admette que je n’attendais pas à une telle surprise. Je pensais que l’arrivée d’un autre homme dans sa vie allait permette à Calliope de rebondir et de donner une chance à Simon, mais c’est tout le contraire qui se passe dans ce roman, elle le tient à l’écart, pire, elle doit s’obliger à ne pas craquer à nouveau sur Kevin, qui lui, ne supporte pas qu’un autre gars veuille d’elle.

     

     L’auteur  nous entraîne dans son monde, on a même l’impression d’entendre le grondement des moteurs, de participer aux  bagarres que déclenche à de nombreuses reprises Tristan. Nos sentiments sont mis à mal, surtout lorsqu’on voit la façon dont « rame » Simon pour que Calliope accepte son soutien, afin qu’elle puisse voir au-delà de la douleur qu’elle ressent et que nous éprouvons, nous aussi par le biais des mots de l’auteur.

     

     En conclusion, un premier tome que j’ai dévoré, même si j’ai détesté l’auteur de la façon dont elle a terminé celui-ci et je n’ai qu’une hâte avec le second à me mettre sous la dent.

      Ma note : 5/5
     


    3 commentaires
  • Chronique Panique dans la mythologie : Hugo et la Toison d'Or de Fabien Clavel
    Prix : 5,50 E
    Pages : 159
    Editeur : Rageot

    Chronique Panique dans la mythologie : Hugo et la Toison d'Or de Fabien Clavel

    Résumé :

    Hugo est un collégien de 5e passionné par la mythologie. Il a découvert dans les réserves du musée du Louvre un passage qui communique avec les Enfers grecs. Sans cesse confronté aux machinations de la magicienne Médée, il décide de la défier et s’embarque avec Jason et les Argonautes à la conquête de la fabuleuse Toison d’or.

     

    Mon avis : 5/5

     

     Je tiens à remercier la maison d'édition Rageot ainsi que Benoît pour l'envoi de ce livre en service presse pour Les Livres en Folies.

     Une couverture que je trouve parfaitement dans le thème de la mythologie grecque, je n'ai rien à y redire. Lorsque j'ai lu le résumé, j'ai eu envie de découvrir et de plonger en même temps qu'Hugo dans ses aventures !
     Comme vous vous en doutez, il s'agit d'une nouvelle série jeunesse à partir de 9 ans et que je vous invite à découvrir sans plus tarder que vous soyez un enfant, un adolescent ou encore un adulte, si vous aimez la mythologie, vous pouvez foncer sans plus attendre.

     J'avais vraiment hâte de me replonger dans les aventures d'Hugo, c'est un jeune héros dont j' apprécie tout particulièrement suivre les aventures car même si j’en connais pas mal au niveau de la mythologie Grecque, j'apprécie les approfondir voire même parfois découvrir de nouvelles choses.
     Ce que j'ai beaucoup apprécié avec ce tome, c'est l'avancée de la relation entre Blanche et Hugo, ils forment un beau petit couple et j'avais vraiment hâte de voir un rapprochement entre ces deux protagonistes. Ils sont aussi mignons l'un que l'autre et je trouve qu'ils vont très bien ensemble. D'ailleurs, l'une des illustrations vous montrera ce merveilleux couple et j'ai eu un sourire attendri en la voyant.
     La seule chose que je regrette, c'est que le livre soit aussi petit et que je ne puisse pas passer plus de temps en compagnie des protagonistes. Devoir les quitter me déchire le cœur et je n'attends plus qu'une seule chose à chaque fois que j'arrive à la fin, avoir la chance de me plonger dans la suite pour retrouver Blanche, Hugo mais également pour retrouver la merveilleuse plume de Fabien Clavel qui ne nous laisse aucune répit.

     

     Dans cette aventure, Hugo et Blanche partent à la recherche de la Toison d'or en même temps que Jason, une mission vraiment périlleuse pour la simple et bonne raison que cette mission les lie étroitement à Médée puisqu'elle a un rôle important dans cette quête.

     

     J'ai pris beaucoup de plaisir à retrouver Hugo, tout comme moi, il n'a qu'une seule hâte, replonger au cœur de la pyramide pour retrouver Blanche et partir pour de nouvelles aventures même s'il tente de le cacher. C'est un jeune garçon qui devient un peu plus courageux au fil des tomes et qui commence également à prendre de plus en plus confiance en lui.
     En ce qui concerne Blanche, la fille d'Hadès, c'est toujours un plaisir de la retrouver dans chaque volume. Comme d'habitude, elle est présente pour venir en aide à Hugo. C'est quelqu'un sur qui Hugo peut compter les yeux fermés puisqu'elle est prête à tout pour l'aider. J'aime beaucoup la représentation de la fille d'Hadès tel que l'a faite l'auteur puisqu'il a su la rendre attachante malgré le "mauvais" rôle de son père.


     
     En résumé un quatrième tome que j'ai dévoré, j'ai pris beaucoup de plaisir à regarder les illustrations mais j'ai également adoré plonger au cœur du journal d'Hugo pour relire le mythe de la Toison d'Or. Je ne peux d'ailleurs pas m'empêcher de ressentir un peu de peine pour Médée. Je dis bien un peu de peine car très rapidement, ma colère revient. Une petite série à découvrir sans la moindre hésitation !


    1 commentaire
  • Chronique La fille sous la glace de Robert Bryndza
    Prix : 18,99 E
    Pages : 512
    Editeur : France Loisirs

    Chronique La fille sous la glace de Robert Bryndza

    Résumé :

    La glace a immortalisé sa jeunesse, sa beauté… et son mystère : qui était vraiment Andrea ? Victime ou manipulatrice ?
    Encore marquée par la mort en service de son mari, l’inspectrice Erika Foster découvre son nouveau poste dans un commissariat de Londres. Premier jour, première affaire et non des moindres : le corps d’Andrea Douglas-Brown, fille d’un riche industriel, a été retrouvé dans le lac gelé du Horniman Museum de Forest Hill. Que faisait la jeune femme mondaine dans ce quartier mal famé ? Effondrée par la disparition d’Andrea, sa famille semble pourtant redouter ce que l’enquête pourrait dévoiler d’eux. Hasard ? Vengeance ? Crime passionnel ? Pour faire éclater la vérité, Erika devra faire la lumière entre règne des apparences et sombres secrets.

     


    Mon avis :


    YO, salut les fifous, c’est moi, Peter, en direct des livres en folies pour une chronique de LA FILLE SOUS LA GLACE, et je remercie les éditions France Loisirs pour m’avoir permis de lire et de vous présenter ce roman.

    La couverture est sublime et correspond tout à fait à l’histoire et je dois avouer que ça fait un peu flippant… Le résumé a attiré mon attention et c’est sans plus attendre que je me suis plongé dans la lecture de ce roman classé en polar.

    Et je dois vous avouer que dès le prologue ça démarre fort et ça continue ainsi tout au long du roman, sans temps mort, juste uniquement une enquête comme je les aime et qui nous entraîne dans le cerveau de manipulateurs inquiétants, d’une  famille complètement barge, d’une enquêtrice un peu borderline et des équipiers peu conventionnels..  et j’en passe…

    Encore troublé par la mort de son époux, Erika Foster se rend à sa nouvelle affectation et dès le premier jour, une affaire se présente, le corps d’une jeune femme retrouvé morte sous la glace... Mais la victime est aussi la fille d’un riche industriel, et Erika est gentiment conviée à ne pas faire de vague…

    J’ai adoré le personnage d’Érika, son instabilité psychologique, qui la pousse à des gestes extrêmes, mais qui m’ont fait bien rire…  comme par exemple, la claque assenée au gamin qui vient de la mordre ou la façon dont elle met les pieds dans le plat alors qu’elle était censée faire preuve de tact et de discrétion. C’est une femme qui ne s’en laisse pas conter et qui se moque de savoir si la victime vient de la rue ou de la haute société, pour elle une victime et une victime et peu importe également la façon dont elle va trouver le coupable, car son seul  but c’est de faire la lumière sur toute l’affaire.

    La plume de l’auteur m’a particulièrement plu, ses chapitres sont courts parfaitement bien menés et ce fut pour moi un véritable coup de cœur.

     

    En conclusion : Je ne connaissais absolument pas l’auteur, mais je peux vous dire que je vais le suivre de près et j’espère pouvoir lire d’autres enquêtes d’Erika Foster.

    Ma note 5/5 coup de cœur.


    1 commentaire
  • Chronique Alinor et le chevalier de Meriel Fuller
    Prix : 6,90 E
    Pages : 320
    Editeur : Harlequin


    Résumé :

    Angleterre, XIIIe siècle
      « Je veux que ce soit vous qui me soigniez. »
    Bien qu’agacée par cet ordre, Alinor sait qu’elle doit ravaler sa fierté. Ce chevalier robuste et sans gêne qui dirige l’armée de l’odieux roi Edward, se croit autorisé à profiter de l’hospitalité du prieuré. Et, si elle ne veut pas attirer l’attention sur elle, il lui faudra s’exécuter : en aucun cas il ne doit découvrir qu’elle est la fille du comte de Claverstock, et qu’elle est ici pour cacher une fugitive. Mais alors que, les mains tremblantes, elle dénude le torse viril de son ennemi pour soigner sa blessure, Alinor sent que son corps, lui, est à deux doigts de la trahir…

     

    Mon avis :
     

    Yo salut les fifous, c’est Peter en direct des LIVRES EN FOLIES pour une sympathique chronique de l’historique intitulé ALINOR ET LE CHEVALIER. Je renouvelle mes remerciements à la maison d’éditions Harlequin pour leur confiance et surtout à  Mélanie.

    Humm, cette  couverture est pour vous Mesdames, le personnage masculin représentant le  chevalier a un regard si profond que vous en serez troublé.  Le résumé quant à lui a suffisamment attiré mon attention pour que je me plonge dans ma lecture.

    Alinor n’a pas la vie facile et c’est pour cette raison qu’elle se trouve le plus souvent au couvent poru aider les sœurs que chez elle, mais si elle y est cette fois, c’est pour une cacher une fugitive dont la vie est menacée par nulle autre que la belle-mère d’Alinor. Mais lorsqu’elle se retrouve face à Guilhem, elle tremble d’effroi et aussi à cause d’une attirance qui la trouble plus que de raison…

    L’auteur nous entraîne facilement dans son monde et on prend plaisir à suivre les différents personnages. Je dois avouer avoir un faible pour Alinor qui est une personne vraiment altruiste et qui pense aux autres alors que sa vie même n’est pas facile.

    En conclusion,  un roman historique que j’ai pris plaisir à lire et que je vous recommande.

    Ma note 4/5

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires