•  Chronique The Fire tome 2 de Brittany C.Cherry.
    Prix : 17E
    Pages : 360
    Editeur : Hugo et Roman

    Résumé :

    Deux amis que tout oppose en apparence, mais qui au fond se ressemblent, brisés par des relations familiales difficiles, tombent amoureux jusqu'à devenir une drogue l'un pour l'autre. Elle a toujours été la femme de sa vie, et lui pour elle, son plus douloureux échec. Parviendront – ils à vivre l'un sans l'autre ?

    Mon avis :


     Tout d’abord je m’excuse auprès de la maison d’édition pour avoir pris un moment pour rédiger la chronique de The Fire, mais en vérité , ce roman m’a tellement bouleversée, qu’il m’a fallu un petit moment pour mettre mes émotions à plat afin de pouvoir vous parler de ce roman. Il va sans dire que je remercie Déborah et  ainsi que la maison d’éditions Hugo et Roman pour l’envoi de ce livre en service presse pour les livres en folies

     La couverture est tout simplement sublime et on peut lire sur le visage du personnage la douleur ressentie par Logan et c’est vraiment incroyable. Le résumé quant à lui avait attiré mon attention dès le départ aussi je l’ai lu sans attendre.

     Un bouleversement émotionnel, voilà comment je qualifierai the Fire. Logan est un garçon qu’on a envie de serrer dans nos bras, tout en ayant le désir de le secouer, de le frapper… C’est un garçon en souffrance et l’auteur le décrit de telle façon que ça nous prend aux tripes, on souffre avec lui et on ne peut qu’encourager Alyssa dans sa quête de le sauver de lui-même.
    Je dois avouer que l’auteur a géré ce roman de main de maître, car à chaque fois qu’on pense que Logan va s’en sortir, quelque chose le fait replonger dans ses démons…
    C’est un  jeune garçon torturé qui ne sait pas comment trouver le bonheur et qui n’y parvient pas, même avec l’aide d’Alyssa.
     Il faudra qu’un drame survienne pour que le jeune homme décide de changer, tout en sachant qu’il reste toujours fragile psychologiquement. Je dois avouer que le personnage d’Alyssa est tout simplement exceptionnelle et on a envie d’être à ses côtés, de lui dire de ne pas baisser les bras.
    Les scènes de sexes entre les personnages sont empreintes de tendresse, de passion, mais le tout en restant sobre, pudique… l’auteur les décrits si parfaitement qu’on a l’impression d’être à la place de l’héroïne et c’est à la fois troublant et …  beau…

     En conclusion, un roman bouleversant qui vous touchera en plein cœur. C’est un roman que ne vous conseille fortement.

    Ma note 5/5 COUP DE CŒUR.


    votre commentaire
  • Chronique Les portes du Quérorah tome 1 : L'île de Nivurse de Arnaud Cornillet.
    Prix : 17 E
    Pages : 280
    Editeur : Fantasmagorie

    Chronique Les portes du Quérorah tome 1 : L'île de Nivurse de Arnaud Cornillet.

    Résumé :

    Qui le croirait ? Qui croirait cet individu qui affirme avec l’aplomb d’un grand homme d’affaires que la magie existe et qu’elle s’épanouit dans un monde parallèle où les créatures légendaires prennent vie ?
    Deux jours plus tôt, Hayden aurait ri au nez de ce fou, mais l’évidence le rattrape quand il parvient à créer un incendie avec, comme unique comburant, sa propre colère.
    Maintenant qu’il a fait brûler son lieu de travail ainsi que son appartement, le jeune homme décide de suivre cet inconnu ô combien charismatique !
    Ainsi, il traverse la porte du Quevorah et se retrouve en Arianor, un monde où tout semble possible. Malheureusement pour lui, Hayden va vite découvrir qu’on lui a caché la vérité sur cet endroit dont l’histoire passée et actuelle n’est pas aussi belle que ce qu’on a bien voulu lui vendre. Au lieu d’arriver dans un pays où la magie unit les personnes entre elles, Hayden découvre que cela les déchire. Il se retrouve donc au milieu d’une guerre défiant les lois de la physique.
    En vérité, l’inconnu qui l’a entraîné jusqu’ici y trouve son compte, car Hayden pourrait bien avoir une influence décisive sur le destin d’Arianor...


    Mon avis


    ATTENTION… Ceci est un roman coup de cœur…. Et je remercie sincèrement les éditions Fantasmagorie et l’auteur pour l’envoi de ce roman en service presse pour les livres en folies.

     La couverture est magnifique et représente parfaitement bien l’univers que l’auteur a mis en place et le résumé m’a toute de suite interpellée.

    J’avoue que je ne regrette pas ma lecture, au contraire, ça fait un moment que je n’ai pas pris plaisir à lire un bon roman de fantasy et là, je peux vous dire que je me suis régalée.

    Nous suivons ici l’histoire d’Hayden qui n’est pas très sociable et qui, pour cette raison, travaille à la morgue. Mais alors qu’il s’apprête à autopsier le corps d’un vieil homme qui a été violemment battu, un incendie se déclare… IL va faire la connaissance de Kyle Jenkins, qui va lui apprendre que la magie existe et que le don d’Hayden est très puissant. C’est ainsi qu’il va suivre toute la famille  en traversant la porte du Quevorah, il fera la connaissance d’un peuple pour qui la magie est une simple  routine mais va vite comprendre qu’il ne faut pas se fier aux apparences.

    J’avoue que l’auteur m’a bluffée à de nombreuses reprises et que je lui en veux beaucoup de la façon dont s’est terminé le tome 1… J’ai pris plaisir à suivre les aventures des héros, mais s’il y a un point qui m’a ennuyé un peu c’est qu’en lisant le livre, j’avais l’impression que les personnages étaient beaucoup plus jeunes qu’ils ne l’étaient en réalité, les dialogues, les comportements ont fait que j’ai été un peu dépitée en prenant conscience qu’ils étaient plus vieux que je ne le pensais….

    Mais c’est vraiment le seul point… négatif que j’ai trouvé à l’ouvrage. Arnaud Cornillet a une façon bien à lui d’attirer l’attention du lecteur et il y arrive à la perfection si bien qu’on en veut encore et encore plus tout en espérant avoir la suite à se mette sous les yeux…

    En conclusion : Un premier tome que j’ai adoré, avec tous les ingrédients nécessaires pour faire de ce roman un coup de cœur.

    Ma note 5/5 coup de cœur.


    votre commentaire
  • Chronique Les Somber Jann tome 1 De Cynthia Havendean
    Editeur : Ediligne

    Résumé :

    J’habite dans la ville de Williston, dans le Dakota du Nord et l’étrange famille Somber Jann s’installe juste en face de chez moi… Je suis Engy, une jeune fille de 16 ans.
    Un soir, avant d’aller à une fête arrosée, je me retrouve poursuivie par un groupe d’inconnus. Juste avant qu’il ne m’enlève, mon nouveau voisin arrive à mon secours. D’un seul coup de couteau agile, Jaylen Somber Jann tue de sang-froid mon agresseur, tel un psychopathe. Avait-il déjà tué avant ce soir-là ?
    Me sentant redevable et intriguée face à mon sauveur, je ne cesse d’espionner cette famille. Je tente par tous les moyens de m’approcher de lui. Ce que je ne sais pas encore, c’est que je suis plus en danger à ses côtés...
    Maintenant que j’en sais trop sur cette famille... je suis la captive non pas d’un héros, mais d’un tueur en série…


    Mon avis :


    C’est avec un immense plaisir que je vais vous présenter Somber Jann et je remercie sincèrement la maison d’édition Ediligne pour l’envoi de ce roman en service Presse pour les livres en folies.

    Première petite chose, je suis tombée amoureuse de la couverture. Elle est tout simplement sublime et je ne peux que la caresser du bout des doigts ( à moins que ce ne soit le personnage qui s’y trouve et qui titille beaucoup l’imagination). Le résumé est aussi accrocheur que la  couverture et ayant découvert la Dark Romance depuis peu, j’avoue avoir eu hâte de me plonger dans l’histoire…

    Ce que j’ai fait sans plus attendre et là, je dois dire que l’auteur a parfaitement bien assimilé les codescontexte de Dark Romance… 

    Engy est une jeune fille de seize ans et beaucoup trop curieuse pour sa propre sécurité, au point d’attirer sur elle l’attention de  Jaylenn Somber Jann. Après l’avoir épié un long moment, se posant des questions sur les activités ( un peu louches) de la famille qui vient d’emménager devant chez elle, Engy se retrouve aux prises avec une bande de jeunes, bien décidés à agresser la jeune femme. Heureusement, Jaylenn veille au grain… Malheureusement, il n’est rien du prince charmant… bien au contraire…

    C’est ainsi que Cynthia Havendean, répond aux « critères » de la Dark Romance… Notre Héros va enlever Engy, la séquestrer, la violenter, la faire vivre dans la peur, dans la terreur. Il va commettre des actes irréparables, la blesser aussi bien dans sa chair que dans son âme, il va la faire souffrir au-delà du raisonnable et pourtant…

    Et pourtant l’amour est au rendez-vous, Jaylenn s’attache à sa « victime », il tente malgré  tout de la protéger du monde extérieur et l’inverse est vrai aussi… Engy est tellement sous le charme de Jaylenn qu’elle ne voit en lui que le meilleur ( même si d’après moi, il faut gratter très loin pour  y parvenir)
    Et pourtant même nous lecteurs on ne peut  s’empêcher d’espérer une fin heureuse pour nos deux héros, même si on  peut deviner que tout ne sera pas facile pour y parvenir.

    En conclusion, un roman Dark Romance comme je les aime, qui répond parfaitement aux « codes » de cette catégorie de romance assez spéciale et j’avoue aussi avoir un faible pour le vilain Jaylenn.

    Ma note 5/5 coup de coeur


    3 commentaires
  • Chronique Roses mortelles de  Jenna Ryan
    Prix : 4.50 E
    Pages : 209
    Editeur : Harlequin

    Chronique Roses mortelles de  Jenna Ryan

    Résumé :

    Accepte cette preuve de mon amour pour toi, Meliana.
    Nous sommes faits l’un pour l’autre.
    Une rose blanche, accompagnée d’un message. La cinquième que Meliana reçoit en un mois. Si au début l’idée d’avoir un admirateur secret l’amusait, à présent, elle a peur. Car aujourd’hui quelqu’un s’est introduit chez elle pour déposer la fleur. Comme si l’inconnu resserrait de plus en plus son emprise sur elle… Comme s’il s’agissait de l’œuvre d’un déséquilibré. De plus en plus inquiète, Meliana doit surmonter ses réticences pour faire appel au seul homme en qui elle puisse avoir vraiment confiance : Johnny, son ex-mari…


    Mon avis :


     Salut les fifous, c’est Peter, en direct des livres en folies avec aujourd’hui la chronique du roman réédité et classé en hors-série dans la collection  Black Rose...  Il s’agit de Roses mortelles de Jenna Ryan Merci aux éditions Harlequin pour l’envoi de ce roman en service presse pour les livres en folies.

     Tout d’abord, la couverture de ce tome  est toute simple, une jeune femme qu’on voit de dos,  assise sur un ponton et qui contemple l’eau… le résumé a aussi attiré mon attention donc je me suis lancé dans ma lecture.

    Alors là, je dois vous dire, que  ce thriller est une petite merveille, on ne peut que soupçonner tout le monde et personne ne s’attend à la vérité…

    Dans ce tome, nous suivons l’histoire de Meliana qui depuis quelques temps reçoit  des roses blanches, mais cet harcèlement va prendre de l’ampleur et elle n’aurai plus qu’un seul souhait, demander de l’aide à Johnny son mari dont elle s’est séparée depuis un moment, le seul en qui elle peut réellement avoir confiance…

    Je dois vous dire que ce même si ce tome n’a rien de transcendant, on se prend au jeu et on essaie de découvrir qui est derrière le harcèlement dont est victime Meliana et je peux vous dire que les suspects sont nombreux

    En conclusion un tome que j’ai pris plaisir à lire même s’il n’a rien d’exceptionnel.

    Ma note 4/5  

     


    1 commentaire
  • Chronique Les gardiens des portes tome 3 : Amélie de Sonia Alain.
    Prix : 10 E
    Pages : 406
    Editeur : Ada

    Chronique Les gardiens des portes tome 3 : Amélie de Sonia Alain

    Résumé :

    Amélie a été formée très tôt pour devenir une chasseuse, une tueuse de démons impitoyable. Elle a passé toute sa vie à traquer ces engeances du mal. Rien ni personne ne peut ébranler ses convictions ; son acharnement pour débarrasser l'humanité de ces êtres est tenace. Pourtant, lorsque la mort de sa cousine Courtney survient entourée d'étranges circonstances, son univers bascule Une série d'événements se déclenche, ébranlant jusqu'à ses moindres certitudes. Le passé se confond avec le présent dans une ronde cruelle. Elle découvre alors avec horreur que son compagnon de jadis a vendu son âme aux ténèbres afin d'exercer une vengeance digne de sa nouvelle condition de damné. Pour Amélie, c'est la fin ! Comment parvenir à tuer le seul homme qu'elle ait jamais aimé ?


    Mon avis :


    Je suis absolument fan des ouvrages de la maison d’éditions ADA, basé au Canada et je dois vous avouer que mon premier roman de cette maison d’éditions que j’ai lu, ce fut le tome 1 de LES GARDIENNES des portes de Sonia Alain, aussi, lorsque cette dernière accepté un partenariat avec les livres en folies, j’étais aux anges… Et je la remercie pour l’envoi de ce troisième opus.

    Les couvertures de cette série sont absolument… divines et celle du tome 3  ne déroge pas à la règle et il va sans dire que le résumé, lui a titillé mon imagination. Après Abigaelle et Alycia, où allait nous mener l’auteur.

    Nous suivons l’histoire d’Amélie, la troisième et dernière clé de voûte. C’est une guerrière, farouche, infatigable qui se bat contre les démons avec rage et détermination, mais son univers bascule après la mort de sa cousine Courtney, mais le pire pour elle, c’est en réalisant que son compagnon Logan, celui qui lui est destiné, est revenu à la vie pour se venger, n’hésitant pas à offrir son âme  aux ténèbres… Ces mêmes ténèbres que la jeune femme combat de tout son cœur.

    Dans ce tome, Sonia Alain nous entraîne encore plus loin, le roman est plus sombre, plus cruel, mais l’histoire d’amour entre les personnages intense, troublante… On se demande à chaque fois si Amélie et Logan vont pouvoir parvenir à rester ensemble, si tous les doutes, les obstacles qui se mettent sur leur route vont leur permettre d’avancer et de grandir ensemble ou au contraire d’abandonner …

    La plume de Sonia est addictive. Dès que vous vous plongez dans un de ses romans, vous ne pouvez plus en décrocher le regard, vous oubliez tout autour de vous, car vous n’êtes plus là, mais au cœur même du roman, vous êtes l’un des personnages, vous vous battez, vous souffrez, vous aimez avec eux….
    Il n’y a aucun temps morts, des rebondissements, de l’action, tous les ingrédients rassemblés pour faire de cette série, un véritable coup de cœur.

    En conclusion, un troisième tome au Top, addictif mais surtout plein d’émotion.

    Ma note 5/5   coup de cœur.


    votre commentaire